Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 09:18

Tournoi-Croix-2012.jpgDepuis 1997 et ma première élection de député, je n’ai jamais raté un tournoi de l’Iris, au moins pour ses moments-phares, à savoir la réception et le défilé du vendredi, la finale du lundi de Pentecôte après-midi et la remise officielle des trophées qui s’étire dans la soirée.

Du mot même qui revient dans toutes les bouches ce soir, le crû 2012 aura été exceptionnel. Par le temps évidemment, avec un soleil qui n’a quitté aucun instant le tournoi : de quoi donner à la compétition un caractère festif plus appuyé encore. Mais pour la finale aussi qui oppose les Portugais (ils avaient beaucoup de supporters dans les tribunes) de Boavista Porto et le club Red Bull Ghana. Tournoi-Croix-2012_2.jpg

Après la parade des jeunes de l’Iris (cf. photo), le salut à toutes les équipes compétitrices et celle des deux équipes finalistes, galvanisées par leur hymne national (cf. photo), la finale aura été vive, stimulée par le jeu rapide des Ghanéens mais finalement emportée par des Portugais sans doute un peu plus techniques dans leur jeu.

Au bout, il reste une compétition qui aura, me semble-t-il, laissé de bons souvenirs. Tournoi-Croix-2012_3.jpg

En ce qui me concerne, c’est, comme à l’accoutumée, aux côtés de ma suppléante Francine Langevin et du maire de Croix, mais aussi en présence de personnalités éminentes du football, comme MM. Duchaussoy, Pecqueur, Dodin que je participe à la remise des coupes et trophées.

D’abord en y remettant, comme je le fais tous les ans, la médaille de l’Assemblée nationale à la première équipe française (cf. photo) qui est cette année le LOSC.

Mais aussi, comme cela me l’est demandé, en remettant les coupes de LMCU en ma qualité de 1er vice-président…

Soirée à déguster sans modération.

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 16:20

M.-Valls.JPGMême si d’aucuns veulent m’en déloger, je suis encore député de Roubaix-Wattrelos jusqu’au 17 juin (au moins !)… et j’ai bien l’intention de l’être encore ensuite.

Et si le gouvernement a changé, mes priorités, elles, ne changent pas, et nos habitants ont un besoin de sécurité renforcée.

Sous Nicolas Sarkozy, ces 5 dernières années, la circonscription de police de Roubaix-Wattrelos a perdu bien des moyens et la sécurité des policiers en intervention a pu être mise en cause.

Entre début 2007 et fin 2011, d’après les chiffres officiels que m’a fourni le Ministère, il y a 73 agents et gradés et 1 commissaire de moins !

Côté crédits de fonctionnement, intégrés à ceux de la DDSP de Lille, la baisse aura été de 7 % ! Et c’est d’ailleurs l’un des aspects du problème que cette intégration dans un pôle élargi que le commissariat de Roubaix.

Voilà pourquoi je ne veux pas tarder à mobiliser le nouveau gouvernement pour que Roubaix-Wattrelos puisse être une de ces zones de sécurité prioritaires promises par François Hollande, et d’ores et déjà annoncée par Manuel Valls, nouveau ministre de l’Intérieur, dès la passation de pouvoirs avec son prédécesseur.

J’ai donc écrit ce jour à Manuel Valls. Pour lire ma lettre au nouveau ministre de l’Intérieur, Lettre à Manuel Valls 18-05-2012cliquer ici.

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 16:59

Et oui, de l’amitié, une fois que l’on sort des arcanes de certains états-majors politiques, on peut en trouver à Roubaix, et même plein !

C’est d’ailleurs toujours pour moi un nouveau plaisir de participer à ce moment associatif et humain fort de la vie roubaisienne qu’est le festival de l’amitié installé sur la Grand'Place. Et un moment redoutable aussi de dégustation… Aussi, quand je ne parviens pas à pouvoir être présent à l’inauguration (comme ce matin car j’avais aussi le vide-greniers des gilles et marins, l’incontournable rendez-vous de la kermesse de Saint-Jo, et le banquet annuel de la Houzarde), j’y retourne dans l’après-midi, ce que j’ai fait avec quelques élus et amis.

