Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 18:45

Paques-Joyeux-Bambins.jpgA Wattrelos, il y a toujours des occasions de passer des moments agréables, et à tous âges. Alors, à Pâques, il n’y a pas de raison que ce ne soit pas le cas.

C’est ainsi que les premiers œufs de Pâques, c’est déjà pour aujourd’hui. Au Laboureur, l’association Les Joyeux Bambins, emmenée par sa dynamique présidente, Madame Dewaele, organise un goûter pour les 3-5 ans. Après dégustation du chocolat, les petits poussins (cf. photo), emmenés par une poule (couleur poussin !) – qui a l’originalité d’être munie d’un micro - se lancent à la recherche d’œufs dans le jardin et dans les bosquets du club des aînés du Nouveau Laboureur, tout voisin de la salle de la Concorde.

C’est fou : des œufs, il y en a partout ! Cris de joie, sourires, des petits bras qui s’agitent fièrement d’avoir trouvé le graal, tous ces œufs à l’emballage multicolore et qui promettent une dégustation sympa (j’espère que tout ne sera pas mangé trop vite !).

Un bien bon moment de bonne humeur que ces joyeuses Pâques de ces joyeux bambins.

 

 

Partager cet article
Repost0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 14:30

logo anHier paraissaient au Journal Officiel :

La réponse du ministre de la défense et des anciens combattants à ma question portant sur le retrait des troupes françaises d'Afghanistan.

Cliquez ici pour lire la question et la réponse

La réponse du ministre de la culture et de la communication à ma question portant sur la hausse de la TVA dans le secteur de la vente de biens culturels.

Cliquez ici pour lire la question et la réponse

Partager cet article
Repost0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 11:04

J-interviens-au-Ceser_2.JPG

J-interviens-au-Ceser.JPG

 

 

 

 

 

 

Cet après-midi, à la demande de Frédéric Motte, son président, j’interviens lors d’un 5 à 7 du conseil économique et social régional (CESER) dans l’enceinte du Conseil régional, au sujet de la problématique du financement des collectivités locales.

Le sujet est d’importance car les titres des journaux sont alarmistes sur le sujet. Alors qu’en est-il en ce début 2012 ?

De fait, je rappelle d’abord que les dépenses d’investissement des collectivités locales ont été de 52 Mds € en 2010 (dont 59 % du bloc communal) et constituent 70 % de l’investissement public ! Elles ont été financées par 16 Mds € d’emprunts.

Pourquoi les collectivités empruntent-elles ? Pour financer leurs investissements. Dans un marché liquide, avec une offre bancaire abondante, elles n’ont pas eu de problèmes pour emprunter pendant longtemps. Malheureusement, les crises (celle des subprimes, puis celle des dettes souveraines) ont profondément bousculé les conditions du financement bancaire.

Les banques ont enregistré des pertes, des doutes sur leur solvabilité et les nouvelles contraintes prudentielles de Bâle III (de fonds propres et de liquidité) défavorisent le risque collectivités locales. Depuis l’été 2011, pour celles-ci, ce sont moins de crédits, de moins longue durée, et plus chers, pour moins d’investissements (comme le souligne la dernière enquête des associations d’élus).

2012 sera un cap financier difficile à passer pour les collectivités locales. En moyenne sur 2006-2010, leur besoin d’emprunts a été de 17,8 Mds €. Pour 2012, il leur faut donc trouver 18 Mds € (+ 4 à 5 Mds pour les hôpitaux !). Mais où ?

Le financement bancaire sera insuffisant : 4 Mds € par les caisses d’épargne, moins de 3 Mds € par le Crédit Agricole, 500 M € chacun par Crédit Mutuel et Société Générale, ne feront pas le compte !

Et les nouvelles solutions ne sont pas prêtes. La Banque postale de développement local ne sera opérationnelle qu’en juin et ne pourra accorder que 2 Mds € en 2012. Si une émission obligataire groupée des grandes collectivités est envisagée, le montant cité est de 1,1 Md €. Et l’agence de financement des collectivités locales a besoin de textes législatifs pour être créée, et donc n’interviendrait au mieux qu’en 2013.

D’où, pour éviter un crédit crunch, l’impérieuse nécessité de l’appel à la Caisse des dépôts (comme fin 2011) : une nouvelle enveloppe de 5 Mds € est annoncée. Mais, elle ne suffira pas, d’évidence.

