Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 10:32

Concours-resistance-juin-2012.jpgCet après-midi, sous la présidence de Pascal Joly, préfet délégué à l’égalité des chances, se tient solennellement à la salle des fêtes de la préfecture la remise des prix du concours national de la résistance et de la déportation, organisé par l’Education nationale (ph. ci-contre - Emmanuel Watteau).


En effet, sur le thème Résister dans les camps nazis, des élèves de collèges et de lycées du Nord ont eu à remettre des travaux, écrits ou audiovisuels, individuels ou collectifs. Ce concours annuel aura été apprécié par un jury dans lequel figurent des personnalités éminentes de la résistance et / ou déportées, et ce soir, le préfet, en présence de ces personnalités et d’autorités militaires, remet officiellement leur prix aux lauréats de ce concours départemental.


S’agissant des devoirs individuels, 834 candidats auront concouru, 33 copies sont récompensées. 52 travaux collectifs auront été réalisés et 10 sont récompensés. 12 travaux audiovisuels ont été réalisés et 4 sont distingués.


  Saint-Jo-concours-prefecture-juin-2012.jpg

La réception commence avec solennité puisque la chorale du collège Carnot interprète magistralement et superbement La Marseillaise (cf.photo) avant le discours du préfet, celui de Jean-Pierre Polvent, directeur départemental de l’Education nationale, suivi des témoignages de deux personnalités.

 

Si je suis présent à cette réception aujourd’hui, c’est tout simplement parce que des élèves du collège privé Saint-Joseph (Mathilde Bossut, Simon Taquet, Sephora Ferkioui, Ambre Vandamme, Julie N’Guyen, Clémence Cayet, Antoine Keraudy, Inès Matady) ont remporté la 1ère place de la catégorie travaux audiovisuels !

 

L’occasion pour moi de féliciter ces jeunes Wattrelosiens, d’abord d’avoir concouru sur ces sujets si éminents et essentiels pour la République, mais aussi et surtout d’y avoir obtenu la meilleure note !

 

Bravo à eux…

 

 

Partager cet article
Repost0
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 13:16

jubilaires-apres-Paques-2012-1.jpgOn connaissait l’expression « des figues après Pâques » ; ce matin, ce sont des jubilaires qui arrivent après Pâques, avec le 65e anniversaire de mariage de Jean et Eliane Ducatteeuw qu’ils n’avaient pu fêter en même temps que les autres couples wattrelosiens en avril dernier.

 

J’ai donc beaucoup de plaisir à leur rendre visite ce matin pour les féliciter bien sûr, eux que j’ai fréquentés durant ma jeunesse dans les réunions de famille. Ils n’ont (presque) pas changé et c’est entourés de tous ceux qui leur sont chers qu’ils m’accueillent ce matin dans la maison de leur fille, au Laboureur, où je m’en viens leur relire, en compagnie de quelques élus, un extrait de l’acte de leur mariage qu’ils n’avaient dû écouter que d’une oreille distraite à l’époque, mais aussi leur offrir la médaille de la ville, un magnum de champagne pour fêter l’événement avec toute la modération souhaitée, et des fleurs pour Eliane.

 

jubilaires-apres-Paques-2012-2.jpgRiche année sur le plan de l’actualité que cette année 1947, celle du mariage de Jean et Eliane dont nous nous souvenons aujourd’hui. La guerre venait de se terminer et le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui se dessinait, avec la création de la Roumanie et la proclamation d’indépendance de l’Inde et du Pakistan.

 

On inventait le défibrillateur, le micro-ondes, le transistor, le polaroïd, Jean Robic gagnait le Tour de France et, bien sûr, le CORT était sacré champion de France de division 1 sur son terrain wattrelosien de la rue Amédée-Prouvost, tandis que Lille gagnait la coupe de France.

A Wattrelos, on s’est beaucoup marié en 1947 (deux fois plus que de nos jours !), année d’élections municipales à l’issue desquelles Albert D’Hondt allait devenir pour dix ans le nouveau maire de la ville.

 

De tout cela, nous avons discuté avec beaucoup de bonne humeur… en se donnant bien sûr rendez-vous dans cinq ans pour les noces de platine !

 

 

Partager cet article
Repost0
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 07:45

hand-db.jpgCe soir, l’événement sportif n’est pas le match de l’équipe de France de foot à l’Euro (d’ailleurs opportunément décalé à cause de l’orage en Ukraine) mais la réception au collège Neruda de l’équipe de jeunes handballeurs qui s’est qualifiée et a disputé le championnat de France UNSS.