Et ce ne fut que de la bonne humeur…

Festival-amitie-Rx-2012.jpgL’organisation des stands autour d’une esplanade centrale, peuplée d’animaux d’Afrique, outre qu’elle est tout à fait pertinente pour circuler d’un stand à l’autre, offre une large trouée pour celles et ceux qui regardent le spectacle. Vraiment une bonne idée donc.

Et avec les élus qui m’accompagnent, la visite de chacun des stands est joyeuse. Comment en serait-il autrement quand on est chez Manou, avec les amis patoisants et du chant réunis ? La dégustation de thé, chez mes amis marocains, où je retrouve Serge, Karim, et Marceau, réchauffe le cœur… juste avant un accueil Festival-amitie-Rx-2012_2.jpgtrès sympathique de dames turques (photo) où je me laisse aller à déguster un loukoum traditionnel… bien sucré ! Un salut à Sérigné du CRAO (photo) puis un punch sur le stand du Sénégal, avant un autre sur celui du Cap Vert, heureusement séparé par un café au stand italien.

Festival-amitie-Rx-2012_3.jpgMais quand on a un suppléant et ami d’origine polonaise, Richard, impossible de ne pas conclure sur un godet de vodka orange, servie, heureusement, avec modération ! Beaucoup le savent, je suis plus enclin à la limonade et à la grenadine qu’aux alcools… mais bon, une fois par an, je fais honneur aux gestes d’amitié.

D’autant que la dégustation la plus agréable de cet après-midi, que je vis en famille, c’est précisément le sentiment familial ressenti. Partout, je connais tous ces bénévoles qui vivent leur ville, vivent leur culture, et présentent mets et souvenirs de leur pays d’origine, qu’il soit d’Europe, d’Afrique ou d’Asie, sur cette place-monde, où la planète s’est reconstituée, à l’image d’une ville de Roubaix dont la population s’est progressivement renforcée de ces nouvelles cultures.

Sur le podium, un grand slogan s’affiche en fond de scène : « Pas de quartier pour les inégalités ». Ce soir, en rentrant à mon bureau, j’ai envie de dire : « Pas de limites pour l’amitié », la vraie.

 

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 17:02

Veau-d-or-fete-2012_2.jpgAprès avoir marché la semaine dernière, avec l’épreuve des 50 kms de marche (cf. article du samedi 5 mai), le Veau d’or ce soir défile.

Ainsi, après avoir inauguré mon local de campagne pour les législatives, procédé à un mariage et tenu une réunion de travail, me voilà, fidèlement (car je l’ai fait souvent depuis le début de mon mandat) au départ du traditionnel défilé du Veau d’or, organisé par le comité des fêtes du Fresnoy-Mackellerie. J’y retrouve son président, Jean-Claude (Isebaert), le fidèle Louis Desroches, et les habitants qui, à leur porte, regardent passer les groupes musicaux qui encadrent le Veau d’or lui-même (cf. photo) emmené par des jeunes du quartier. Veau-d-or-fete-2012.jpg

Toujours de la joie et de la bonne humeur pour ces festivités rituelles, et cela met un peu de couleur au quartier.

Merci aux bénévoles pour leur tenace travail d’animation.

 

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 13:41

Veau-d-or-2012_5.JPGLes fêtes du Veau d’or sont le rendez-vous traditionnel de printemps du quartier du Fresnoy-Mackellerie à Roubaix, sous la houlette fidèle du comité des fêtes présidé par mon ami Jean-Claude Isebaert.

Et parmi ces fêtes, il y a un rendez-vous incontournable, celui des 50 kilomètres à la marche, organisés en liaison avec le club des marcheurs roubaisiens. Si je n’ai pu, cette année, être présent comme j’en ai l’habitude au coup de feu du départ de l’épreuve à 11 h 30 (car je participais alors à l’hommage funèbre à mon directeur général adjoint et ami Alain Joiffroy), je suis en revanche aux côtés des bénévoles et organisateurs pour la remise des coupes ce soir, à la salle des Petits Loulous.

L’occasion, pour moi, même si les compétiteurs ont été peu nombreux, de les féliciter pour leur engagement car la marche est une discipline exigeante et dure, et que la météo fut de surcroît assez fraîche. Tous ont donc bien du mérite ; parmi les premiers, je croise même… un Wattrelosien, licencié au CMR !

