Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 15:38
Voeux au personnel : un maire amoureux enthousiaste de ma ville !

Pour cause de décalage des vacances scolaires des écoles belges, la cérémonie des voeux au personnel municipal – d’ordinaire la première de l’année – n’a eu lieu que ce mardi, et c’est devant une salle Salengro aux chaises bien remplies qu’à partir de 17 heures la sympathique troupe wattrelosienne Nordsud aura lancé, en chansons et en rythme, cette manifestation.

Voeux au personnel : un maire amoureux enthousiaste de ma ville !

Elle est toujours impressionnante, mais en même temps, elle est pour moi la seule vraie occasion dans l’année de m’adresser à toute la « famille municipale », actifs et retraités. Cette année, j’ai voulu leur parler, comme en famille, de nos douleurs, de mes inquiétudes, des joies que nous avons eues, des enthousiasmes que nous devons avoir, et des vœux pour l’année en cours.

 

Les douleurs, ce sont les départs de ceux qui sont disparus cette année, proches et agents, dont notamment mon prédécesseur, Alain Faugaret.

 

Mes inquiétudes sont politiques, dans le contexte bien connu. « Chef de la majorité municipale », et ayant de par mes fonctions la responsabilité de « porter un projet pour l’avenir de Wattrelos, et de défendre les intérêts de Wattrelos », je me dois de prévenir des dangers qui menacent, du strict point de vue de la politique conçue comme « la vie de la cité. Car les programmes qui, selon le sort des urnes, peuvent être mis en œuvre, peuvent impacter profondément les moyens de la ville, « Maire responsable », je préfère prévenir, pour qu’on ne vienne pas nous dire après « je ne savais pas » !

 

Mais les agents municipaux wattrelosiens, comme leurs élus, ont aussi le droit d’avoir des joies, ils le méritent, vu le « travail réalisé » en 2016. Ils peuvent légitimement avoir deux fiertés particulières : la mobilisation des équipes pour les inondations de juin ; avoir réussi à faire Berlouffes, alors que la braderie de Lille, elle, était annulée. « Le service public wattrelosien peut être fier d’avoir donné toute son énergie et ses capacités pour faire Berlouffes » !

 

Malgré les difficultés – et elles ne sont pas minces – « je reste un maire enthousiaste » : « les projets continuent », et « les soutiens s’affirment » de la part de nos partenaires (MEL, Région). « Je veux croire à la défense du service public à la wattrelosienne » : « je suis bien en vie et plus combatif que jamais, car « amoureux enthousiaste de ma ville ».

 

Et si, plagiant Montaigne, et incitant nos agents à fleurir « Wattrelos de notre ardeur à la servir et de notre enthousiasme à l’aimer », c’est avec une salle debout, applaudissant au rythme de la chanson « On dirait » d’Amir, que j’ai conclu mon propos, invitant ensuite les agents municipaux à s’approcher des buffets. Bonne année à toutes et tous, et Bonne Année à Wattrelos.

 

Pour lire mon discours, cliquer ci-dessous :

Voeux au personnel : un maire amoureux enthousiaste de ma ville !
Voeux au personnel : un maire amoureux enthousiaste de ma ville !
Partager cet article
Repost0
8 janvier 2017 7 08 /01 /janvier /2017 11:01
Manuel Valls à Liévin, auprès du monde du labeur !

Ce dimanche matin, Manuel Valls est à Liévin. Liévin ville minière, ville où bat le cœur de la gauche et le souvenir de la visite de François Mitterrand dans ce même Hôtel de Ville en décembre 1994 (j'y étais !) à quelques mois de la fin de son mandat. Ce sont plus de 400 personnes qui accueillent sous les applaudissements Manuel, que j'accompagne aux côtés de plusieurs élus du Pas de Calais, et des ministres Patrick Kanner et Pascale Boistard.

Manuel Valls à Liévin, auprès du monde du labeur !