Il s’agit d’ailleurs d’une jolie récidive : l’an dernier déjà, une équipe de Neruda avait disputé ce championnat de France, à Albi, où elle s’était classée 12e sur 16. Un résultat encourageant qui a donc... encouragé nos jeunes à persévérer cette année, et ça a payé : cette fois, c’est au pied du podium (4e) qu’ils terminent. Quelle progression !

D'autant plus que, sans aucun chauvinisme et en parfaite objectivité, la principale de l'établissement Anne Le Guern, présente pour la compétition finale à Longwy, estime que nos jeunes auraient aisément pu terminer seconds ! hand2.jpg

Mais honnêtement, la place importe peu. Ce qui est à mes yeux essentiel – et c'est ce que je dis dans mon (court) propos – est qu'à Wattrelos, il y a des jeunes qui savent se mobiliser et réussir ; que des jeunes de Beaulieu, de Neruda, ont été capables de franchir tant et tant d'étapes, locales, régionales d'abord, pour accéder à une finale nationale et se confronter aux meilleurs... dont ils font partie !

Oui, ils peuvent être fiers, nos garçons coachés par leur professeur de sport qu'ils vénèrent et qui a su les faire travailler avec rigueur mais aussi convivialité.

Cette expérience, d'évidence, ils l'ont aimée.

Cela valait bien une petite réception pour les mettre à l’honneur et souhaiter bonne chance à quatre d’entre eux, admis en section sport-études au lycée Gambetta de Tourcoing.

Bravo à eux !

 

 

Partager cet article
Repost0
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 07:32

coupdepouce2-copie-1.jpgcoupdepouce1.jpg

Tous les enfants sont différents et possèdent leur propre rythme d’apprentissage. Pour certains, suivre le programme de l’année scolaire ne pose aucun problème ; d’autres ont besoin de davantage de temps, d’attention, d’explications.

C’est le cas des enfants de CP qui apprennent à lire, à écrire et à compter : trois apprentissages fondamentaux qui, s’ils s’engagent mal, deviennent terriblement handicapants pour la suite de la scolarité. Alors, pour ne laisser aucun enfant sur le bord du chemin, Wattrelos a choisi il y a quelques années d’intégrer des clubs coup de pouce dans son dispositif de réussite éducative.

L’idée, toute simple, est de proposer un club de lecture, le soir après la classe, où l’on écoute des histoires, où on approfondit sans s’en rendre compte ses capacités naissantes de lecteur, où on apprend à amadouer les mots, les phrases, à jouer avec.

Une très belle initiative, à laquelle, avec la municipalité, je suis très attaché, qui trouve sa conclusion officielle ce soir à l’école Lavoisier, au Laboureur, où les enfants membres de ce club reçoivent de jolis diplômes. Normal, ils ont bien travaillé et mérité cette récompense symbolique !

Reste à ne pas perdre le fil de ces progrès cet été en lisant le plus possible à la maison, pendant les deux mois d’été… Après tout, lire est aussi une activité de vacances à part entière !

Pour ma part, c’est même mon activité estivale préférée…

 

 

Partager cet article
Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 10:14

Dictionnaires-2012-web.JPGJe sais qu’ils aiment ça et franchement, moi aussi.

Alors cet après-midi, campagne électorale ou pas, rien ne m’empêchera de commencer la remise officielle des dictionnaires, comme je le fais chaque année, pour les élèves de Cm2 appelés à entrer en 6e à la rentrée de septembre.

C’est important pour ces jeunes, ce moment – important lui aussi - de leur vie (même s’ils n’en ont pas présentement conscience) qu’est le passage au collège. Avec cette remise, ce passage est associé à un événement marquant.

Le dictionnaire est en effet le cadeau qui, précisément, leur rappellera ce tournant de leur existence ; il les félicite pour leurs années d’école primaire et les encourage pour le collège. Et quand c’est remis par le maire, gageons qu’ils s’en souviendront. Dictionnaires-2012-web_2.JPG

Si la Municipalité leur offre traditionnellement ce dictionnaire, c’est aussi pour qu’il les aide dans leurs études, dans tous ces devoirs à la maison qu’ils auront à faire et pour lesquels il saura leur fournir une mine de renseignements sur l’histoire, la géographie, la littérature. Je leur vante aussi les vertus ludiques de cet ouvrage qui n’est certes pas idéal à emmener à la plage ou pour une partie de foot mais qui peut se laisser feuilleter avec plaisir, même par des jeunes garçons et filles !

