Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 11:07

2012-berlouffes-foule.jpgDommage qu’on ne sache pas comptabiliser le nombre de personnes dans les rues de Wattrelos mais une chose est sûre : ils sont des dizaines de milliers de promeneurs / chineurs cet après-midi ! Le record doit être battu…


Certes, il faut affronter le soleil et la chaleur (on ne va quand même pas se plaindre !) mais les ventes de boissons fraîches font florès ! L’idée de la sortie en famille ou entre amis à Wattrelos est particulièrement judicieuse aujourd’hui. Pour les Wattrelosiens qui habitent sur le parcours, c’est opération portes ouvertes toute la journée pour offrir le café ou de quoi se désaltérer en prenant des nouvelles de connaissances qu’on ne croise parfois qu’une fois par an… lors de la fête des Berlouffes justement !


2012-berlouffes-friterie.jpgAprès la traditionnelle pause déjeuner constitué de mon plat préféré et furieusement de saison, le moules-frites, surtout quand il est préparé avec convivialité par les sympathiques bénévoles du Wattrelos F.C., je repars sillonner les rues que je n’ai pas encore visitées, constatant que les espaces libres sont vraiment très peu nombreux cette année.


Autre rendez-vous maintenant bien ancré : le petit rafraîchissement chez Isabelle, à la fameuse friterie sur la place du Moulin, où toute l’équipe (ph. ci-contre) est affairée à servir les nombreux clients en terrasse. Grosse journée pour elle ; je suis persuadé que les serveuses et les serveurs auront fait autant de kilomètres que moi à la fin de la journée !


Et la journée s’achemine déjà vers sa fin…


Le temps pour moi d’accueillir un nouvel invité : mon collègue de Roubaix Pierre Dubois, venu m’accompagner en haut du clocher de Saint-Maclou pour lancer nos poupées Berlouffes !

berlouffes-db-dubois.jpg

 

Comme de coutume, nombreux sont celles et ceux qui vont essayer d’attraper un souvenir de cette édition 2012 au prix d’une belle bousculade qui nécessite d’avoir un peu de chance pour obtenir satisfaction.

 

Un moment en tout cas très attendu qui précède le brûlage final du mannequin Berlouffe, revenu sur la Grand’place cette année, et qu’accompagnent d’innovants effets pyrotechniques. Je vérifie : le fil rouge est bien sur le bouton rouge, le fil bleu sur le bouton bleu… Franchement, un feu d’artifice en plein jour, il n’y avait que Jean-Luc, mon adjoint aux fêtes, pour imaginer ça !

 

Voilà : le rideau tombe sur notre grande fête communale en même temps que Berlouffe s’écroule en cendres, laissant sans doute de merveilleux souvenirs aux participants tant cette édition fut réussie…

 

 

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 10:54

moto-2012-Berlouffes-1.jpgL’an dernier, à la veille des Berlouffes, de superbes voitures anciennes étaient stationnées sur le côté de la mairie à l’initiative de mon passionné de chauffeur, Jean-Claude Soete.

 

Depuis Jean-Claude a fait valoir son (légitime)droit à la retraite mais son initiative a donné des idées à d’autres (tant mieux !). Et ce sont les motards qui ont pris le relais : Amitié motards, Wattrelos moto action et la Section tourisme des motards wattrelosiens réunis pour l’occasion, un beau symbole, avec nombre de leurs bolides méticuleusement rangés tout autour de la place.

 

Tout l’après-midi, des baptêmes, des séances photo, une exposition de modèles anciens (avec même un superbe et fringant Solex sur le stand de la STMW !), mais aussi des démonstrations de danse country (avec les Gilles et Marins qui ont plus d’un costume dans leur garde-robe) et un concours de tir au panier de basket ont égayé la place Delvainquière. Certes, il s'agissait d'une première et malheureusement, on n'aura pas connu la grande foule !

moto-2012-Berlouffes-2.jpg

 

Dommage, elle aurait aussi pu entendre également les chansons de notre Johnny grâce à Mitch, sosie vocal de l’idole, qui ne manque ni d'énergie ni de talent.