Un bravo particulier à Pascal Biebuyck (du club d’Ath) qui remporte l’épreuve, suivi par – un revenant dans la course, et cela me fait bien plaisir – le Roubaisien Saadi Lougrada. Tous deux visent le fameux Paris-Colmar : bonne chance à eux !

Veau-d-or-2012_2.JPGVeau-d-or-2012.JPG Veau-d-or-2012_4.JPGVeau-d-or-2012_3.JPG

 

 

Partager cet article
Repost0
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 13:57

Jeunes-Wattrelosiens-Assemblee-mai-2012_2.JPGTout au long de mon mandat de député, j'ai mis un point d'honneur à répondre favorablement (pour autant que la règle des quotas de visites gérée par l'Assemblée nous laissât des marges de manœuvre, mais de ce point de vue, je peux dire que mon équipe parlementaire aura accompli de véritables miracles pour satisfaire le plus grand nombre… bien au-delà du seul groupe de 30 autorisé par trimestre !) aux demandes de visites de l'Assemblée, par des écoles, des collèges, lycées ou des associations de jeunes.

Pourquoi ? Parce que, par-delà l'aspect touristique de la visite des bâtiments, les exclamations sur les peintures et sculptures d'époque, c'est une opportunité majeure d'éducation à la citoyenneté. D'abord par la promenade dans l'Histoire que permettent ces visites, à travers l'évocation des diverses révolutions et monarchies qui se sont succédées au XIXe siécle et dont le Palais Bourbon porte les traces. Jeunes-Wattrelosiens-Assemblee-mai-2012.JPG

Mais aussi et surtout, parce que c'est une occasion de dire, d'expliquer comment s'écrit, se modifie, se vote la loi en France et qui la vote. De préciser la mécanique des commissions, des amendements, de rappeler le rôle des députés dans le contrôle du gouvernement avec les questions écrites et orales, et de décortiquer la mécanique des institutions à travers les relations entre le Parlement, le Gouvernement et le Président de la République.

Voilà pourquoi je n'ai pas manqué de faire un aller-retour rapide à l'Assemblée cet après-midi pour aller accueillir un groupe d'une quarantaine de jeunes de nos quartiers de Wattrelos, de tous âges, garçons et filles, pour leur ouvrir les portes et couloirs de l'Assemblée nationale. D'autant, bien sûr, qu'en ma présence, cela leur permet de circuler plus facilement partout, avec deux moments forts : le bureau du président de l'Assemblée, à l'Hôtel de Lassay, et surtout, évidemment, l'hémicycle, malheureusement en travaux. L'un et l'autre les auront passionnés. Et pas seulement d'ailleurs, si j'en juge par la multiplicité des questions qu'ils m'ont posées.

Presque deux heures plus tard, il était temps pour eux d'aller faire une (courte) visite des Champs-Elysées avant de rentrer.

Gageons que dorénavant Paris et la République leur paraîtront moins lointains.

Jeunes-Wattrelosiens-Assemblee-mai-2012_3.JPG

 

 

Partager cet article
Repost0
2 mai 2012 3 02 /05 /mai /2012 08:24

Soussou_2.jpgCe soir à l’Hôtel de ville de Roubaix, c’est un moment de convivialité - mais aussi d’émotion - pour la remise de la médaille d’argent de l’Office municipal des sports à Saoussen Boudiaf (dite Soussou, pour ses camarades et fans du cercle d’escrime de Roubaix).

Un sacré tempérament que cette jeune fille, née à Roubaix en décembre 1993, entrée au cercle d’escrime à 10 ans et devenue une sabreuse tenace ! Elle participe ainsi au pôle jeunes d’Orléans de l’escrime française et figure parmi les meilleurs espoirs français.

Je me souviens avoir assisté il y a quelques semaines à la finale du parcours départemental au parc des Sports à Roubaix (cf. photo), où Saoussen participait, et j’ai bien en mémoire la vitalité, la technicité et l’énergie (valorisée par des cris de touche dont on se souvient !) de celle qui est, comme l’a dit dans son discours, mon ami Henri Planckaert « une des étoiles montantes du sabre français ». Soussou.jpg

Ainsi, après la coupe du monde à Budapest, elle revient des championnats du monde juniors 2012 à Moscou avec, sur la poitrine, la médaille d’or en équipe de France et la médaille de bronze en individuel !

