Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 12:33

L’effroi nous submerge toutes et tous depuis lundi soir et l’assassinat en région parisienne de ce couple de fonctionnaires de Police, deux serviteurs de la Nation, à leur propre domicile, victimes du terrorisme islamiste.

 

Tous, nous avons une pensée émue pour Jean-Baptiste et Jessica, pour leurs familles, et leur si jeune enfant devenu orphelin par la sauvagerie d’un esprit fou et manipulé.

 

A  tous les policiers et gendarmes de France, à toutes les forces de l’ordre,  je veux adresser mon respect, mon admiration, à eux toutes et tous qui assurent avec courage l’ordre public et la sécurité, qui protègent les Français dans le respect de l’ordre républicain. J’adresse bien sûr un message plus particulier aux fonctionnaires de police du Commissariat de Roubaix à qui j’exprime mon affection, ma fidélité et mon soutien résolu.

 

Cet attentat barbare est sans précédent. Il atteste de  la menace globale à laquelle notre pays fait face, tant à l’extérieur de nos frontières qu’au sein de notre territoire national avec des individus auto-radicalisés qui agissent certes avec très peu de moyens mais avec une détermination  nourrie de folie destructrice qui agresse notre République dans ce qu’elle a de plus symbolique, ses défenseurs !

 

Parce que le terrorisme veut imposer la peur, détruire les fondements de la  République, briser l’unité de notre pays, nous devons résister aux peurs et aux violences qui traversent notre corps social, renforcer, comme nous le faisons depuis de longs mois, les moyens des forces de sécurité, à l’image des lois antiterroristes et sur le renseignement votées dès 2015.  Mais, surtout, dans le respect bien sûr des libertés fondamentales et de l’Etat de Droit, la République doit se défendre, et doit agir sans faille, partout et à chaque instant contre la radicalisation.

 

Il ne peut y avoir de faiblesse face aux anti-républicains !

Partager cet article
Repost0
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 12:27
Le 1er tour de la Présidentielle sera la primaire du camp républicain !

Après le vote de la loi Sapin II, je suis au Ministère des Relations avec le Parlement, aux côtés de Jean-Marie Le Guen, qui présente le livre qu’il publie à la Fondation Jean Jaurès, « La Gauche qui vient ».

 

Le livre est un texte d’analyses et d’orientations politiques, un manifeste pour la gauche, et qui donne à voir des perspectives au-delà des convulsions actuelles. J M Le Guen pense qu’on est dans une période de décomposition politique. Les analyses, les mots d’ordre traditionnels sont bouleversés. Voilà pourquoi il faut donner à voir ce que peut être la gauche demain.

 

Le monde actuel est « la fin de l’innocence ». Sur notre continent, on avait oublié la guerre, on avait une vue binaire de l’économie, mais ce qui se passe à l’Est et au Sud ne peut que nous réinterroger, de même que le Brexit, les migrants, la révolution numérique, génétique… Des pays en voie de développement sont émergents ; on attend de la révolution numérique des bouleversements : l’inquiétude domine par rapport à l’optimisme.

 

J M Le Guen propose « un nouvel agenda pour la gauche ». Dans les années 70, la Gauche s’est refondée à travers le Congrès d’Epinay. Il nous faut reformuler nos idées, clarifier nos priorités, établir une nouvelle stratégie politique.

 

La priorité pour la Gauche est de promouvoir l’idée de République : le modèle républicain est attaqué par l’extrême droite (logique de xénophobie, de racisme, de mise au rebus de certains de nos concitoyens) voire par un bloc réactionnaire qui dépasse le FN lui-même ! Autour de ces valeurs républicaines, il y a 3 piliers : laïcité, sécurité ; renaissance de notre modèle économique (pour retrouver notre souveraineté et sauver notre modèle social), l’égalité des chances (les visions conservatrices des politiques publiques ont une responsabilité !).

 

Existent dans notre pays des tendances au communautarisme, une idéologie d’enfermement, réactionnaires, principalement autour du salafisme, avec des risques pour ceux qui subissent cette pression communautaire, et des peurs qui nourrissent le bloc réactionnaire.

