Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 15:43

MERCIER-BAERT-9486.JPGJe préside ce matin la commission des finances de l'Assemblée, à la demande de Jérôme Cahuzac, pour l'audition de Michel Mercier, ministre de la justice, Garde des Sceaux, sur le projet de loi de règlement pour 2010, et spécifiquement sur l'immobilier de la justice. Un sacré feuilleton que celui, en effet, du projet de regroupement des services centraux du ministère de la justice !

Depuis un an, le ministère a oscillé entre deux sites, l'un à Bagnolet, l'autre à Issy les Moulineaux, sans que les contraintes de transport et surtout financières n'aient permis d'aboutir, d'autant que les discussions ont été vives entre le ministère et les commissions des finances de l'Assemblée et du Sénat, tout cela sous le regard vigilant d'Yves Deniaud, rapporteur, par ailleurs président du conseil immobilier de l'Etat. L'audition de ce matin aura conduit le ministre à faire le point sur l'état des lieux de ce projet, et surtout à préciser le cahier des charges de l'appel d'offres en cours (lesquelles doivent être remises pour le 20 juillet).

Cela m'a permis, au-delà de l'intérêt de ce dossier, d'interpeller le ministre, notamment sur le dossier de la médecine légale dans la métropole lilloise, en évoquant le maintien du pôle de l'institut médico-légal de Roubaix-Tourcoing.

On s'en souvient (cf. mes articles de ce blog des 2 février et 11 avril), j'avais réclamé au préfet Bérard et au ministre de la justice, par lettre du 1er février, le maintien de l'unité médico-judiciaire des hôpitaux de Roubaix et Tourcoing… ce que le ministre avait très largement laissé ouvert dans sa réponse du 10 mars. Aussi quelle ne fut ma surprise lorsque j'ai reçu ces jours-ci un mail de la responsable de l'unité de Roubaix qui m'annonce que le protocole entre le procureur de Lille, l'IML de Lille et l'unité de Roubaix-Tourcoing n'aurait pas été validé par les ministères !

J'en informe le ministre lui-même en lui demandant s'il maîtrise bien toutes les décisions de son ministère ! Très en colère sur ce que je lui annonce, il me confirme publiquement, en séance, qu'aucune décision définitive n'a été prise et qu'en tout état de cause, aucune ne le sera avant septembre. Et que s'agissant de l'IML de Roubaix-Tourcoing, il penche personnellement pour son maintien sur Roubaix, comme précédemment. Dès cet après-midi, après la fin de la séance, je lui passe toutes les informations les plus récentes que j'ai reçues. Pour que cela soit enfin tranché et que soit préservée l'unité de médecine légale de Roubaix !

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 15:46

logo anAujourd'hui paraissent au J.O. :

ma question à la ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, chargé du logement, sur l'accès au logement, ainsi que les conditions de sortie des locataires.
Pour lire la question, cliquez ici 

ma question à la ministre de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement, chargé du logement, sur la dégradation des moyens de la lutte contre les exclusions, dans le champ de l'hébergement.

  • Pour lire la question, cliquez ici

ma question à M. le ministre auprès du ministre d'État, ministre des affaires étrangères et européennes, chargé des affaires européennes, sur l'avenir du plan d'aide aux plus démunis (PEAD), et les conséquences dramatiques, et inacceptables, qu'aurait sa remise en cause pour les associations qui oeuvrent au service des personnes les plus modestes et les plus en difficultés.
Pour lire la question, cliquez ici

 

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 13:57

fleurs-2011-2.jpgC'est une de ses particularités, de ses fiertés aussi : Wattrelos est une ville fleurie.

Depuis 2001, elle arbore trois fleurs sur ses panneaux d’entrée de ville, et cette distinction n'est pas galvaudée :105 000 fleurs (65 000 pour l’été et 40 000 pour l'hiver) sont produites par nos serres municipales, dotées d’un ordinateur de gestion climatique, et quelque 1 200 m² de massifs fleuris, 135 jardinières mobiles en bois, 65 jardinières fixes et 550 suspensions agrémentent le cadre de vie dans nos quartiers.