Une belle réussite qu’a salué, très ému, Jean-Jacques Verbrackel, président du CER, dans son discours liminaire, en associant bien sûr aux félicitations le maître d’armes Cédric Wallart.

Bravo à cette jeune Roubaisienne qui réussit.

Bravo Soussou !

 

 

Partager cet article
Repost0
21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 13:41

La salle des fêtes de l’Hôtel de ville de Roubaix est comble ce midi, et en présence des champions présents dans la salle, il est évident qu’on va parler de sport. Plus précisément, de grands amis et des serviteurs émérites du sport à Roubaix qui sont mis à l’honneur. Un honneur rehaussé par la présence de Francis Luyce, président de la fédération française de natation qui, d’entrée, souligne « ce qui nous rassemble : les valeurs du sport » !

Bravo-Henri-JJ-Gerard_3.jpgLe premier nominé, c’est mon ami Henri Planckaert (photo 1), adjoint aux sports, et président de l’office municipal des sports, à qui Pierre Dubois remet la médaille d’argent Jeunesse et Sports. Une sacrée figure roubaisienne qu’Henri ! Comme le dit le maire, « qui n’a jamais rencontré Henri dans les clubs et associations dans cette ville ? ». Il est vrai qu’il est partout, voilà pourquoi nous nous y rencontrons souvent ! Henri a eu un « intérêt précoce pour le sport » : jusqu’à 9 ans, il joue au Sporting club de Roubaix. Membre de la commission du sport de haut niveau à la communauté urbaine de Lille depuis sa création ; partisan acharné du LOSC ; membre des amis du Paris-Roubaix ; membre de l’OMS depuis 1977, président depuis 2001. Depuis 29 ans, il est élu municipal (de 1977 à 1983, puis depuis 1989). Voilà pourquoi, comme l’a dit Pierre Dubois en l’épinglant : « Henri, c’est un plaisir de t’honorer »… Comme ce le fut pour moi d’être présent aux côtés d’Henri et de sa famille pour ce moment important.

Bravo-Henri-JJ-Gerard.jpgComme pour l’écouter s’exprimer en réponse, rappeler combien le sport est « une école de la vie », et proclamer : « Que vous soyez présidents de club, éducateurs ou bénévoles, nous faisons partie de la même famille ». En formulant le vœu « que le sport continue à nous faire partager du bonheur et de la convivialité ».

Puisqu’Henri est sur la tribune, il lui revient de remettre la médaille d’or de l’OMS à un autre grand serviteur du sport roubaisien, Jean-Jacques Verbrackel (photo 2), vice-président de l’OMS et président du club d’escrime (dont il est membre depuis 42 ans !).

Bravo-Henri-JJ-Gerard_2.jpgVient enfin le moment de la remise de la médaille d’or Jeunesse et Sports à Gérard Leclerc (photo 3), président de Roubaix natation, en présence de sa championne Fantine Lesaffre. Gérard, que je connais depuis longtemps, œuvre depuis 29 ans à Roubaix pour défendre sa discipline. Homme dynamique, jovial et toujours souriant de 65 ans, aîné d’une famille de 7 garçons, il préside le club depuis 21 ans Très ému par cette médaille, il transmettra son émotion à la salle, en déclarant que « la plus belle étoile que j’ai, c’est celle que j’ai rencontrée en 1964, Michèle, ma femme » !   3-medailles-roubaisiens.JPG

 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 08:59

logo anMardi paraissait au Journal Officiel la réponse du secrétaire d'Etat au logement à ma question portant sur conséquences de la réforme du 1 % logement pour les personnes en situation de handicap.

Cliquez ici pour lire la question et la réponse

Partager cet article
Repost0
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 15:05

Meeting-FH-Lille_7.jpg

C'est à Lille Grand Palais que l’avant-dernier meeting d’avant 1er tour de François Hollande se tient, sous une nuée de drapeaux et en compagnie de milliers de sympathisants (notamment de Wattrelos, conduits par Jean-Marc Bouchez, premier secrétaire -ph. ci-contre) qui portent l’enthousiasme de la campagne. Meeting-FH-Lille_3.jpg

Sont là aussi : P. Moscovici, J.-M. Ayrault, M. Sapin, F. Rebsamen, A. Montebourg, M. Valls, L. Jospin, L. Fabius, J.-M. Baylet, H. Désir, C. Tasca, R. Hue, tant d’autres aussi, et Elio di Rupo, Premier ministre belge (j’ai bien fait de mettre une cravate rouge qui ne dénote pas avec son nœud pap' !). Des artistes également (Sam Kerman, Fanny Cottençon... cf.photo), Pierre Bergé, des humoristes (Gérald Dahan, juste derrière moi... cf. photo). Et surtout tous les députés du Nord et du Pas-de-Calais avec qui je me trouve, notamment Michel Delebarre et Jack Lang.