Après les discours combatifs du Maire de Liévin et du Président du Conseil Départemental, Manuel Valls commencera son discours, évidemment, en saluant les élus et par un hommage appuyé au souvenir de François Mitterrand, mais aussi au monde minier "qui a sculpté les paysages de cette région". Il se dit venu saluer "le monde du labeur", et parler de "dignité, d'emploi, de travail, d'entreprises, d'industrie".

 

Trois grands thèmes dans son intervention :

 

D'abord l'enjeu de l'élection présidentielle : "je ne veux pas que le peuple de gauche se retrouve à choisir entre une droite dure, conservatrice, et l'extrême-droite qui ruinerait le pays. Ce serait un scénario catastrophe ! Je ne veux pas revivre 2002."

"Alors je pose cette question : est-ce que nous voulons gagner ou pas ?" "Nous devons sonner le rappel, aller au combat ! Je veux que la gauche remporte cette élection présidentielle. Et c'est pour cela qu'on doit réussir cette primaire".

"Il faut des choix clairs". Cette primaire ce sont 3 choix qui s'offrent aux Français : "l'impasse, le retour en arrière, et le chemin du progrès social !"

 

ŸEnsuite, le projet présenté : quel est son but ? "Je ne veux pas que dans un monde en pleine ébullition, notre nation s'affaiblisse, que les perspectives pour chacun se referment chaque jour un peu plus. Je refuse le fatalisme, l'impuissance, le tous contre tous du populisme".

 

ŸIl déclinera ensuite chacun des grands thèmes de son projet : "Une République forte, une France juste" : l'Europe, la protection des Français, la laïcité, le modèle social et de santé, l'emploi et le pouvoir d'achat.

 

Enfin, il invite à "réinventer la gauche", c'est-à-dire "la protection, le progrès, la justice sociale, la République, une République qui protège, une France plus juste", avant de conclure, sous les applaudissements, et avant la Marseillaise : "Voilà où je veux vous emmener !".

Manuel Valls à Liévin, auprès du monde du labeur !
Partager cet article
Repost0
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 10:58
Voeux aux Associations (2) : Honneur aux Médaillés !

C'est une tradition : lors de la cérémonie des Vœux aux associations, j'en profite pour remettre, devant tous les représentants des associations wattrelosiennes, les médailles de la Jeunesse et des Sports. Chaque année, plusieurs bénévoles sont ainsi distingués.

 

Cette année, deux médailles, l'une d'argent pour Dorothée Prouveur, l'autre de bronze pour Olivia Placé, pour la section Tir de l'Amicale du Centre. Et cinq médailles pour les bénévoles et gymnastes de Jean Zay Gymnastique, dont quatre récipiendaires sont présentes : Cathy Derache, Carine Fillez, Séverine Gorloo et Corinne Simon.

 

Mais, cette fois-ci, j'ai également souhaité mettre spécifiquement à l'honneur deux très grands bénévoles, deux Présidents depuis plus de 20 ans à la tête de leur Club, et qui viennent de passer la main. Quand on sait l'ampleur de leur engagement associatif, leur disponibilité et leur dévouement, j'ai pour tous deux une affection, une amitié et un respect infinis.

 

Il s'agit d'abord d'André Allenne, président jusqu'à ces dernières semaines de la section Tir de l'Amicale du Centre. Membre depuis les années 80, Président depuis 1996, et l'ayant quitté il y a quelques jours à peine, André Allenne aura fait de son Club, fort de 140 adhérents, une école de tir dont la réputation dépasse la région.

Voeux aux Associations (2) : Honneur aux Médaillés !

Et j'ai également mis en avant Jean-Pierre Bordet, président de "son" club de foot de 1992 à septembre 2016 ; pugnace, ferme, il a toujours su faire vivre une entente, une convivialité particulière au Wattrelos Football Club. Il est aussi, depuis la disparition de Roland Lévêque, le Président de l'Office Municipal des Sports.

Voeux aux Associations (2) : Honneur aux Médaillés !

A ces deux grands présidents de Clubs, en reconnaissance, j'ai remis la Médaille d'honneur de l'Assemblée nationale. Et à Sandrine Claussmann, présidente de L'Art Scène (cf. texte précédent), un bouquet de fleurs bien mérité.