 

Ces animations auront permis de faire monter la pression avant le grand rendez-vous de dimanche. Merci à celles et ceux qui ont su organiser et faire vivre ce moment !

 

 

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 07:53

rentree4.jpgDécidément, il se passe toujours quelque chose lors de la rentrée scolaire à Wattrelos... Il y a un an les feux de l'actualité étaient braqués sur l'école maternelle Michelet totalement reconstruite ; cette année, c'est l'école Brossolette qui est en vedette !


S'il n'est pas dans les intentions de la Municipalité d'inaugurer une nouvelle école à chaque rentrée scolaire, cette succession heureuse illustre d'évidence l'effort consacré à l'éducation à Wattrelos, et combien il nous importe d'offrir aux enfants et aux enseignants un cadre de travail moderne et agréable, gage d'une meilleure égalité des chances pour tous les écoliers.


Il y a un mois, cette école Brossolette était totalement en chantier. Il y a quinze jours, elle l'était toujours largement. rentree-1.jpgD'aucuns ont pu s'inquiéter lourdement mais en ce qui me concerne, je suis resté zen car je connais mes équipes et cette fois encore, le pari de la rentrée a été tenu ! La rentrée s'est faite comme prévu dans le nouveau bâtiment, avec du nouveau mobilier, et même s'il reste encore quelques cartons à ouvrir et si l'ascenseur qui fonctionnait hier se montre capricieux ce matin (il sera finalement réparé dans la matinée), je ne boude pas mon plaisir ce matin. Dans ce groupe profondément rénové, où maternelle et élémentaire ont été regroupés dans un seul et même bâtiment, on aura su optimiser l’espace, les coûts d’entretien, et faciliter l’accès au réfectoire des enfants de tous âges.


Voir les enfants courir aujourd'hui dans la cour de récré fraîchement goudronnée, franchement, ce n'est que du bonheur !


rentree-3.jpgDe surcroît, cette école est une réussite de plus pour Beaulieu.


Le boulot réalisé ici durant un an a été fantastique et je félicite les équipes qui y ont participé : mes services techniques qui ont conçu ce nouveau bâtiment (encore des économies de bureau d'études pour la Ville !) et assuré le suivi du chantier ; le personnel de service, de nettoyage, les parents, l'équipe pédagogique de l'école emmenée par le directeur Sébastien Mittenaere, celle de Camus qui a accueilli l'élémentaire Brossolette durant les travaux, c'est-à-dire quasiment une année scolaire... Bravo à eux !


Les écoliers du quartier trouvent en ce début septembre un nouvel environnement et des conditions de travail améliorées, grâce aussi à du tout nouveau mobilier (la Ville l'a complètement remplacé pour 40 000 euros). Quant à ceux de maternelle, ils ont donc changé d’école et délaissé leur rotonde située juste en face, laquelle deviendra, après travaux d’aménagement, une nouvelle maison des associations (les travaux d'aménagement seront lancés avant la fin de l'année).


rentree-2.jpg

Le temps de l'inauguration de cette nouvelle école Brossolette – dont la reconfiguration, avec accès à tous les types de handicap, a coûté 1,5 million € (subventionnés à 80 %) – viendra très prochainement. En attendant, elle s'est emplie des cris et des rires des enfants qui, tous, classe après classe, me disent combien ils la trouvent belle et bien décorée, et qu'ils sont heureux... C'est bien le principal !


Ah, j'oubliais. Si, en déambulant dans les couloirs vous croisez une classe sur la porte de laquelle trône fièrement un lion, comme me le dit spontanément un enfant... c'est parce que c'est celle du directeur !