 

S’agissant de la nouvelle donne politique, c’est celle du « camp républicain », ce qui impose une clarification à Gauche ! Il y a une Gauche qui est sensible au communautarisme, et une Gauche qui a toujours privilégié l’affrontement social, un communisme culturel qui se traduit par de la haine sociale, sentiment qui n’est pas à la hauteur démocratique de ce début du XXIème siècle.

 

La Gauche n’a pas le monopole du « républicanisme » ; elle devra se dépasser pour construire cette « maison commune » qui doit être le « camp républicain ». On peut penser que la tripolarité actuelle évoluera.

 

S’agissant des élections de 2017, il est sûr qu’elles ne ressembleront en rien aux précédentes. Ainsi, les élections législatives ne seront pas la projection pure et simple de l’élection présidentielle. Pour la Présidentielle, il est vraisemblable que l’extrême droite sera qualifiée au 2nd tour. L’autre candidat devra se qualifier au 1er tour mais aussi anticiper le 2nd tour, et  doit être en situation de tendre la main. L’alchimie va être beaucoup plus subtile, car une partie des électeurs de son propre camp va penser au 2nd tour dès le 1er tour !

 

Notre pays a plus que jamais besoin de la Gauche, de la Gauche républicaine, car la Gauche est sans doute mieux que d’autre pour assumer la gestion du pays au milieu de ses convulsions.

Le 1er tour de la Présidentielle sera la primaire du camp républicain !
Partager cet article
Repost0
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 10:18

C’est une loi importante que j’ai votée cet après-midi à l’Assemblée Nationale.

 

La loi sur la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de la vie économique, dite loi Sapin 2, marque une nouvelle étape décisive dans la lutte anticorruption et en faveur de la transparence fiscale engagée depuis l’élection en mai 2012 de François Hollande.

Dans le droit fil des lois votées en 2013 relatives à la transparence de la vie publique, synonyme d’une République exemplaire, cette loi s’organise autour de plusieurs idées forces :

 

La répression de la corruption.

 

La loi Sapin 2 crée une Agence Française Anticorruption (AFA), placée sous l’autorité du Ministre de la Justice et du Ministre du Budget, chargée de la prévention et de la détection des faits de corruption, de trafics d’influence, de prise illégale d’intérêts, de détournement de fonds publics et de favoritisme.  Elle institue de nouvelles obligations pour les entreprises en matière de prévention et de détection des risques de corruption en France comme à l’étranger et porte création dans le Code Pénal d’une peine de mise en conformité à la charge des personnes morales afin  de mettre en place les dispositifs appropriés de prévention.

 

Le renforcement de l’exigence de transparence.

 

Pour la première fois, un véritable statut du lanceur d’alerte est créé - tout  citoyen qui porte à la connaissance des autorités des manquements graves à la loi ou au règlement- afin de lui garantir, via le Défenseur des Droits, la protection nécessaire contre toute forme de pression ou de représailles. La loi Sapin 2 met également en place un registre public numérique des représentants d’intérêts (les lobbys) qui interviennent auprès du gouvernement, des parlementaires ou des élus locaux, des obligations de reporting financier pays par pays pour les entreprises multinationales dont le chiffre d’affaires est supérieur à 750 millions d’ € qui, dès l’adoption prochaine de la directive européenne, devront rendre publics leurs activités et résultats dans chaque pays d’implantation.

 

La régulation financière.

 

Complétant ma Proposition de Loi sur la répression des Abus de Marché déjà adoptée définitivement par le Parlement, la loi Sapin 2 met en adéquation le droit français avec plusieurs directives et règlement européens, notamment au profit de l’action de l’Autorité des Marchés Financiers dont les pouvoirs de sanction sont renforcés. Autre mesure phare portée par les élus socialistes, la loi Sapin 2 soumet la rémunération des dirigeants d’entreprise au vote préalable et contraignant  des assemblées générales d’actionnaires qui jusqu’à aujourd’hui ne rendait qu’un avis consultatif. La loi instaure également un droit de contrôle pour vérifier la conformité des rémunérations avec le vote des assemblées générales.