C'est la raison pour laquelle j'accueille ce matin, en compagnie de mon adjoint aux espaces verts Daniel Lefevre, le comité régional des villes fleuries, représenté notamment par son président Mickaël Moglia, qui inspecte actuellement nos communes de l'agglomération afin de juger les efforts entrepris en matière de fleurissement des espaces publics. fleurs-2011-1.jpg

Certes, comme je le précise, l'année 2011 est particulière à Wattrelos : avec les travaux menés actuellement pour la construction de la voie du Centre et la deuxième partie de l'aménagement de Beaulieu, c'est un peu la vie de chantier en ce moment.

Cela dit, s'agissant de ces deux dossiers d'envergure, la nature aura repris ses droits fin septembre en centre-ville (sur le parking devant l'école de musique) et l'an prochain, la nouvelle esplanade de Beaulieu présentera un visage fleuri et arboré. Patience donc.

En attendant, nous menons une phase de reconquête des espaces de proximité, avec l'installation de jeux à la Mousserie, dans le parc de Beaulieu, et notre plan pluriannuel d'investissement permettra demain de transformer le quartier dégradé des Villas.

Nos efforts se dirigent également vers la propreté de la ville : mes équipes d'agents municipaux sont à pied d’œuvre tous les jours de la semaine pour entretenir notre cadre de vie (ils font un sacré boulot et je ne laisserai jamais dire le contraire !) et j'ai voulu que soit créée et équipée une équipe d'intervention express, la brigade d'intervention de proximité, pour répondre le plus vite possible aux demandes urgentes de la population.

Jville-fleurie.jpg'ajoute, dans un clin d’œil puisque le jury est reçu à l'Hôtel de ville avant de parcourir les rues de Wattrelos, que les fontaines situées devant la mairie seront démontées d'ici trois semaines pour laisser place à un joli massif arboré et fleuri que côtoiera provisoirement le Lion de mosaïculture qui trônait à l'entrée du parc urbain, le temps que les travaux de la voie du Centre soit terminés.

Et une photo de groupe devant le lion : décidément, c'est ma période lion... Bonne visite à notre jury !

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 08:46

logo anAujourd'hui paraissent 5 réponses gouvernementales aux questions écrites que j'avais déposées.

La réponse du ministre d'État, ministre des affaires étrangères et européennes, sur la situation des réfugiés du camp d'Ashraf en Irak.

Pour accéder à la question et à la réponse, cliquez ici

La réponse du ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire sur la mutation souhaitable des opérations de réception des betteraves.

Pour accéder à la question et à la réponse, cliquez ici

La réponse du ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l'aménagement du territoire sur la révision nécessaire de l'accord interprofessionnel national, relatif aux entreprises sucrières.

Pour accéder à la question et à la réponse, cliquez ici

La réponse du ministre de la défense et des anciens combattants sur le souhaitable alignement des indices des pensions militaires d'invalidité des caporaux-chefs, sous-officiers, aspirants de l'armée de terre, de l'armée de l'air et de la gendarmerie, sur ceux des personnels de la marine nationale à situation similaire.

Pour accéder à la question et à la réponse, cliquez ici

La réponse du ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'État sur le taux de remboursement des frais de transport des fonctionnaires utilisant leur véhicule personnel.

Pour accéder à la question et à la réponse, cliquez ici

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 09:19

Avec-Michel-pour-la-Republique_2.jpgMichel ? C’est Michel Delebarre, député-maire de Dunkerque, et ci-devant tête de la liste socialiste, républicaine, citoyenne et écologiste pour les élections sénatoriales du dimanche 25 septembre prochain. Ce soir, c’est à Roubaix, que dans le cadre des Réunions du Changement qu’organise dans tout le département du Nord notre toujours plein d’allant premier secrétaire fédéral Gilles Pargneaux, se tient une réunion où, autour de Michel, se trouvent aussi mon ami René Vandierendonck, maire de Roubaix, Marie-Christine Blandin pour Europe–Ecologie / Les Verts, et Jacques Mutez pour le parti radical de gauche.