Voeux aux Associations (2) : Honneur aux Médaillés !
Partager cet article
Repost0
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 10:33
Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !

Traditionnellement, c'est toujours par la présentation d'une prestation d'une association wattrelosienne que commence la cérémonie des vœux aux associations. Cette année, c'est devant une salle du CSE bondée, que l'Art Scène, que préside Sandrine Claussmann, a pu présenter un extrait de son (superbe) spectacle Les Messagers du Futur. 18 jeunes qui ont mis beaucoup de fraîcheur, dans leurs danses et dans leurs chants, qui, à eux seuls, étaient des vœux : "Le bonheur ici-bas n'a pas de prix", "la lumière est au bout du chemin", "je vous aime… dans un monde qui se déchaîne, les enfants vous tendent la main", et "vivez, rêvez, aimez" ! Bravo à la troupe, qui se produira les 23 et 24 septembre 2017 sur la scène du CSE.

Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !
Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !
Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !

J'ai voulu placer les vœux 2017 sous le thème du patrimoine : "Celui des hommes et des femmes qui font vivre notre ville, et donc nos associations" ; et aussi "celui de notre histoire", car "le Wattrelos d'hier aide à comprendre le Wattrelos d'aujourd'hui". C'est pourquoi j'ai demandé à Georges Dubois, Président des Amis de la Lainière et du Textile, d'être le porte-parole des associations wattrelosiennes. Un petit film (9 min) qui raconte les événements festifs du Peignage Amédée et de la Lainière a été projeté avant l'intervention de G. Dubois.

Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !
Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !
Vœux aux Associations (1) : le patrimoine à l'honneur !

J'ai, à sa suite, évoqué moi aussi l'importance du textile dans l'histoire de Wattrelos, dont "l'effondrement nous aura laissés collectivement groggy", mais qui "a façonné bien des générations". Mais c'est dans son sillage que sont nées et se sont développées à la fois nombre d'associations et les pratiques associatives ; et celles-ci sont l'héritage de nos anciens, elles qui "forment une dimension collective et solidaire de notre société".

 

A Wattrelos, "notre municipalité soutient et soutiendra ses associations". Pour celles-ci le "contexte national 2017" est "plus favorable que jamais" : j'ai rappelé les mesures récentes notamment pour l'aide à l'emploi, à l'instar du crédit d'impôt sur la taxe sur les salaires, ou l'augmentation des jeunes en service civique.

 

Côté municipal, si "la ville ne peut pas donner plus quand elle-même elle a moins", elle continue de donner beaucoup, et "2017 sera une bonne année pour nos associations". La dynamique associative wattrelosienne, chacun pourra s'en apercevoir les 4 et 5 février 2017 à la Fête des Associations à la salle Salengro ! Bonne année à nos assos, et à tous leurs bénévoles sans lesquels rien n'est possible !

 

Pour lire mon intervention, cliquer ci-dessous.

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 10:28

C’est, on le sait maintenant, pour moi une habitude depuis que je suis député, j’ai choisi d’accorder une partie de ma réserve parlementaire pour soutenir la police et les policiers de Roubaix, qui font un travail difficile, dans des conditions souvent périlleuses, et qui méritent d’être soutenus par leur député. Pendant longtemps, j’ai été le seul député de France à faire cela, et je me souviens que le Ministère de l’Intérieur avait dû mettre en place une procédure budgétaire spécifique pour pouvoir attribuer à un de ses commissariats ces crédits budgétaires.

 

Au terme de la législature, ce jeudi soir, je ne déroge pas à cette ligne de conduite, d’autant moins qu’avec l’état d’urgence, avec ce que les forces de sécurité vivent depuis deux ans dans la lutte contre le terrorisme, il est plus fondamental que jamais de maintenir un signal de soutien à nos policiers. Et là c’est du concret !

 

Voilà donc pourquoi, comme à l’accoutumée, j’ai remis au Commissaire Central de Roubaix, Olivier Dimpre, en présence de Jean-Christophe Bouvier, Préfet délégué à la Sécurité et à la Défense, un arrêté de subvention (sur crédits du Ministère de l’Intérieur) de 20 000 euros (à engager, sur des travaux ou équipements, avant le 28 février 2017).