 

D’autres mesures – réduction à 6 mois de la durée de la durée de validité des chèques bancaires, interdiction de la publicité par voie électronique pour les instruments financiers spéculatifs risqués,…-  complètent cette loi. Alors que ce texte novateur va poursuivre son examen au Sénat, je veux insister sur la qualité du travail parlementaire à l’Assemblée et l’écoute des Ministres des Finances et de l’Economie qui ont permis d’enrichir cette loi. Je pense, bien -sûr, aux garanties qui ont été apportées en fin de semaine dernière aux organisations représentatives d’artisans, du bâtiment, de la coiffure concernant le régime juridique des activités et des métiers nécessitant une qualification préalable. Tout en introduisant des passerelles facilitant la validation des acquis de l’expérience(VAE) pour certains métiers afin de soutenir l’emploi et en conditionnant toute évolution  à l’avis préalable des Chambres des métiers et de l’artisanat, la loi Sapin 2 ne remet pas en cause le dispositif encadrant la qualification professionnelle des artisans.

 

C’est une bonne chose à l’image de cette loi Sapin 2 dont la Gauche peut être fier et que, bien-sûr, j’ai voté avec détermination. Elle fut largement approuvée d’ailleurs, par 304 voix pour ( et 199 contre).

Partager cet article
Repost0
14 juin 2016 2 14 /06 /juin /2016 07:41

Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée au secrétaire d'Etat auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargé des affaires européennes, sur la mobilisation européenne pour unifier les droits sociaux en Europe.

Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquez ici.

 

Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée à Mme la Garde des Sceaux, ministre de la justice sur la simplification souhaitable de la procédure de préemption dans l'indivision.

Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquez ici.

 

Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée à Mme la Garde des Sceaux, ministre de la justice sur la prise en charge financière de l'assistance des greffiers en chef par les huissiers de justice pour la vérification des comptes de la tutelle des personnes âgées vulnérables.

Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquez ici.

Une réponse parue au J.O.
Partager cet article
Repost0
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 11:50

La société MBC constructions, spécialiste de la réhabilitation et de la construction de logements et d’équipements, s’installe à Wattrelos ! Dans le parc d’activités du Winhoute, plus précisément, en face de Jules.

 

Ce matin, je procède à l’inauguration de ses locaux, en compagnie notamment de Xavier Bertrand, président du Conseil Régional, du sénateur René Vandierendonck, de plusieurs de mes collègues maires d’Armentières, de Comines et d’Erquinghem-Lys, et de mon adjoint au développement économique, Christophe Ricci, avec, bien évidemment, pour nous servir de guide, le PDG René Maton (dont l’initiale est la première lettre de l’entreprise : Maton Bâtiment Constructions).

MBC construit son avenir à Wattrelos !
MBC construit son avenir à Wattrelos !
MBC construit son avenir à Wattrelos !

Baptisé Cepheus - le nom d’une constellation – ce nouveau bâtiment (l’entreprise était auparavant localisée à Roubaix) est un peu une vitrine du savoir-faire de MBC : spacieux, lumineux et très économe en énergie, passif même, puisqu’il n’est pas équipé de chauffages ! La sur-isolation de la structure en béton supprime quasiment tous les ponts thermiques, le triple vitrage, les panneaux solaires qui alimentent une pompe à chaleur (ph. ci-dessous, dans la chaufferie), le puits canadien, la ventilation double-flux, la cuve de récupération d’eaux de pluie, tout cela anticipe de quelques années la nouvelle réglementation thermique (2020).

MBC construit son avenir à Wattrelos !

En quelques chiffres : 1 000 m2 de surface, un chantier de 12 mois, un investissement de 3 millions d’euros. Nul doute que les 90 salariés, les partenaires et les fournisseurs apprécieront ces nouveaux locaux permettant d’optimiser le stockage et de bénéficier d’un accès immédiat aux grands axes.

 

Fondée en 1991, l’entreprise MBC a « grandi » à Linselles, et mûri à Tourcoing, puis Roubaix, connaissant une croissance rapide (taux de développement de 15 à 30 %) dans les dix premières années de son existence. C’est une PME familiale (la fille et le fils, Adeline et Maxime, sont en responsabilités dans l’entreprise) qui affiche désormais 350 chantiers au compteur depuis sa création.