Partager cet article
Repost0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 07:40

rentree-8.jpgIl est 8 h 15 et plus de 5 000 petits Wattrelosiens (5 148 exactement) prennent, ou reprennent, le chemin de leur école primaire : c'est la rentrée ! Comme tous les ans, je vais en saluer quelques uns, leurs directeurs(-trices) et enseignant(e)s en compagnie de l'inspecteur de circonscription Jean-Pierre Mollière et de mon adjointe à l’éducation Sylvie Zaïdi, et apprécier les travaux menés dans les établissements scolaires wattrelosiens cet été.


Symboliquement, c'est par l'école élémentaire Pierre-Curie que je débute ma tournée puisqu'on y ouvre une classe en cette rentrée 2012 (comme à l'élémentaire Jean-Macé, même si dans ce dernier cas il ne s'agit que d'une – heureuse – confirmation). C’est un symbole qui me fait particulièrement plaisir car il y a 12 ans, lorsque je suis devenu maire, le quartier de Beaulieu perdait des habitants et le risque de devoir fermer une école planait. Aujourd'hui, le quartier est puissamment rénové, il regagne des habitants, on y ouvre même une classe (dans le contexte académique de cette rentrée, c’est particulièrement à distinguer !) et on y rénove des écoles (Brossolette aujourd'hui – voir par ailleurs). rentree-7.jpg

 

Clin d'œil du destin, cette nouvelle classe est celle d’une nouvelle enseignante affectée à Pierre-Curie : elle est Wattrelosienne, s’appelle Céline Riquier (née Depickère), et a été élève dans cette même école Curie il y a 21 ans ! Voilà donc qu’elle se retrouve collègue de l'une de ses institutrices d’alors, Dorothée Georges ! Quand je dis que les enseignants aiment Wattrelos... 

 

Le cas se produit également à Anatole-France, au Touquet (ph. ci-contre), où l'une des nouvelles institutrices est une enfant du quartier. Je passe ainsi dans cette école, ainsi qu'à Jean-Zay où des travaux de peinture intérieure dans les tons pastels ont embelli le bâtiment, et je fais un crochet par l'école Jean-Macé où la moitié de la toiture en tuiles a été remplacée (coût : 85 000 euros) - cf. les deux photos ci-dessous - et des jeux peints au sol dans la cour.


rentrée-6rentree-5.jpg

 

C'est l'une des caractéristiques de cette rentrée à Wattrelos : dans quelques écoles, on incitera les enfants à bouger durant la récré en proposant des traçages au sol permettant de jouer ou de faire du sport dans le cadre du programme VIF (Vivons en forme) auquel la Ville adhère et qui vise à promouvoir le bien-être de l'enfant et à lutter contre le surpoids.


Des cours de récréation du reste toujours plus gaies : prochainement, on les équipera de poubelles ludiques (des petits ours) pour inviter agréablement les enfants à ne pas jeter leurs déchets par terre.


Sur le plan du fonctionnement municipal, cette rentrée s'inscrit dans la continuité avec la reconduction du dispositif de réussite éducative (DRE) et ses onze clubs Coup de pouce pour aider les jeunes lecteurs en difficulté ; elle n'est pas pour autant exempte de nouveautés comme le remplacement des plate-formes informatiques dans quatre écoles (financées pour moitié par réserve parlementaire) et la mise en place progressive d'une régie centralisée pour les activités périscolaires (comme c'est le cas aujourd'hui pour la cantine).


En cette rentrée de septembre 2012, les écoles publiques de Wattrelos scolarisent 321 élèves de plus qu’en 2004, les équipes pédagogiques sont stables et il n’y a pas de changement de direction.


Bref, une rentrée très correcte à Wattrelos. A présent, à vous de jouer les enfants... pardon : à vous de travailler !

 

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 13:55

librairie-beaulieu.jpgQuand un rideau se lève et qu’une enseigne s’accroche dans un quartier, c’est toujours une bonne nouvelle. L’inauguration, ce matin, du nouveau point-presse de Beaulieu ouvert par Akim Gueham et son épouse Marine, l’est triplement.