Enjeu déterminant pour la croissance (car il y a risque non seulement de gel mais de plongeon de leurs investissements), la situation financière des collectivités locales est préoccupante, d’autant que les 5 500 communes (pour ne citer qu’elles) qui ont dans leur dette des produits toxiques n’ont pas encore pu les nettoyer (ce qui va, si cela n’est pas résolu rapidement, peser sur leurs intérêts, dégrader leur autofinancement et donc leur capacité à investir).

Il est d’autant plus nécessaire d’avoir conscience de ces réalités, qu’elles ne prennent même pas en compte les besoins de financement du secteur hospitalier, et que les dotations de l’Etat aux collectivités sont durablement contraintes par la situation d’ensemble des finances publiques (+ 5 Mds € d’ores et déjà en 2012 et en 2013 sur les intérêts de la dette de l’Etat !).

D’où l’urgence que l’on sache, au plus vite, comment nos villes, nos départements, nos régions et nos hôpitaux trouveront à se financer en 2012 et… au-delà !

 

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 09:14

Valentin.JPGUn sacré diablotin que ce Valentin : normal, il est wattrelosien !

Cela aurait pu être un bon poisson d’avril : Valentin n’est pas avec les Copés in deux et monte seul sur scène, il fait son one-man show ! Et même qu’il a appelé son spectacle Le rire vous va si bien ! Le garnement… Il ose ! Et… il a bougrement raison ! Car pour rire, on rit, et on rit même très bien !

Dès l’arrivée sur scène, le ton est donné : l’artiste se commet d’imitations que le public doit reconnaître, et se voit récompenser de bonbons (j’en ai gagné un) !

Valentin_2.JPGL’audition au cours Florent, ensuite, donne ses lettres au spectacle car évidemment, notre Valentin déclamant Cyrano de Bergerac, parlant « d’un pic, d’un roc, que dis-je ? d’une péninsule »… s’agissant d’une publicité pour préservatif, tout cela ne laissa pas de marbre le public !

Puis, sur fond de générique de la Twentieth Century Fox, l’analyse des soirées au cinéma, et notamment du choix entre films pour filles, films pour garçons (horreur, aventure, action) et films « chiants » (ceux qui gagnent les festivals), ressemble à du vécu (dans le public aussi !), ce qui donne, avouons-le, une certaine pertinence à cet examen du « code social propre aux salles obscures ».

Mais le meilleur comique sait aussi faire rire de sujets graves. De fait, Valentin, en camisole de force, devient un psychopathe dangereux, interné, lui qui « a été déclaré psychologiquement instable », car « il a un double qui s’appelle Robert », qui arrache les ailes des mouches… mais aussi les bras de sa petite amie qui s’était déguisée en mouche ! Le passage de l’un à l’autre s’opère dans une composition subtile qui installe le sketch dans les réussites personnelles de l’artiste. Valentin_3.JPG

Bien sûr, l’initiation au saut en parachute est, elle, beaucoup plus détendue, surtout avec un moniteur flamand, et le pauvre Alain, choisi au hasard dans le public pour bénéficier de la formation a eu bien du mérite ! Le moniteur aussi car finalement, il se reconvertira… au saut à l’élastique ! Là, la salle est morte de rire mais elle n’avait pas encore tout vu : notre Valentin s’en revient déguisé en Mister Camping, prix gagné en interprétant Sex bomb… en patois.

Bon sang ne saurait mentir ! Pour être franc, quand on m’a dit que tout le spectacle serait en français, je ne l’ai pas cru ! Valentin ne pas s'exprimer en patois ? C’est comme demander à son père de ne pas bourler : impossible ! Alors, quel plaisir de l’entendre au final reprendre le tube d’Elvis Presley de Wattrelos, Ch’est à c’t’heure ou jômais (version originale de It’s now or never, malheureusement plus connue) !

Standing ovation méritée, un petit déjà grand mais qui deviendra plus grand encore… Congratulations for his parents !

 

 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 11:11

Gym-La-Gauloise_mars-2012.jpgTout au long de cet après-midi, il faut bien le reconnaître, c’est plein partout !