MBC construit son avenir à Wattrelos !
MBC construit son avenir à Wattrelos !
MBC construit son avenir à Wattrelos !
MBC construit son avenir à Wattrelos !

Dans mon allocution, après avoir rappelé rapidement dans quel contexte socio-économique wattrelosien s’inscrit cette implantation, je réaffirme la stratégie municipale en matière de développement économique : aménagement des infrastructures routières, création de 70 hectares de parcs d’activités et reconversion des 90 hectares de friches textiles, auxquels se sont récemment ajoutés les 25 hectares de la Redoute à reconvertir. Je me réjouis de la pierre apportée à cette stratégie par MBC qui s’intègre dorénavant dans un paysage économique qu’avec mes équipes municipales, j’ai voulu diversifier sur les secteurs d’activités présents (pour avoir un tissu économique contra-cyclique, et éviter que toutes nos entreprises n’aient en même temps des difficultés quand un secteur souffre : le temps de la mono-industrie, qui nous a historiquement fragilisés, est derrière nous !) et pour les tailles d’entreprises, en pariant sur des PME… comme MBC !

 

Je refuse la fatalité du déclin et me bats tous les jours pour l’avenir de Wattrelos. Aujourd’hui, MBC constructions choisit Wattrelos pour son avenir : nous sommes faits pour nous comprendre ! Car entreprise, développement et emplois sont le triangle vertueux de la ligne politique municipale en matière économique.

 

Bienvenue, longue et prospère vie à MBC, qui quitte la rue de Tourcoing à Roubaix pour Wattrelos : tout un symbole !

MBC construit son avenir à Wattrelos !
Partager cet article
Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 18:47

Après l'intervention des ministres et du Premier Secrétaire du PS, c'est le Premier Ministre, Manuel Valls qui a conclu la rencontre.

Meeting pour la Loi Travail (3) : la "société du contrat" !

"Pourquoi cette réunion ? Parce que notre pays est à un moment déterminant, un tournant : il y a à la fois cette défiance, ces crispations, et le besoin d'oxygène, de débats, d'énergie positive.

 

Quel est le choix qui est devant nous ? C'est entre les méthodes régressives de la Droite, le statu quo, ou  bâtir ensemble des réformes faites de compromis et de progrès.

 

Si nous sommes engagés, c'est pour agir pour notre pays, pour être acteurs, et servir l'intérêt général et les Français.

 

La démocratie sociale ce n'est pas l'opposition par principe, ni les surenchères. Pour fonctionner, il faut prendre ses responsabilités.

 

Nous avons négocié, nous avons bâti un compromis réformiste, c'est un texte négocié. Cette loi agit dans l'intérêt supérieur des Français. La démocratie ce  n'est pas la rue, c'est le vote, c'est la démocratie sociale.

 

Sur l'article 2, assez de caricatures et de raccourcis ! Nous ne serons pas ceux qui reculent devant une réforme essentielle pour notre pays. Le monde de l'entreprise a évolué. L'entreprise est une aventure collective. Nous, nous construisons de nouveaux rapports dans l'entreprise, basés sur des acteurs de terrain. Bien sûr il faut un cadre clair, protégeant les plus faibles. Les salariés ont besoin de droits respectés et la loi en est garante.

 

La Gauche réformiste est à la croisée des chemins. Nous sommes en train de montrer que notre voie est juste, équilibrée, efficace.

La dispersion dans nos rangs nous a coupé des Français. Depuis 2012, la Gauche a investi massivement dans l'école, la recherche, la sécurité, nous avons renforcé notre Etat, la colonne vertébrale de notre nation, nous sommes allés vers plus de justice fiscale, en luttant contre la fraude fiscale, développé une politique pour la jeunesse, les retraites, … partout nous avons mis plus de moyens là où les difficultés étaient les plus grandes. Quant au pouvoir d'achat, nous avons décidé de baisser les impôts, créé la prime d'activité, revalorisé les prestations sociales, les petites retraites et le RSA, nous avons créé la garantie jeunes et nous la généralisons, nous avons réduit les frais de santé…

 

Je n'accepte donc pas les procès en trahison de la gauche ! Ils ne font que nous affaiblir collectivement alors que nous devons être forts pour mener le combat ! Avec courage nous nous sommes attaqués au déficit, nous avons réarmé nos entreprises, fait sauter des verrous, misé sur l'investissement dans les secteurs d'avenir. La réalité, c'est que les choses vont tourner. Notre politique, c'est le réformisme, le sérieux, il faut poursuivre ! Cela implique la ténacité. Réformer, c'est tenir la ligne, ce n'est pas zigzaguer.