D’abord parce qu’elle est une concrétisation supplémentaire du programme de rénovation urbaine de Beaulieu. La dimension commerciale, avec un supermarché en locomotive, a toujours été une composante du projet, surtout à mes yeux. Après la relocalisation dans Auriol des anciens commerçants, après l’installation de Carrefour Contact en cœur de centralité, des cellules commerciales restaient disponibles. L’une d’entre elles va accueillir à partir d’aujourd’hui une librairie / salon de thé : tant mieux !

 

Ensuite parce que ce dossier aura été particulièrement complexe à faire aboutir. Trois ans de négociations liées au changement d’opérateur commercial pour le quartier, après le retrait de l’EPARECA, remplacé par Vilogia en direct. Il fallait faire rembourser les subventions perçues par le premier, les transférer au second, pour que les loyers des nouveaux baux commerciaux puissent être suffisamment compatibles avec de nouveaux projets tels que celui de M. Gueham. La querelle administrativo-financière fut âpre mais cela valait la peine d’être tenace. Je n’ai pas ménagé mon énergie, là encore, pour que cela aboutisse.

 

Enfin parce qu’un commerce qui s’ouvre, c’est à la fois un plus pour la vie d’un quartier, et au moins un emploi qui se crée ! Ce jeune ménage a mis beaucoup d’espoir dans son projet, rapidement devenu une affaire de famille (les travaux ont largement mis à contribution les parents et beaux-parents !). Alors, ce matin, pas question pour eux de bouder leur plaisir et ils ont raison ! D’autant que le thé à la menthe, qu’avec notamment Christophe Ricci, le président de W'atout Commerce, nous dégustons ce midi est fort sympathique.

 

Bonne chance à ces nouveaux commerçants volontaires… et souriants !

 

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 13:52

liberation-wattrelos.jpgCe samedi matin, entouré d’élus et de représentants des sociétés patriotiques, je dépose une gerbe de fleurs aux monuments aux morts des cimetières du Crétinier et du Centre. Pour qu’on se rappelle. Pour qu’on se souvienne. Pour que jamais on n’oublie que la liberté retrouvée en 1944 avait été gagnée au prix du sang de bien des Wattrelosiens, vers qui ces instants de recueillement sont surtout tournés.


En passant en revue les tombes de plusieurs d’entre eux, en m’inclinant devant les monuments, en écoutant retentir la sonnerie aux morts, je me souviens de cette photo, tirée de l’étage des anciens Ets Piat, rue Carnot, où l’on voyait, enfin, blindés et militaires allemands repartir vers la Belgique… De là où, 4 ans plus tôt, ils étaient arrivés.


En 1944, c’était le samedi 2 septembre : la ville était débarrassée de la couleur vert de gris.


Venant du Saint-Liévin, un camion retardataire de la Wehrmacht traverse la ville à vive allure. C’est la dernière image que donne aux Wattrelosiens l’armée du IIIe Reich ! Les seuls Allemands restant à Wattrelos sont ceux faits prisonniers par les FFI et le WO. Vers 16h, un prisonnier allemand est conduit à l’école Saint Joseph où il rejoint dans une salle de classe quatre autres prisonniers. Tous les cinq seront conduits en camionnette à Lille.


A l’Hôtel de ville se réunit le comité local de libération, sous la présidence du socialiste Jules Deldalle. Comptant une dizaine de membres, il est composé de délégués des différents courants politiques qui ont contribué à la libération du territoire. Il siègera jusqu’au 5 novembre et sera remplacé par une délégation municipale de 21 membres qui, sous l’autorité du socialiste Louis Dornier, administrera la commune jusqu’aux élections municipales d’avril 1945.


En ce premier samedi matin de septembre 1944, Wattrelos avait retrouvé sa liberté !


68 ans plus tard, Wattrelos n’oublie pas…

 

 

Partager cet article
Repost0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 08:33

Philippe Clay avait ses "Universités", La Rochelle a la sienne, mais ce week-end, pour le cœur de bien des Wattrelosiens, à commencer par le premier magistrat, notre "université d'été" à nous, ce qui annonce la rentrée, ce sont les fêtes du Touquet Saint-Gérard. Un rendez-vous incontournable, inévitable, immanquable !