Au total, cette année, je remettrai 614 dictionnaires à nos jeunes Wattrelosiens et cette opération habituelle a un coût de 10 600 euros : c’est une somme coquette qui doit inciter ces jeunes à préserver l’ouvrage de toute dégradation…

L’école Voltaire, l’école Anatole-France, et l’école Lakanal auront été mes premières étapes de la distribution de ce qui est donc à la fois un cadeau, une aide pour les études et un livre pour la détente.

 

 

Partager cet article
Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 15:00

Expo-Voltaire-juin-2012_3.jpgExpo-Voltaire-juin-2012_2.jpgExpo-Voltaire-juin-2012-copie-1.jpg

Les voyages forment la jeunesse, c'est ce que j'ai pu constater cet après midi à l'école Voltaire.

Deux enseignantes en effet, Mesdames Moncheaux et Labeeuw du cycle 2 ont pris l'initiative d'une exposition composée de sculptures et de peintures sur les arts du monde...

De l'Asie à l'Afrique en passant par l'Europe, les parents ont ainsi pu admirer les oeuvres de leur enfant en écoutant des chants appris avec l'aide d'Alvina Langlet (la dumiste de l'école de musique de Wattrelos). De Bella ciao au Chat costaud, les enfants ont pu nous enchanter de leur voix, accompagnés de l'accordéon ou du djembé d'Alvina.

Girafes et lions d'Afrique, éléphants et bougeoirs hindoux, bijoux, masques et chapeaux chinois...Toutes les grandes zones géographiques étaient au programme de cette visite très fréquentée, où les parents admiraient la globalité bien sûr de l'expo, mais aussi la contribution, en peinture ou en modelage, de leur enfant.

Pour clôturer le tout (car à Voltaire, chez Juliette tout se vit souvent en chansons et se termine toujours en dégustations !) des mets typiques de chaque continent ont été préparés par les élèves de la grande section au CE2.

Le dépaysement a donc été garanti chez les petits comme chez les grands.

Rendez-vous sans doute l'année prochaine pour de nouvelles aventures...

 

 

Partager cet article
Repost0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 17:04

2012-06-03_17.20.26.jpgAprès être passé à la 11e Pouss’cup – tournoi International de football organisé par Hommelet Sport Culture au stade Dubrulle-Verriest à Roubaix - je suis allé assister à la finale du tournoi U10-U11 organisé par l’Union sportive de Wattrelos.

Ce tournoi est dénommé challenge Michel-Watteau, du nom de ce meneur de jeu émérite, né à Wattrelos en 1945, qui joua d’abord à l’USW, puis au CORT, gravitant dans l’élite du football français à Paris, Rennes, Lille, Sochaux, Valenciennes et Troyes, avant d’arrêter sa carrière professionnelle en 1976 et de décéder, trop tôt, à 58 ans (en 2003).

Avec ce tournoi, l’Union sportive veut rendre hommage à cet international français (il fut sélectionné trois fois en équipe de France et joua le match Luxembourg-France en 1966 : 0-3) qui fut l’un de ses fils. 2012-06-03_17.21.20.jpg

Une quinzaine d’équipes (dont deux de la région parisienne) étaient au départ de la compétition par une météo qui, reconnaissons-le, n’aura pas été tendre avec les joueurs. Mais à l’arrivée, beaucoup de bonne humeur et de fair-play. A l’image de ces joueurs du LOSC qui remportent la finale devant les Roubaisiens du SCO 59. C’est avec plaisir que j’ai félicité les uns et les autres et remis la plupart des coupes, et surtout aux Lillois le trophée en compagnie de l’épouse de Michel Watteau (à qui j’ai offert un bouquet de fleurs).

 

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 17:17

Fete-des-meres-2012.jpgFete-des-meres-2012_2.jpg

Traditionnellement, à Wattrelos, la remise des médailles de la famille française, décernée au nom du Président de la République, se fait à l’occasion d’une cérémonie à l’Hôtel de ville.

Mais il faut bien reconnaître que ces dernières années, quand il y avait peu de mamans concernées et donc peu de familles qui les entouraient, il est à plusieurs reprises arrivé que dans le salon d'honneur de l'Hôtel de ville, les deux ou trois familles présentes paraissaient bien esseulées. Pour solennel que furent le lieu et l’instant, côté convivialité et chaleur, le compte ne me paraissait pas satisfaisant.

Voilà pourquoi, quand il n’y a que peu de mamans décorées, il peut être plus agréable, pour la maman et ses enfants, que la cérémonie se fasse à domicile… comme pour les ménages jubilaires qui le veulent.