 

Nous devons bâtir "la société du contrat". Soyons lucides, notre pays craint le délitement, et les Français se posent des questions. Qui est capable de retisser les liens, sinon la Gauche ? Seule la Gauche est capable de tenir face aux déchirures et aux divisions. L'extrême-droite porte en elle le feu et le désordre ! Seule la Gauche est capable de redonner à la France un destin à la hauteur de son histoire républicaine.

 

La loi de Myriam El Khomri, c'est donner plus de responsabilités aux salariés sur le terrain, c'est refuser le chômage de masse, c'est ouvrir le marché de l'emploi à ceux qui en sont exclus, et notamment aux jeunes. C'est mieux se former tout au long de sa vie professionnelle, c'est avoir une seconde chance…

 

La Gauche ne peut pas être dans le conservatisme, elle doit ouvrir de nouveaux chemins, donner la force d'agir, d'inventer, de réinventer. Rien n'est joué ! La Gauche est grande quand elle s'adresse à tous, quand elle assume pleinement la responsabilité de gouverner. Ne nous laissons pas abattre ni intimider par tous ceux qui rêvent d'être dans l'opposition ! Nous devons tenir, car nous devons, nous allons réussir !"

Meeting pour la Loi Travail (3) : la "société du contrat" !
Meeting pour la Loi Travail (3) : la "société du contrat" !
Partager cet article
Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 15:38
Meeting pour la Loi Travail (2) : la Gauche constructive !

Prenant la parole après Myriam El Khomri, le Premier Secrétaire du Parti Socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, pointe : "La France se cherche. La France va mieux dans les chiffres mais elle ne va pas encore mieux dans les têtes".

 

"Le chômage, la confiance des ménages, l'investissement des entreprises, le retour du déficit du commerce extérieur en dessous de 50 Mds€, la croissance",… tout cela sont de bons chiffres !

 

"On voit la paille dans l'œil de la gauche, mais pas la poutre dans l'œil de la France. Le problème de la France, c'est la Droite ! L'extrême-gauche ferme les yeux sur l'hiver social que prépare la Droite ! La primaire de la Droite, c'est un concours Lépine des mesures libérales et un concours Le Pen des mesures identitaires !"

 

"Il faut parler de la Droite, et de ce qu'elle défait ! Là, c'est bas les masques ! Au secours la Droite revient, mais en plus aujourd'hui elle prévient" (cf. ce qu'elle fait de la Loi Travail au Sénat !).

 

"Laisser mélenchoniser la gauche, c'est la condamner à la marginalité ! Oui à la gauche constructive, qui veut l'égalité réelle, la gauche sociale, écologiste, qui veut le progrès social."

 

Il faut "refuser la violence des projets des uns, et la violence sans projet des autres".

 

"Devant les crises, certains ont des réflexes d'escargots, ils rentrent dans leur coquille ! Nous, socialistes, nous voulons affronter la crise pour la maîtriser !"

 

"Le chemin de la Gauche constructive diffère de celui de la Droite destructrice. Le temps de la contre-offensive est lancé ! La France va mieux, notre chemin est celui de l'équilibre praticable, le réalisme social et écologique".

Partager cet article
Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 15:36

Au moment où, au Sénat, en réécrivant la Loi El Khomri, la Droite affiche sans vergogne son projet de régression sociale, et où, dans la rue, dans ses écrits, une partie de la gauche se fourvoie à rejeter le Projet de Loi Travail du Gouvernement, nous socialistes nous devons savoir nous rassembler pour défendre et porter cette loi, qui est une loi de gauche et de progrès social ! Ceux qui, à gauche, veulent la faire tomber, ne feraient rien d’autre que de rejeter des avancés sociales, en même temps qu’ils font la courte échelle à la Droite réactionnaire qui elle, détruira les acquis sociaux des salariés.