C’est vrai à la salle Brossolette à Wattrelos, où la société de gymnastique La Gauloise (le club de gym de mon enfance !) tient son tournoi amical de Pâques, avec trois autres clubs (Jean-Zay Gym, La Patriote de Croix et Leers) : plusieurs centaines de jeunes, et même très jeunes gymnastes, font avec cœur et conviction leur parcours devant un public vraiment très, très dense !

Du monde, il y en a aussi chez Jeanine Basse, leur présidente, pour les assemblées générales de l’ACLJR et du comité des fêtes et d’entraide de la Justice à Roubaix. Les années précédentes, c’était dans une salle plus petite ; alors avec cette nouvelle salle, on espérait un peu plus d’aise : eh ben, c’est encore plein ! Il est vrai que, comme je le dis dans mon propos, les bénévoles de ces associations ne manquent pas de lettres de noblesse puisqu’ils font vivre leurs activités créatives dans le sourire et la bonne humeur, ils travaillent beaucoup sur les relations intergénérationnelles (ce qui a même eu, cette année, trait d’humour, des conséquences… matrimoniales),Club-Amitie-loto-2012.jpg et ils ont noué un super partenariat avec l’ESAT du parc des sports (peinture). 

Pour le loto de l’équipe d’animation du service de gérontologie du CCAS de Wattrelos, la salle Georges-Diongre du club de l’Amitié est presque trop petite également. L’ambiance, là aussi est détendue, quoiqu’un zeste crispée lorsque chaque numéro est annoncé…

Belote-tennis.jpgMême ambiance, surtout qu’on est, au moment où je passe, à quelques quarts d’heure des résultats finaux au club-house du complexe municipal de tennis de Wattrelos où le club organise son tournoi de belote ! Concentration mais bonne humeur aussi sont de rigueur. 

Mais après, au Touquet Saint Gérard, pour la soirée créole du comité des fêtes, là, l’ambiance gagne plusieurs degrés (punch antillais aidant) puisque danseuses à robes colorées, musiciens, et disc jockey d’enfer réchauffent les cœurs et les corps. Emmenés par leur toujours prête présidente Laurence (cf. photo), les bénévoles sont en tenues, faites maison et très réussies, le colombo est au curry (très réussi aussi), les légumes du soleil et la piste de danse est pleine (je crois même y avoir aperçu des clodettes… relookées avec des fleurs antillaises dans les cheveux !).

Bah, en ce mois de mars où l’on pense beaucoup à notre regretté Clo-Clo, ne boudons pas notre plaisir !

Soiree-creole-Touquet-2012.jpgSoiree-creole-Touquet-2012_2.jpg

 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 09:15

Bien vieillir chez soi, c’est bien vieillir tout simplement !

C’est ce que j’ai écrit sur le livre d’or de cette manifestation organisée au Palais des métiers de Croix par Horizon Santé Actions, présidée par Jeanine Delporte.

Après les funérailles de mon ami Jean-Pierre Derycke, ancien conseiller municipal croisien, je rejoins avec ma suppléante, Francine Langevin, et Richard Austerlitz, conseiller municipal de Croix, cette manifestation qui vient d’ouvrir ses portes et nous en faisons le tour des stands avec Madame Delporte. Horizon-sante-action_Croix.jpg

C’est ainsi que nous saluons les représentants des associations d’aide à domicile, des caisses de retraite, de Transpole, de la télé alarme du Nord, des associations qui proposent des loisirs à nos aînés (jardiniers, MJC de Croix), des entreprises venues présenter produits et prestations qui facilitent la vie à domicile, mais aussi des prestataires d’assurance et de prévoyance, tels que la Macif ou AG2R La Mondiale. C’est d’ailleurs sur ce stand qu’avec Jeanine nous faisons une pause photo (ci-contre), pour faire un clin d’œil à mon intervention puisque les organisateurs qui ne parvenaient pas à boucler le plan de financement de la manifestation étaient venus démarcher leur député, et que j’avais mobilisé les dirigeants de La Mondiale qui, par la présence de leur entreprise, ont permis que ce forum (car il y a toute la journée, conférences et débats) puisse avoir lieu.

Pour la plus grande satisfaction de nos aînés. Chapeau à l’équipe de bénévoles, notamment à celle du coin café / viennoiseries, particulièrement convivial !