 

 

 

Voeux aux Corps Constitués (2), des subventions pour la Police et les victimes

Et cette année, dans le contexte de l’état d’urgence, il me paraît aussi important d’avoir également un message, un soutien pour les victimes d’agressions ou de délits. C’est ainsi que, ce même soir, j’ai remis à Jean-François Masselis, Directeur du SIAVIC, association bien connue d’aide aux victimes, un arrêté de subvention de 7 000 euros. Cela permettra de maintenir ou de conforter les appuis accordés par ces juristes aux victimes, si souvent démunies et désorientées lorsqu’elles sont frappées par un accident ou un acte délictueux.

Voeux aux Corps Constitués (2), des subventions pour la Police et les victimes
Partager cet article
Repost0
5 janvier 2017 4 05 /01 /janvier /2017 09:46
Voeux aux Corps Constitués (1), avec Xavier Bertrand

Du fait du report à la semaine prochaine des vœux au personnel communal, la cérémonie des vœux aux Corps Constitués est, cette fois, la première de l’année. Que sont les Corps Constitués ? Les partenaires de la ville pour le fonctionnement ou les investissements et projets de Wattrelos : des élus voisins, des représentants de la Préfecture, des services de l’Etat, les enseignants, les délégués départementaux de l’Education Nationale, et des élus et dirigeants d’autres grandes collectivités avec lesquelles la ville travaille.

Voeux aux Corps Constitués (1), avec Xavier Bertrand

Et fait majeur, si l’année dernière c’était Damien Castelain, le Président de la Métropole Européenne de Lille qui nous avait fait l’honneur de sa présence, cette année c’est Xavier Bertrand le Président de la Région des Hauts de France qui est mon invité d’honneur.

 

Dans mon intervention, j’ai rappelé la situation de particulière gravité que connaît la France depuis deux ans, et le rôle majeur que jouent les services publics, d’Etat et des collectivités territoriales, pour préserver la cohésion de la société, et la protéger. En état d’urgence, gérer une ville est plus compliqué, compte tenu des contraintes de sécurité renforcées, mais Wattrelos a su, en 2016, assurer l’essentiel de ses fêtes et manifestations – à commencer par la fête des Berlouffes – et nous le devons pour beaucoup bien sûr à notre volonté mais aussi et surtout à la mobilisation des servies public partenaires de la ville.

 

Ceux-ci sont aussi souvent notre levier d’action pour les stratégies de développement de la ville. Précisément, dans ce que l’équipe municipale veut porter pour Wattrelos, la concrétisation des engagements dépend de deux choses : de l’argent disponible, et de l’appui des partenaires.

 

C’est ce que, pour 2017, la ville veut conduire avec chacun d’eux (Etat, MEL, Département, Région), que j’évoque spécifiquement ensuite, en affichant clairement que, pour plagier Xavier Bertrand, « ma boussole à moi c’est l’intérêt wattrelosien ».

 

Dans son intervention en réponse, Xavier Bertrand a manifesté sa satisfaction d’être là dans une cérémonie de voeux, soulignant combien est beau « le mandat de maire », celui de « l’attention portée au quotidien des habitants ».

 

Parlant de moi, il a salué « un homme libre et un esprit libre » (« un esprit libre souffle chez cet homme » rappelant que certains états-majors s’en souviennent) et « il y a quelque chose qui nous rapproche », même si, comme il le souligne « Dominique est socialiste, et je suis gaulliste social ». Faisant allusion à mon accident, il m’a rendu hommage, me qualifiant de « sacrément courageux, sacrément impressionnant ».

 

Mais surtout, clairement, fortement, il affirme : « Oui, la Région va vous accompagner ! ».