A la veille de la trêve estivale, et alors que sont en train de se déposer les candidatures pour la primaire en vue de l’élection présidentielle, pas question d’oublier qu’une élection en cache une autre. Et notamment que le résultat des élections sénatoriales n’est pas sans influence sur la prochaine présidentielle. Surtout si le Sénat bascule effectivement à gauche en septembre… Une première sous la Ve république ! Et un choc considérable pour le pouvoir sarkozyste !

Car en effet, avec un Sénat à gauche en septembre, c’en est fini de l’action du gouvernement Sarkozy jusqu’à la fin de la législature : plus question de réforme récessive, liberticide, ni a fortiori de congrès. Ce serait de surcroît un formidable palier pour la conquête de la présidence de la république en mai 2012.Avec-Michel-pour-la-Republique.jpg

C’est possible. Ce n’est pas certain, c’est vrai, mais cela se jouera à quelques sièges près. Voilà pourquoi chaque voix, chaque siège conquis a son importance. En 2001, dans le Nord, socialistes et écologistes avaient obtenu quatre sièges. En 2010, en gagner cinq (faut y arriver… pour mon ami René !), voire six (faites-le pour ma copine Delphine Bataille), et cela voudra dire qu’un mouvement s’est engagé au niveau national et qu’une majorité de gauche au Sénat n’est à portée d’une poignée de voix.

Ensemble pour la République, renforçons nos territoires est le titre de la liste que conduit Michel et que pousse, en dernière position, notre président de Conseil général Patrick Kanner.

Car le Sénat, c’est d’abord dans notre organisation constitutionnelle, le lieu de représentation des collectivités locales : de fait, les projets de lois qui traitent de celles-ci doivent obligatoirement commencer leur examen par le Sénat (pour l’avoir oublié, le Gouvernement vient de se faire retoquer une disposition par le Conseil constitutionnel). La défense des pouvoirs et des finances de nos collectivités territoriales, c’est important ! C’est le thème fédérateur de notre liste départementale. elections-senatoriales-2011.jpg

Une liste de surcroît paritaire, au-delà d’être rassemblée ! Ce n’est pas la moindre de ses vertus : contrairement à la Droite qui s’éparpille et va présenter au moins 4 listes (toutes conduites par un homme !) , la liste de Michel Delebarre sera la seule, par son rassemblement, à faire élire plusieurs femmes sénatrices. Un argument qui ne manque pas d’intérêt…

Pour visualiser mes camarades candidats, cliquez sur l'image ci-contre.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2011 6 02 /07 /juillet /2011 13:29

voiture-rallye1.jpgJe me souviens encore de cet événement qui faisait escale pour la première fois à Wattrelos l'an dernier au terme des vacances d'été : un rallye de voitures anciennes venues d'Eschweiler, notre ville jumelle.

Moi qui suis plutôt branché moto, je m'étais laissé aller à apprécier devant ces automobiles de collection magnifiquement entretenues, et ayant parcouru quelques centaines de kilomètres pour venir passer la nuit à Wattrelos, non sans avoir battu des records de ponctualité autour de la place de notre quartier du Laboureur.

voiture-rallye2.jpgPour la seconde fois, l'Automobile club d'Eschweiler a inscrit une étape wattrelosienne au menu de son épreuve d'old timers, en ce premier week-end de juillet, que j'accueille avec plusieurs élus municipaux, à commencer par Juliette Keraudy, mon adjointe aux relations extérieures. Même s'il y avait un peu moins de voitures anciennes et de spectateurs cette année, l'événement fut quand même de qualité. Les véhicules étaient, dans l'ensemble, plus récents mais certains valaient quand même le coup d'œil... et l'interrogation : comment ont-ils fait pour arriver jusqu'ici ? Il est vrai que les mécaniques comme les carrosseries sont toujours très bien entretenues chez les Allemand e)s, d'autant qu'en sus de l'essence, ce rallye roule à la bonne humeur. A la fois convivial et utile, puisque les commerçants allemands qui financent ce rallye, ont tenu à faire un chèque à l'association Ludopital, comme ils l'avaient fait l'an dernier pour notre CCAS.