Il est vrai que sur sa carte de vœux 2012, HSA avait inscrit une citation de William James, dont je partage toute la pertinence : « L’action n’apporte pas toujours le bonheur, mais il n’y a pas de bonheur sans action »…

 

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 08:56

couture-2-2012.jpgcouture-1-2012.jpg

Comme dans la chanson de Boris Vian, « on est là pour voir le défilé », ce soir, dans une salle du CSE bondée, tamisée et animée comme il se doit par des spectateurs impatients et enthousiastes.

Ambiance des grands soirs donc pour le défilé annuel de l'atelier de coupe et couture, qui présente sur scène les créations de ses élèves, toutes générations confondues, c'est-à-dire de 7 à 77 ans.couture-3-2012.jpg

Pour être franc, je ne sais pas si l'expression convient car cette fourchette d'âge me semble encore restrictive au regard des jeunes filles qui défilent élégamment, en alternance avec de grandes élèves (d'un âge nettement plus avancé) impressionnées mais qui acceptent courageusement de jouer les mannequins d'un soir et de s'exposer aux regards de la salle. Oh, leurs craintes sont vite levées : le public leur est acquis et pas avare d'exclamations épatées et d'encouragements !

Tout cela est très agréable à suivre, avec en prime les commentaires éclairés d'Arlette Picavet qui fait vivre intensément ce moment au micro et dont je devine la fierté. Elle a bien raison : il a fort belle allure, ce défilé, et tant l'équipe encadrante que les élèves ont bien travaillé cette année, faisant preuve de soin dans la finition et de créativité dans les formes, les matières et les couleurs.

Le final, après deux défilés successifs, avec tous les mannequins rassemblés sur la scène, se déroule dans une ambiance très enjouée, avec une standing ovation pour les talentueux enseignants !

Ma soirée est déjà réussie ; elle se poursuivra dans la bonne humeur par un passage rapicoucous-hameau-de-bel-age1.jpgde chez Christophe Ricci, concessionnaire bien connu de notre ville, qui présente la nouvelle Peugeot 208, puis par la soirée couscous organisée par le personnel et l'équipe d'animation du Hameau du Bel Age ; elles ont toutes revêtu des tenues orientales colorées et font danser résidantes et résidants. Voilà une équipe qui sait faire et se mobilise sans compter. Elles aussi font un sacré boulot tout au long de l'année pour égayer avec succès la vie des résidants. Là encore, il règne une bien belle ambiance, réhaussée des danses du Ballet berbère de l'association Convergences.

Je suis arrivé malheureusement trop tard pour le couscous, mais juste à temps pour déguster une part de gâteau au chocolat (je n'aurai rien mangé d'autre ce soir... mais c'est l'essentiel pour moi !).

couscous-hameau-du-bel-age2.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 14:22

citoyen1.jpgJe ne suis ni Danton ni Robespierre montant à la tribune de la Convention, mais ce soir, en commençant mon propos, je suis heureux de dire : « Citoyennes, citoyens ».

C'est que Wattrelos organise (comme Roubaix l'a fait il y a deux jours, et j'étais alors aux côtés de son nouveau maire, Pierre Dubois) sa cérémonie de remise des cartes d'électeurs aux jeunes qui ont eu 18 ans cette année. Moment important à mes yeux de citoyenneté, que le Préfet nous a demandé lui-même d'organiser, mais qui s'inscrit dans les manifestations d'éducation à la citoyenneté qu'avec la municipalité je conduis (à l'instar de la réception annuelle, par exemple, des nouveaux naturalisés).

Et ce soir, au CSE, nos jeunes Wattrelosiens sont venus nombreux : il faut dire que 500 invitations ont été envoyées ! Ils se verront remettre leur carte d'électeur donc, mais aussi le livret du citoyen qui décline les droits et devoirs liés à la citoyenneté. J'y ai passé du temps, mais je les ai tous signés un à un, ces livrets ! J'ai trouvé en effet important et symbolique, en tant que maire, de faire ce geste plutôt que d'apposer un simple cachet, tant ces droits et devoirs me semblent capitaux pour la cohésion sociale. Par delà des rappels historiques, le livret décline notre fameuse devise républicaine, Liberté, égalité, fraternité, trois mots superbes auxquels j'ajoute toujours pour ma part tolérance et solidarité. citoyen2.jpg

En ce qui me concerne, je n'ai jamais oublié mon premier vote, mon premier « a voté ! » que ces jeunes entendront eux aussi, s'ils le souhaitent, dans quelques semaines au moment de l'élection présidentielle et / ou des élections législatives .Pour arriver à ce droit de vote, il aura fallu trois révolutions (1789, 1830 et 1848) qui auront permis d'obtenir le suffrage universel... masculin ! Ce n'est qu'en 1945 que les femmes ont pu voter pour la première fois en France. Ce droit est un acquis pour nous, il nous semble naturel ; pourtant, dans le monde, nombreux sont ceux qui donnent leur vie pour que leur peuple puisse l'obtenir.