 

Xavier Bertrand fit ainsi écho aux souhaits que j’ai formulés dans mon intervention. Il est d’accord pour : soutenir le projet de la salle de spectacles du Centre-Ville (au moins 20 %, projet sur lequel la MEL interviendra également) ; financer la Boîte à Musiques sur un nouveau projet ; pas opposé à contribuer au terrain synthétique du Crétinier ; préparer pour 2017 au fonds de soutien pour le financement du patrimoine (notamment les églises) ; confirmer la remise à plat du FPH (mission donnée à Denis Vinckier), mais qui n’est pas condamné à disparaître ; affirmer son soutien à Wattrelos via les fonds territoriaux (sur lesquels il « n’a pas l’intention de faire des économies ») ; être présent sur l’ANRU 2 du quartier des Villas (même s’il aimerait bien qu’on lui présente plutôt un projet à finalité économique, qui corresponde aux compétences de la Région). Au total, Xavier Bertrand m’a proposé, publiquement, de cibler un « quinté » de dossiers prioritaires aux yeux de la ville sur lesquels la Région pourra mettre l‘accent et apporter ainsi un vrai levier. Merci à lui : cela méritait bien une berlouffe !

Voeux aux Corps Constitués (1), avec Xavier Bertrand

Cette cérémonie aura donc été une soirée utile pour Wattrelos.

 

Pour lire mon discours, cliquer ci-dessous :

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 16:34

 

Ce matin, avec nombre de ministres et de parlementaires, j’assiste à Paris à la présentation de son projet (50 pages) par Manuel Valls.

 

« Je ne crois ni à la fatalité, ni à la résignation. J’assume pleinement ce qui a été engagé avec F. Hollande, mais je revendique aussi le droit d’inventivité. Je ne viens pas proposer le passé, je viens défendre un chemin.

 

Rien n’est jamais écrit. Je refuse que les vendeurs d’illusion nous divisent, je refuse cette vaste purge que nous prépare François Fillon. Le programme de la Droite, c’est punir les Français ! La Gauche doit gagner, car la France a besoin de progrès, de justice sociale. Mon projet est le fruit d’une longue expérience. Je veux une République forte, intransigeante sur ses principes, protectrice ; c’est le chemin vers une France juste. Une République forte, une France juste, c’est cela l’esprit français. Mon projet est solide. Je vous invite à le lire dans son intégralité. Je veux débattre et je veux convaincre ».

 

Manuel Valls aura insisté sur plusieurs orientations :

> être offensif sur la mondialisation ; que la France redonne un cap, une cohérence à l’Europe (qui a une « crise de sens », et a besoin d’une « conférence de refondation »). L’Europe commence et s’arrête quelque part : mais la Turquie n’a pas vocation à intégrer l’Union Européenne. Le partenariat franco-allemand doit jouer son rôle. L’Afrique doit être le grand projet pour l’Europe et pour la France ;

> la République doit être forte, protectrice pour ceux qui la respectent. 1 000 postes de policiers et de gendarmes par an au cours du prochain quinquennat. Nous devons continuer à expulser les prêcheurs de haine. La lutte contre la radicalisation est un défi considérable. C’est le combat des prochaines années. Il n’y a pas de possibilité de construire ensemble, si notre Etat de droit n’est pas respecté. Dans ma vie d’élu, j’ai acquis la conviction que la laïcité est le socle de ce qui nous rassemble. Ma candidature sera celle d’une laïcité réaffirmée ;

> la citoyenneté : un service civique obligatoire de 6 mois, pour que nos jeunes fassent l’expérience concrète d’une vie en commun ;

> mon pari c’est celui de l’intelligence collective. Dans les 5 prochaines années, la France devra démultiplier l’effort éducatif ; + 1 Md€/an pour nos universités ;

> je veux investir sur la culture : renforcer tout ce qui rend notre nation plus puissante, plus solidaire ;

> l’esprit de la France, c’est l’égalité entre les femmes et les hommes. Je veux qu’elle s’installe dans les esprits et dans les faits. Aucune exclusion des femmes dans l’espace public ne sera tolérée. La lutte contre les violences faites aux femmes doit être une priorité ;