Un superbe geste de solidarité et de générosité qui mérite d'être salué.

Bref, s'agissant de nos deux villes d'Eschweiler et de Wattrelos, unies par bien des liens, on peut affirmer que, par sa symbolique, ce rallye nous relie encore un peu plus. Et notre jumelage est toujours une affaire qui roule !

 voiture-rallye3.jpg

 

Partager cet article
Repost0
29 juin 2011 3 29 /06 /juin /2011 07:43

Enfin libres ! Nombreux sont ceux qui, en France, dans notre région, dans notre ville le clament, le crient, s'en réjouissent. J'en suis ! C'est une formidable nouvelle : les deux journalistes de France 3, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, détenus depuis 18 mois en Afghanistan, ont été libérés !

C'est, humainement, un énorme soulagement. D'autant que les informations sur leur état de santé physique et psychologique étaient très rares et que l'on pouvait légitimement redouter que ce temps de détention ne l'ait profondément affecté.

Négociations y eut-il ? Sûrement. A partir de quand, avec qui, comment... ? Tout cela a, d'évidence, été très long, très difficile. Ce n'est pas le sujet de l'instant. L'essentiel, ce qui passe avant tout, c'est que notre grande famille française retrouvera demain matin deux de ses enfants qui lui ont trop longtemps manqué !

Et nous, les Nordistes, nous retrouvons l'un des nôtres puisqu'Hervé Ghesquière est originaire d'une commune de notre métropole lilloise : Marcq-en-Baroeul.

A Wattrelos, nous avions exprimé officiellement notre soutien à ces otages et un appel à la libération de ces deux journalistes lors d'un vœu du Conseil municipal avait été voté unanimement en novembre dernier. Nous avions mis à disposition du public, dans le hall de l'Hôtel de ville, un cahier de pétition qui a recueilli spontanément de très nombreuses signatures depuis.

Hervé, Stéphane, bienvenue au pays, bienvenue chez vous !

 

 

Partager cet article
Repost0
28 juin 2011 2 28 /06 /juin /2011 08:21

logo anAujourd'hui paraît au Journal Officiel ma question à la secrétaire d'État chargée de la santé sur les suites à donner au rapport que le professeur Régis Aubry, coordinateur du programme national des soins palliatifs 2008-2012, a remis au Président de la République le 6 juin 2011, sur le développement des soins palliatifs dans notre pays.

Pour lire la question, cliquez ici

Partager cet article
Repost0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 15:29

JP-Marquillie---G-Deleporte.jpgCe soir, gardien vigilant de son autonomie et de sa pérennité, président du conseil de surveillance du centre hospitalier de Wattrelos, j’ai été invité (je n’ose pas dire convoqué mais l’incongruité d’une invitation quatre jours avant la manifestation rappelle combien la loi HSPT a écarté scandaleusement les élus de la gestion concrète des établissements hospitaliers !) à participer au CHRU de Lille à la cérémonie de signature de la convention de coopération du groupe hospitalier public de la métropole.

Celle-ci réunit les centres hospitaliers d’Armentières, de Bailleul, d’Hazebrouck, de Lille, de Roubaix, de Seclin, de Tourcoing et de Wattrelos ! Ce sont les directeurs et présidents des commissions médicales de chaque établissement (cf. photo de Jean-Pierre Marquillie et Georges Delporte pour Wattrelos) qui signent le document.

Pour cette manifestation, je suis aux côtés de Cécile Bourdon, vice-présidente du Conseil régional chargée de la santé, et de Daniel Lenoir, directeur général de l’Agence régionale de santé, venu « comme une fée autour du berceau » saluer la création du groupe hospitalier public de la métropole.