C'est dire si cette carte électorale, que nos jeunes retirent ce soir à l'une des trois tables disposées dans la salle, est précieuse et mérite que l'on en fasse usage sans modération. Et s'il leur prend demain l'envie de donner un petit coup de main en participant à la tenue d'un bureau de vote, ou en participant au dépouillement, ce sera encore mieux !

Voter, c'est décider ; voter c'est avoir le pouvoir de modifier le cours de la vie dans son pays, les conditions de vie dans sa cité.

C'est en substance ce que j'ai dit à nos jeunes à qui je souhaite la bienvenue dans cette nouvelle étape de leur citoyenneté !

 

 

Partager cet article
Repost0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 14:08

logo anHier paraissaient au Journal Officiel :

La réponse du ministre du travail, de l'emploi et de la santé à ma question portant sur les dangers sanitaires rencontrés dans des blocs opératoires en raison du manque de personnels qualifiés.

Cliquez ici pour lire la question et la réponse

La réponse du ministre de la défense et des anciens combattants à ma question portant sur la mise en oeuvre de la loi du 5 janvier 2010 relative à la reconnaissance et à l'indemnisation des victimes des essais nucléaires français.

Cliquez ici pour lire la question et la réponse

Partager cet article
Repost0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 13:34

Drapeau-Europe.jpgLa bonne nouvelle m’est arrivée ce matin par un courrier (du 22 mars 2012) de Jean Leonetti, ministre des affaires européennes, et disons-le tout net, voilà une information qui fait bien plaisir à notre municipalité, et en particulier à mon adjointe Juliette Keraudy, en charge de ces questions, et à notre service des relations internationales.

Avec le soutien de l’association des maires de France et de l’association française du conseil des communes et régions d’Europe, le Ministère des affaires étrangères et européennes a lancé, cette année, la première édition du prix de la ville euro-citoyenne.

Les membres du jury, composé de personnalités indépendantes choisies pour leur engagement européen, se sont réunis au Quai d’Orsay le 29 février dernier pour sélectionner les lauréats de ce concours, en s’attachant à « récompenser des projets dynamiques qui contribuent à faire émerger une identité européenne chez les jeunes générations ».

Sur les 157 dossiers reçus, « 18 communes « lauréates » ont été retenues en raison de la qualité et de l’originalité du projet qu’elles avaient proposé ». Wattrelos en fait partie !

Pour justifier la belle position de Wattrelos, le Ministère, dans sa lettre, souligne notre « implication en faveur du développement de liens toujours plus poussés au profit de la jeune génération avec vos jumelles européennes » !

Il est vrai qu’ici, nous attachons beaucoup d’importance à ce que nos relations avec les villes jumelles ne soient pas que des moments festifs (aussi sympathiques et conviviaux soient-ils, comme le carnaval), mais des temps de rencontres et d’échanges entre des jeunes de nos communes. On le fait en organisant des échanges scolaires entre nos établissements (même si, malheureusement, pour des raisons surtout budgétaires au Portugal et en Hongrie, nos échanges avec Guarda et Mohàcs ont été suspendus ces toutes dernières années) ou via l’association Acti'Jeunes ou le conservatoire de musique. Ça, c’est l’Europe du concret, la vraie Europe, celle des jeunes, futurs citoyens de demain.

Un diplôme devrait être adressé à la commune dans les prochains jours. La cérémonie de remise des prix des villes lauréates ne pourra toutefois être organisée au ministère qu’après la période de réserve liée aux élections.

En tout cas, bravo à nos équipes ! C’est un beau symbole que ce prix, la semaine-même où Wattrelos reçoit en même temps deux groupes de jeunes Allemands, au collège Saint-Jo (gymnasium d’Odenkirchen, près de Mönchengladbach) et à la cité scolaire Emile-Zola (Ludwigsgymnasium de Köthen, notre ville jumelle)…

 

 

Partager cet article
Repost0