 

C’est pour dire cela qu’élus, militants, le 1er Secrétaire du PS, plusieurs ministres, autour du Premier Ministre, Manuel Valls, nous nous sommes réunis ce soir, à Paris pour un meeting. Comme le dira Nicole Bricq en ouverture, pour l’ouverture des droits sociaux par la gauche, dans l’histoire on se souviendra de « 1982, 1998 et 2016 » !

 

Intervenant le premier, Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture et Porte-Parole du Gouvernement, souligne que nous devons « rappeler ce que nous sommes et être fiers de ce que nous faisons. Nous faisons le choix d’armer le dialogue dans l’entreprise, nous l’assumons ! La meilleure façon de renforcer la place des syndicats, c’est de les rapprocher des salariés dans l’entreprise ! Et ça, ce n’est pas reculer, au contraire, c’est un progrès ! ».

Meeting pour la Loi Travail (1) : une Loi de Gauche !

« Ceux qui nous font des procès en « traitrise » oublient que la Droite fait ses propositions. Les 100 Mds € d’économies de la Droite, elle ira les chercher dans le modèle social et dans les collectivités ! »

 

« Nous sommes ceux qui tenons le sérieux qui permet de redresser la France tout en préservant son modèle social et ses acquis sociaux ».

 

Très ovationnée -  notamment en solidarité avec les intimidations odieuses dont elle a été l’objet encore ce matin à son domicile - Myriam El Khomri a livré un très bon discours.

Meeting pour la Loi Travail (1) : une Loi de Gauche !

« La France a un goût pour l’autocritique : le French bashing n’a jamais autant prospéré ! Pourtant sait-on que la France est le pays d’Europe champion de la création d’entreprises, qu’au cours du dernier trimestre il y a eu + 70 000 créations d’emplois (c’était – 50 000 chaque mois sous Sarkozy !), que le chômage des jeunes a baissé (il a augmenté de + 25 % sous Sarkozy !). J’entends la colère et les manifestations, je sais que le chômage ne recule pas assez vite, je sais l’âge moyen du 1er CDI… mais je sais aussi que la société fordiste a vécu ».

 

« Le projet de Loi se veut au service de l’ambition de faire bouger les lignes. Nous savons que les primaires à Gauche et à Droite encouragent les postures. Mais ce texte n’a rien à voir avec les caricatures qui en sont faites ! »

 

« Ce texte est porteur de progrès sociaux et est bon pour les entreprises. Soutenir les entreprises ce n’est pas basculer du côté obscur de la force ! Ce texte vise à privilégier l’emploi durable. Il va renouveler le dialogue social dans notre pays, et construire la sociale-démocratie à la Française.

 

« La loi n’inverse pas la hiérarchie des normes, mais inverse la hiérarchie des priorités : priorité aux salariés ! La démocratie dans l’entreprise, cela n’est pas un Code du travail par entreprise comme le rêve la Droite, mais c’est en apportant toutes les garanties nécessaires aux salariés (avec le verrou de l’accord majoritaire, qui n’existe pas aujourd’hui). La loi doit protéger, mais la loi venue d’en haut ne sait plus traiter chaque situation. Nous décentralisons la démocratie sociale, une démocratie sociale qui préfère le compromis à l’affrontement ».

 

« Cette loi pose les bases de la protection sociale du 20ème siècle (Sécurité sociale professionnelle, avec le compte personnel d’activité, où nous, socialistes, nous passons des discours aux actes !) : avec le compte personnel d’activité chacun pourra bénéficier d’une protection, où  nous instaurons un droit universel à la formation : c’est une arme pour réduire les inégalités ! »

 

« La garantie jeunes généralisée, qui est la main tendue à tous ceux qui ont des difficultés à entrer sur le marché du travail, plus de droits pour les travailleurs saisonniers, plus de moyens contre le travail illégal, tout cela ce sont nos réformes pour répondre au monde du travail d’aujourd’hui ! »

 

« Je n’ai pas la réforme honteuse ! A quoi sert-il de se prétendre révolutionnaire si c’est pour défendre le statu quo ? A quoi sert-il de prétendre incarner la gauche incorruptible si c’est pour faire la courte échelle à la Droite ? Qui le jour venu en ferait les frais, si ce ne sont les citoyens les plus fragiles ? »

 

« Il est temps de faire réentendre la voix des socialistes, pour faire vivre une autre démocratie sociale, pour faire du dialogue social un moteur de progrès ».