L’événement n’est pas mineur. Si le texte n’embrasse pas tous les sujets, il concerne plusieurs actions en commun, d’où ma vigilance, car coopération et partenariat ne signifient pas, pour le maire de Wattrelos, dilution et absorption de son hôpital, de ses compétences et de ses savoir-faire dans un ensemble plus vaste.

Alors, à quoi sert cette convention ? Comme l’énonce Daniel Lenoir, cette structure de coopération a trois objectifs :

  • renforcer l’hôpital public (car il doit faire face à une concurrence forte), notamment dans sa capacité à exercer ses missions de service public ;

  • tenir compte du rôle particulier du CHRU qui a une vocation régionale avant d’être territoriale, et qui n’a pas vocation à intégrer tous les hôpitaux publics, dont il serait tête de réseau. Il doit être un recours, une base arrière et un instrument de formation ;

  • ce GCS (groupement de coopération sanitaire) a un projet médical (urgences, filières chirurgicales, imagerie...) : la gradation des soins, avec la sécurité et la qualité des soins (on ne peut pas exercer du haut niveau partout, car c’est ce qu’on fait souvent qu’on fait bien).

Ce projet s’inscrit dans le projet régional de santé, lequel trouve sa place dans le schéma régional d’organisation des soins. Or, mon combat, c’est que dans celui-ci, et sur notre territoire, le centre hospitalier de Wattrelos figure durablement… en parfaite autonomie de gestion et de décision.

 

 

Partager cet article
Repost0
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 22:32

Lion-blanc.JPGOn n'est pas maire de Wattrelos pour rien ! On ne peut pas avoir un lion sur les armoiries de la ville, en avoir un (comme l'an dernier) à l'entrée du parc et un autre sur le parvis de la mairie... et se défiler quand on propose au maire de Wattrelos d'être le parrain d'un lion, et refuser d'aller le saluer dans sa cage !

Le cirque Zavatta et son fameux lion blanc sont de passage à Wattrelos en ce moment. En amateur de cirque, comme beaucoup de familles wattrelosiennes, j'y suis évidemment allé... sans me douter de la surprise qui m'attendait.

L'équipe des artistes avait en effet décidé de me confier le parrainage de ce gros matou qui fait une partie de leur succès – une partie seulement car le spectacle est de très haut niveau, digne du nom figurant sur les camions de la caravane. Que ce soit les numéros de dressage, d'adresse (cerceaux et trapèzes) ou le clown, tout aura été de qualité et le public aura pu être, selon les numéros, successivement admiratif, ébahi ou hilare.

Le spectacle de dressage avec les neufs lions était en tout point remarquable ! Et il faut voir les lionnes sauter (à saute-mouton, si, si !) au dessus des trois gros lions tranquillement couchés sur le sol pour comprendre la parfaite maîtrise du dompteur de ses félins. Aussi, c'est en parfaite confiance (ou presque... même si cela conserve toujours une part d'inconscience, je l'admets), que je le rejoins dans la cage aux fauves juste avant l'arrivée de Brian !

Plagiant Gad, vous vous interrogez sans doute : who is Brian ? Brian est donc mon nouveau filleul, le superbe lion blanc aux yeux bleus ! Bon, ben me voilà à ses côtés... et maintenant, le dompteur me dit qu'il faut que je mette la main sur mon filleul : sur le dos, je veux bien, mais pas sur le front quand même ! Heureusement, Brian est très calme !Si j'avais su que je caresserais un lion dans ma vie...

Par curiosité, je suis quand même allé voir sur internet ce que sont les lions blancs ; j'y ai appris qu'il ne s'agit pas de lion albinos mais bien d'une espèce mutante que l'on trouve (assez rarement il est vrai) dans la nature et bien sûr dans les zoos et les cirques – comme les tigres blancs d'ailleurs.

Voilà donc le second félin attaché à notre ville car on se souvient qu'en 2004, un tigre du cirque Bouglione, né durant son séjour dans notre commune, avait été baptisé Wattrelos...

Partager cet article
Repost0