> il faut répondre à la crise de défiance démocratique. Le Président doit être un stratège au service de l’unité. Le Président de la  République a un rôle à part, il incarne le pays. Le rôle du Parlement doit être renforcé, et il faut poursuivre la décentralisation, donner un pouvoir réglementaire aux régions ;

> je veux une France juste. Le Parlement devra définir au début du quinquennat les orientations fiscales. Je veux une nation d’entrepreneurs, une société du travail qui reconnait les efforts de chacun (baisse des impôts, hausse de la prime d’activité, revalorisation des petites retraites, les indépendants seront mieux protégés). Contre ceux qui veulent plus de déremboursements et de franchises, je me battrai. Pour rendre les soins accessibles à tous, sur tout le territoire. Je ferai de la santé environnementale une grande cause nationale.

 

« Mon projet pour la France est ambitieux, il est entièrement financé : nous maintiendrons le déficit en-dessous de 3 %. C’est l’honneur de ce quinquennat de n’avoir jamais mené des politiques d’austérité. Une France juste et forte, c’est une France capable d’investir là où il le faut.

 

J’ai la conviction que la victoire est possible. Le sens de mon projet, c’est un cadre : une République forte et une France juste, pour permettre à chacun d'avoir les moyens d’être « le capitaine de son destin ». La France peut, et doit retrouver sa fierté. L’avenir de la France ne tient qu’à une seule chose : la volonté des Français ! »

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 09:25

La Mission Aménagement Numérique de la MEL vient de me faire savoir que les premières phases opérationnelles ont été engagées par Orange sur Wattrelos, et ce au même titre que sur 27 autres communes du périmètre de substitution SFR. La MEL se félicite du rythme impulsé par l’opérateur, conforme aux engagements qui ont été pris le 18 décembre 2015, qui concernent sur cette première phase près de 65 000 foyers potentiels du territoire métropolitain.

 

Le timing prévisionnel concernant Wattrelos reste en ligne avec le calendrier annoncé, et la mobilisation des services de la Ville comme de ceux de la MEL ont permis de relever ce challenge dans le cadre de la négociation des implantations des armoires de rue, permettant d’escompter désormais un démarrage effectif des travaux de l’opérateur au premier semestre 2017 et les premiers logements éligibles au FTTH fin 2017.

 

Par ailleurs, Orange a confirmé en octobre la complétude de ses déploiements sur Wattrelos dès l’année prochaine. Le second lot sera donc le dernier lot de déploiement.

 

La Mission Aménagement Numérique se chargera, comme précédemment, de programmer et d’animer une séquence de concertation technique pour l’implantation des armoires de rue, envisagée au courant du premier semestre 2017, qui sera également l'occasion de tirer le bilan du premier lot et de projeter les perspectives de la fin du déploiement.

 

A ce stade, le démarrage effectif des travaux sur les secteurs concernés par le second lot sont envisagés au premier semestre 2018, avec une couverture complète de Wattrelos effective à la fin du second semestre 2018, et les premiers logements éligibles du lot 2 à la fin de l’année 2018 ou début 2019.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2016 6 24 /12 /décembre /2016 14:01
Noël (2) : le Père Noël descend, et c'est magique !

Revêtue de ses lumières de fête, notre Grand’Place reçoit ce soir un hôte prestigieux : le Père Noël himself ! Après l’accident de son traîneau au clocher de l’église Saint-Maclou, on me dit qu’il devrait descendre de celui-ci vers 18 heures.

 

Sur la place, beaucoup de monde ce soir, beaucoup d’enfants qui suivent les projecteurs qui cherchent sur la façade de Saint-Maclou l’homme en rouge ! Ah, le voilà, tout là-haut ! Il enjambe le parapet, et ouf, il commence sa descente sous les cris des enfants. Une pause, et retentissent les premières fusées d’un feu d’artifice qui s’engage dans le ciel tranquille de cette belle nuit de Noël, de chaque côté du clocher. Il y en a de toutes les couleurs, et les enfants sont ravis.