Partager cet article
Repost0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 10:18
Sécurité sociale : des comptes meilleurs et plus de justice sociale, la Gauche l'a fait !

La Commission des comptes de la Sécurité sociale vient de rendre un verdict incontestable et éminemment positif : le déficit du régime général de la Sécurité sociale aura baissé de 70% entre 2011 et fin 2016 !

 

Alors, qu’en 2011, sous la Droite, le déficit du régime général s’élevait à près de 17,4 milliards d’euros, il s’est établi fin 2015 à -6,8 milliards d’euros, le meilleur résultat depuis 2002 ! Le graphique de la Commission des Comptes de la Sécurité Sociale vaut plus que tous les longs commentaires. Il souligne d’ailleurs que la dernière fois que la Sécu n’était pas en déficit, c’était de 1999 à 2001… sous la Gauche, avec Lionel Jospin. Pour fin 2016, la Commission revoit même à la baisse la prévision de déficit du régime général à hauteur de -5,2 milliards d’euros.

 

Fin 2015, toutes les branches du régime général sont concernées : déficit de la branche famille divisé par deux en un an ; branche vieillesse très proche de l’équilibre ; déficit de la branche maladie en baisse pour la seconde année consécutive…

 

Dans le même temps, le solde consolidé du régime général de la Sécurité sociale et du fonds de Solidarité Vieillesse s’est réduit en 2015 à -10,8 milliards d’euros ( et -9,1Mds prévus en 2016 !), soit un déficit divisé par deux par rapport aux chiffres catastrophiques de 2011 où ce même déficit atteignait près de 21 milliards d’euros !

 

Cette amélioration des comptes de la Sécurité sociale, plus rapide qu’initialement envisagée, est la traduction des choix volontaristes de Gauche faits par le gouvernement pour, à la fois, redresser les comptes mais également renforcer les droits sociaux des Français, notamment ceux des plus fragiles.

 

Le respect de l’objectif des dépenses annuelles d’assurance maladie a été ainsi limité à 2% en 2015  (raccourcissement des durées d’hospitalisation, encadrement des dépassements d’honoraires, diffusion des médicaments génériques, baisse des dépenses de gestion administrative)sans transfert de charges vers les patients, sans renoncer à la démarche d’amélioration de la qualité des soins, sans déremboursement, sans franchise médicale !

 

Au contraire, depuis 2012, des soins sont mieux remboursés par l’assurance maladie, le reste à payer des patients a diminué ! 1,2 million de bénéficiaires de l’Aide à la complémentaire santé (ACS) ont vu leurs franchises médicales supprimées. Depuis 2012, la gratuité des soins a été étendue (contraception des mineures, pour l’IVG, pour le dépistage du cancer du sein…).

 

Les chiffres pour 2016 annoncés par la Commission des Comptes de la Sécurité sociale marquent une rupture essentielle : pour la première fois depuis 2004, les comptes de la branche vieillesse seront de nouveau excédentaires !

 

La détermination du gouvernement et les efforts accomplis par les Français donnent des résultats. Moins de déficits, une meilleure prise en charge des patients, des économies réelles au niveau des frais de gestion administrative, cette nouvelle embellie des comptes sociaux est essentielle pour la confiance des Français au moment où tous les indicateurs économiques et les chiffres du chômage s’améliorent.

Partager cet article
Repost0
7 juin 2016 2 07 /06 /juin /2016 21:48

Ce mardi soir a été terrible dans le Nord-Pas de Calais, et notamment dans la métropole lilloise, certains météorologues parlent « d’orage du siècle » : ce n’est pas étonnant au vu de la violence de la pluie qui s’est abattue et a provoqué nombre d’inondations dans les maisons, coupé des routes, noyé des champs et, bien pire encore, causé la mort d’un homme près d’Arras.