 Même si samedi une averse vers 10 h 30 faillit donner grise mine à laDSCN0326-1-.jpg brocante, la quasi-totalité des bradeux tint bon, et les étals restèrent nombreux et pourvus. L'occasion pour toutes ces familles et les promeneurs de dénicher bien des bonnes affaires (j'en fus !), ne serait-ce que pour préparer la rentrée scolaire prochaine. Mais l'occasion aussi pour moi, et les élus qui m'accompagnent, de déguster mes premières frites (un classique que ces frites de l'irremplaçable Gérald, cf. photo avec une partie de la plus que dynamique équipe de bénévoles)... avec filet américain bien sûr !

 

DSCN0339-1-.jpgMalheureusement, en soirée, la "guinguette" sur la très coquette petite place Saint-Gérard prit l'eau, au propre comme au figuré, car les pluies abondantes à l'heure de l'apéritif (même si elles ont ensuite laissé la place à un magnifique arc-en-ciel susceptible de raviver le sourire de la dynamisante présidente du comité des fêtes, Laurence) auront trop incité à rester chez eux celles et ceux qui, s'ils avaient bravé les intempéries, auraient pu danser sur la voix chaude de Frankie ! En dégustant bien sûr… des frites !

 

DSCN0328-1-.jpgMais, et là sont les miracles de la fête à la wattrelosienne, sinon de Saint-Gérard : la fraîcheur du samedi soir va laisser place à un dimanche après-midi beaucoup plus clément, juste ce qu'il faut pour que le défilé carnavalesque se déroule dans la bonne humeur dans les rues du quartier (de curieuses "créatures" très en couleurs, issues du club des aînés, pouvaient s'y rencontrer, cf.photo). Avant que sur le podium ne se succèdent différents groupes musicaux, vraiment très bons, comme Tomorrow's Children ou le local Eclypse ! 

 

DSCN0335-1-.jpg

Un magnifique moment festif de notre bonne cité qui aura fait bien des heureux (à commencer par moi !), et qui n'aura fait que des victimes consentantes : les 300 kilos de frites consommées durant le week-end ! Bravo à toute l'équipe du comité qui sait ainsi, avec enthousiasme, faire vivre la tradition… 


Partager cet article
Repost0
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 08:10

Après le logement, les batiments et la voirie, l’actualité économique de cet été 2012 concerneeco1.jpg également nos parcs d’activités, lieux d'accueil et de développement de nos entreprises.


A l’Avelin, l’entreprise Ricci va construire avant la fin de l’année son bâtiment pour la vente de véhicules d’occasion.

 

Au Beck, bien rempli à présent, trois entreprises construisent elles aussi leur bâtiment : Somatec, spécialiste de traitement et de nettoyage de surfaces industrielles, RVF (ressorts et visserie de France) et CTL, chaudronnerie tuyauterie lyssoise. Sans oublier qu’en septembre, l’agence Pôle Emploi Wattrelos-Leers engagera, à l’angle des rues de Leers et des Filateurs, les travaux d’un immeuble modulable à deux étages pour pouvoir quitter ses locaux trop exigus de la rue Stephenson.eco2.jpg

 

Quant au site industriel regroupé Lainière / Peignage Amédée / Pennel et Flipo, fléché "parc d’activités du XXIe siècle", le choix d'un opérateur interviendra en septembre afin de doter cette vaste zone de plus de 25 hectares  (pour la seule emprise wattrelosienne) d’un projet mêlant activité économique (à 70 %) et habitat (à 30 %).