 

Le Père Noël continue de descendre et, rejoint en bas par ses lutines, va à la rencontre des enfants : un bisou, une photo, et surtout il offre un Père Noël… en chocolat. Les yeux émerveillés des enfants sont soudain plus lumineux encore lorsque se déclenche une brutale (mais sympathique) tempête de neige !

Noël (2) : le Père Noël descend, et c'est magique !
Noël (2) : le Père Noël descend, et c'est magique !

Eh oui, à Wattrelos tout est possible : sur les montagnes, il n’y a pas de neige, mais ici, dans le Nord, à 8° de température, il neige ! Et c’est spontané… et trop drôle ! J’imagine la tête des maris qui vont rentrer chez eux avec les enfants, pleins de neige sur la tête et le manteau, et qui vont expliquer à leur femme (avant l’apéro !) qu’il a neigé sur la place de Wattrelos (cela marche aussi en sens inverse, point de sexisme dans mon propos !).

 

Descente du Père Noël du clocher, feu d’artifice, neige : c’est la potion de féérie et de bonheur que l’on organise ici à Wattrelos pour le soir de Noël (en plus de la réception des lettres au Père Noël) ! Une belle manière, me semble-t-il, d’entrer dans la soirée familiale. D'ailleurs, moi, je quitte la place pour aller dîner chez ma maman…

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2016 6 24 /12 /décembre /2016 11:45
Noël (1), lettres au Père Noël !

Lors du marché de Noël, salle Salengro, les enfants peuvent envoyer une lettre au Père Noël : ces courriers lui sont transmis, et celui-ci, comme chaque année, m’a appelé en début de semaine pour me dire qu’il avait bien reçu les 200 lettres que mes services lui avaient envoyées, et que, parmi celles-ci, 27 étaient particulièrement belles et méritaient que l’enfant qui l’avait écrite reçoive un jouet. Et le Père Noël me dit qu’avant de faire sa grande tournée, il viendra lui-même les remettre aux enfants dans les salons de l’Hôtel de Ville, ce 24 décembre à 17 heures.

 

Malheureusement (et ça lui arrive chaque année ! Qu’est-ce qu’il conduit mal !), le Père Noël a raté son virage avec son traineau et s’est accroché au clocher de St Maclou : il y a encore des sacs là-haut, et il y est retourné pour réparer tout cela ! Donc, il ne peut pas venir remettre les jouets aux enfants, il en est très désolé, et m’a demandé si je pouvais (temporairement) le remplacer ! Ça tombe bien, j’avais mis une veste rouge (là s’arrête la ressemblance), et le Père Noël a bien voulu me prêter plusieurs de ses lutines, Michèle, Cathy (lutine départementale !) et Myriam, pour m’aider dans la distribution.

Noël (1), lettres au Père Noël !

En plus, coup de chance, la Reine des neiges (Lucile, de « la Nouvelle Star », qui s'est volontiers prêtée au jeu des selfies) était, avec son prince, de passage à Wattrelos cet après-midi, et a pu interpréter « Mon beau sapin », « Petit Papa Noël », puis sa chanson, « libérée, délivrée » reprise en chœur par tous les enfants.

Noël (1), lettres au Père Noël !
Noël (1), lettres au Père Noël !
Noël (1), lettres au Père Noël !
Noël (1), lettres au Père Noël !

Pour ma part, en excusant le Père Noël, j’ai présenté plusieurs dessins d’enfants, et lu plusieurs lettres des enfants qui ont « fait des efforts », été « très, très sages », font « des gros câlins » et des « gros bisous », laisseront ce soir, pour le Père Noël (ce « vieux bonhomme » qui « ne ressemble à personne ») « du lait et des biscuits », et telle Maëlle, veulent de la « tendresse pour tous les enfants du monde ».

Noël (1), lettres au Père Noël !
Noël (1), lettres au Père Noël !
Noël (1), lettres au Père Noël !
Noël (1), lettres au Père Noël !
Noël (1), lettres au Père Noël !
Noël (1), lettres au Père Noël !

Dans la vie d’un maire, il y a des moments durs, parfois même très durs. Mais ce soir, pour moi, pour ces enfants, c’est que du bonheur !

Partager cet article
Repost0