Meeting-FH-Lille_5.jpgMeeting-FH-Lille_2.jpgMeeting-FH-Lille_4.jpg

En accueillant François Hollande, Martine Aubry lui dit « combien ton engagement, ta force tranquille, ta dignité, nous rendent tous fiers d’être socialistes, et aujourd’hui fiers et heureux d’être à tes côtés. On a besoin de toi, François, à la tête de la République française. Tu es le drapeau du peuple de France ».

François, lui, d’entrée, a salué le Nord (« là où le socialisme s’est mis en marche »), Pierre Mauroy « le 1er ministre du changement », et Martine « 1ère secrétaire du PS », un PS sans qui « il n’y a pas de changement possible en France ». Et de souligner qu’il « n’y a pas deux gauches : il y a une gauche qui veut gagner et rassembler les Français. Le courage, je l’aurai jusqu’au bout pour vous mener à la victoire. Mais j’ai besoin d’une levée en masse dès le 1er tour ! ».

Nous ferons le changement par le travail, l’emploi.

C’est la Gauche qui doit promouvoir le travail. Nous n’acceptons pas la pauvreté et la misère. « La France n’en est pas débarrassée : eh bien, c’est notre combat  ! ». Le combat de 2012, c’est de rétablir la retraite à 60 ans pour ceux dont le travail est pénible ; de lutter contre le travail précaire, contre ce travail qui n’est pas de l’emploi ; de lutter contre la souffrance au travail, contre les discriminations à l’embauche ; c’est de rémunérer le travail à son prix ; de lutter pour l’égalité professionnelle des femmes et des hommes ; de rendre au dialogue social toute sa place, toute sa légitimité ; c’est de permettre à des salariés d’être élus dans des conseils d’administration…

Nous ferons le changement par l’industrie.

« Nous avons la mission de permettre à la génération qui arrive de vivre mieux. Nous avons la mission de redresser la France, la production, l’industrie… Moi, je ne veux pas d’une France sans usines, et des usines sans ouvriers. Je ne veux pas d’une France dépendante, soumise ».

400 000 emplois industriels ont été perdus en 5 ans. Faut-il s’y résoudre ? Non. « Nous redonnerons une perspective industrielle à la France ». Nous devons changer de logique : en finir avec les aides sans contrepartie ; créer un « contrat de localisation » avec des engagements précis (emplois, formation, règlements-fournisseurs…) ; créer une banque publique d’investissement ; investir dans l’école (« notre atout-maître »), dans la connaissance…

Nous ferons le changement en changeant l’orientation de l’Europe.

L’Europe est un formidable projet mais qu’en ont-ils fait ? Les Européens attendent de nous qu’on leur donne une autre perspective ! « Je proposerai à nos partenaires un pacte de croissance et de responsabilité, avec des euro-bonds, la mobilisation des fonds structurels vers l’emploi et la formation des jeunes. Et pourquoi l’Europe ne ferait pas de la jeunesse sa grande cause pour les années qui viennent ? » Sans oublier la solidarité par l’harmonisation des règles fiscales, sociales, environnementales. Il faut une « Europe capable de dominer la finance, parce que la démocratie doit être plus forte que la finance ».

Et François de rappeler qu’à moins de cinq jours de l’élection, il a fait « tout ce qu’il fallait pour montrer notre cohérence ». Et de souligner que ses « 60 engagements seront honorés ».

Et de marteler qu’après la présidentielle, « il nous faudra une majorité qui défende le projet que j’aurai présenté » !

Mais d’ici là, « rien n’est décidé tant que les bulletins de vote n’ont pas été mis dans l’urne, comptés et décomptés »… Et donc, à dimanche ! Car c’est dimanche que le changement se vote !

Meeting-FH-Lille_6-copie-1.jpg

 

Partager cet article
Repost0