 

A suivre…

 

Partager cet article
Repost0
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 07:49

L’autre grand chantier du moment à Wattrelos, mais pas de compétence communale celui-là,route1.jpg concerne cette fois la voirie avec bien sûr la réalisation de la liaison Tourcoing-Beaulieu (dite Habitat-Travail) : sa première phase (tronçon reliant le rond-point Corneille de la Martinoire au rond-point du boulevard de l'Egalité) est à présent parfaitement matérialisé. Les travaux ont débuté en février et doivent s’achever cet automne nous informe le Conseil général ; ce qui permettra de détourner le trafic de la rue Voltaire où se situe une école maternelle et élémentaire, et où passent trop de camions liés notamment au parc d'entreprises de la Martinoire. Il se prolonge de l’autre côté du boulevard de l'Egalité jusqu’au parc du Lion : la fin des travaux est annoncée pour la fin de cette année.

 

De l’autre côté du parc, c’est LMCU qui conduit la manœuvre, pour poursuivre cette liaison jusqu’à Beaulieu. Après être intervenue sur les réseaux, elle prévoit un démarrage des travaux de voirie au 2e trimestre 2013, avec notamment la création d'un grand rond-point au Saint-Liévin. C’est d’ailleurs le barreau parc-rond point du Saint-Liévin qui sera construit en premier lieu ; il pourrait être achevé à la sortie de l’été 2013.

 

Enfin, le tronçon reliant le Saint-Liévin à Beaulieu devrait suivre pour une livraison finale des travaux probablement fin 2015 et un coût de 9,5 millions d’euros (voirie, aménagements paysagers et éclairage public).


route2.jpgAutre chantier de voirie sur lequel je me suis rendu également jeudi dernier : celui de la reconstruction par la Communauté urbaine de la rue Wagner (Mousserie), débutée il y a un mois et qui doit s’achever en octobre, ceci afin de créer de vraies bandes de stationnement et de vrais trottoirs dans cette rue. Je l'avais inscrite au programme du mandat municipal 2008-2014, tant j'étais excédé de voir non seulement le mauvais état de cette rue, mais surtout de constater combien les espaces de verdure devant les habitations étaient trop souvent (à vrai dire, quasi systématiquement) considérés comme des lieux de stationnement (ce qui, dès que les voitures s'en allaient, donnait vraiment un aspect pitoyable aux espaces publics).route3.jpg

 

Les travaux, enfin lancés (il a vraiment fallu bien se mobiliser pour les obtenir), seront je crois appréciés par les riverains et tout le quartier.

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 07:19

batiment1.jpgPar delà tout ce qui s'est fait, et se fait encore en matière de logements sur la ville, les travaux d'été concernent aussi l’entretien de nos bâtiments communaux.

Comme tous les ans, l’actualité est dense, entre l’installation d’un ascenseur permettant d’accéder à la mezzanine de la salle Salengro et la réfection des sanitaires de cette même salle (fin des travaux en septembre : j'ai visité le chantier hier matin), des réagencements au conservatoire – notamment pour améliorer l’acoustique – des travaux de peinture à l’école Anatole-France, le remplacement d’une partie de la toiture de l’école Jean-Macé. Et bien sûr, le gros chantier qui se termine à l’école élémentaire Brossolette, où je me suis également rendu, afin de pouvoir accueillir dans un mois dans ce même bâtiment les enfants de maternelle, de surcroît dans des conditions réglementaires et dignes des personnes handicapées.

Ces transformations que nous avons lancées dans les trois écoles du quartier de Beaulieu - il a été possible batiment2.jpg d’intégrer ces travaux dans le cadre de l’ANRU, donc d’obtenir de précieuses subventions (l'avenant à la convention initiale de 2004 a été conclu la semaine dernière avec l'Etat) – représentent l’investissement prioritaire pour la Municipalité jusqu’à l’année prochaine. Suivront les travaux d’agrandissement de la maternelle Curie (2 classes construites avec leurs annexes), et de mise aux normes des conditions d'accessibilité pour les personnes handicapées à Camus qui occuperont le premier semestre 2013. Ainsi, Beaulieu aura un visage neuf jusque dans ses groupes scolaires !       

      ecole4ecole3.jpg

 

Partager cet article
Repost0