 

Comme toutes les autres communes, Wattrelos a subi ce cataclysme et certains quartiers ont malheureusement été touchés par des inondations, car le caractère exceptionnel de l'évènement a mis à mal notre réseau d'assainissement : les points bas de la commune ont connu une montée des eaux de 50 cms (rues des Trois Pierres et du Mont-à-Leux) à parfois 1 mètre (bout de la rue Blériot et bas de la rue Six).

 

Ainsi :

- rue Blériot, la raquette de retournement a été noyée sous un mètre d’eau ;

- rue du Mont-à-Leux, l’ensemble du carrefour Mont-à-Leux – Piats – Vieux Bureau a connu une hauteur d’eau d’environ 80 cms. Le bassin de tamponnement du Mont-à-Leux, en service depuis 2004 (j’avais su convaincre la Communauté urbaine, quand je suis devenu maire, de le construire car le secteur était régulièrement inondé), a manifestement joué son rôle et les pompes ont fonctionné puisqu’il s’est rempli au maximum de sa capacité de 15 000 m3… mais très rapidement, trop rapidement pour qu’il réussisse à se vider parallèlement. Sa capacité n’a donc pas suffi à éviter le débordement, ce qui confirme que l'épisode météo fut lourd ;

- rue des Trois Pierres, dans la section entre la rue de la Potente incluse (côté Tourcoing) jusqu’avant la rue Six, on vit l’eau monter à plus de 50 cms. Les maisons à l’angle de la rue des Piats ont de ce fait été touchées, ce qui n’était pas arrivé depuis très longtemps. A la Marlière, l’ensemble de la chaussée a été recouvert d’environ 20 cms.

- rue Six, le bas de la rue a subi une montée des eaux d’1 mètre ;

- enfin, au Laboureur, rue du Rivage, la chaussée a été inondée avec peu, voire pas de dégâts, grâce à la mise en place des planches sur le pas de porte des habitations. Il y a une quinzaine d’années, quand l’Espierre n’était pas encore redimensionné et recouvert au Sartel (quoique coûteux les travaux qui ont été réalisés montrent leur utilité, même s’ils doivent encore être complétés) ce secteur était régulièrement inondé.

 

Après ce déluge, des questions se posent, et j’ai demandé à mes services d’effectuer un bilan et de se mettre en rapport avec la Métropole européenne de Lille, compétente en matière d’assainissement et de lutte contre les inondations, pour cibler les raisons de ces débordements et trouver les moyens d’y faire face à l’avenir (en espérant qu’un orage de cette violence reste exceptionnel !).

 

Quand on voit comment Tourcoing a été durement touchée, et que les quartiers affectés sur Wattrelos voient passer dans leurs sous-sols les eaux du versant tourquennois, il n’est malheureusement pas impossible que nos difficultés sur Wattrelos trouvent une part de leur cause dans l’ampleur des conséquences des précipitations dans notre ville voisine, et l’engorgement des eaux qui s’y est observé. De même la MEL ne doit pas réinterroger que son seul réseau d’assainissement : quand je vois les quartiers frontaliers qui ont été touchés, où les rues et maisons touchées de l’autre côté de la frontière, il est évident que le problème de dimensionnement du réseau d’assainissement se pose aussi et surtout sur le versant belge ! Car nul ne peut oublier que ces eaux se connectent ensuite  sur la France, via Wattrelos point bas hydrologique…

 

L’urgence, pour la ville, c’est d’aider les riverains concernés. Mes services cherchent à les recenser et les invitent à déclarer leur sinistre auprès de leur assureur, quel que soit le contrat individuel souscrit (même s’ils ne sont pas assurés contre les inondations), pour pouvoir monter un dossier de demande de classement en catastrophe naturelle. Je l’ai signé ce jeudi matin, et l’ai déjà transmis à la Préfecture pour prendre date.

 

Si vous avez été concernés, ou si vous connaissez quelqu’un qui l’a été, il ne faut pas hésiter à se manifester (en donnant nom et adresse) auprès de la Direction Générale de la propreté et de la proximité avec la population (03 20 81 66 01 / DGTPPP@ville-wattrelos.fr). Merci de la mobilisation de tous et courage à celles et ceux qui doivent faire face aux suites des dégâts.

Partager cet article
Repost0