C’est ainsi que, tout à l’heure, j’ai d’abord rendu visite à Eliane Depoortere, à qui j’ai remis la médaille d’argent de la famille française pour ses 7 enfants. L’occasion de lui dédier les paroles d’une chanson de Luis Mariano : « Maman, tu es la plus belle du monde / Aucune autre à la ronde n’est plus jolie / Tu as pour moi, avoue que c’est étrange / Le visage d’un ange du paradis ».

Fête des mères 2012 3Fete-des-meres-2012_4.jpg

Ce fut ensuite pour Odile Ben Fraj (née Bergue) la médaille de bronze pour 4 enfants. C’est cette fois, à Mick Micheyl, que j’ai emprunté les mots de sa chanson : « Ma maman est une maman / Comme toutes les mamans / Mais voilà c’est la mienne » (chanson de 1950).

Enfin, une nouvelle médaille de bronze pour Christine Verhenne (née Rogge) pour 4 enfants également. Ma troisième inspiration, ce fut Robert Cogoi (1973) : « Je t’aime, maman, je t’aime / Ton rire est un reflet d’argent / L’eau claire d’un ruisseau / Ta voix a la douceur du vent / Qui joue dans les roseaux ».

Tous les enfants ne pouvaient être auprès de leur maman. Mais ce fut à chaque mise à l’honneur un moment d’émotion. Car sa maman, on l’aime, à tout âge ! Alors quand la République l’honore, ne nous privons pas de le dire : maman, je t’aime !

 

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 17:11

Reve-a-Curie_1.jpgCe matin, à Beaulieu, l’école maternelle Marie-Curie présente son exposition des travaux d’élèves de l’année.

Et comme à l’accoutumée, le hall d’entrée est presque trop petit pour présenter le foisonnement de réalisations que les enfants et leur équipe pédagogique emmenée par leur très imaginative directrice Marie-Line Fache ont réalisé. Reve-a-Curie_2.jpg

Le thème de cette année ? Le rêve. Tout ce qui a rapport avec la nuit, le rêve, l’imagination… Dès l’entrée, on trouve une machine à rêver, et à quelques mètres un arbre à rêves… Et les dessins et façonnages ont été réalisés à partir de mots simples qui ont été illustrés : câlin, réconfort, nuage, chagrin, bruits de la nuit... Le tout accompagné de panneaux éducatifs : Ce que je fais avant de dormir, Ce qui m’aide à dormir

Ce travail, l’équipe de Marie-Line l’a construit à partir du personnage de Billy se bile (cf. photo) … L’humour, la tendresse mais aussi la créativité, l’imaginaire ne sont jamais loin lorsque l’on parle d’enfants ! La bibliothèque municipale est venue apporter son soutien (cf. photo).

Reve-a-Curie_4.jpg Reve-a-Curie_5.jpg

Les parents - et leurs enfants - déjà nombreux malgré l’heure matinale apprécient, je crois. D’évidence, l’équipe éducative, les membres du personnel de service présents (que je remercie d’être là), Reve-a-Curie_3.jpget les parents venus tenir les stands de jeux et de maquillage apprécient tous, si j’en juge par les sourires et les mines admiratives devant tant d’idées réunies et si magnifiquement devenues réalité…

Merci Madame la Directrice !

 

 

Partager cet article
Repost0
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 16:46

Marche-fleurs-2012_3.jpg

Le marché aux fleurs tel qu’on l’a connu pendant des années à Wattrelos a vécu. Il commençait à s’essouffler, le nombre d’exposants diminuait, tenir tout le week-end était difficile et le Cercle horticole de Wattrelos lui-même reconnaissait les problèmes qu’il avait à l’organiser.

Il fallait donc repenser la manifestation, la redéfinir et imaginer autre chose avant que nous n’ayons pour seule perspective que sa disparition.

Ainsi est née la Place des fleurs et des saveurs. Finie la réception en mairie, le discours officiel, le passage du jury et la remise de prix ! En revanche, visite inaugurale sur une place où, bien sûr, fleuristes Marche-fleurs-2012_2.jpget horticulteurs tiennent la place principale mais où aussi les visiteurs peuvent déguster boissons et petite restauration sous les tonnelles, apprécier stands artisanaux et associatifs, profiter d’animations gratuites pour les enfants, avec un concours de dessins dont le thème est : « Dessine une fleur pour maman ! », très fréquenté, et une structure gonflable.

Il y a même la possibilité de lâcher des ballons qu’on pouvait se procurer auprès des Amis du jardin. Je crois avoir aperçu une élue, malicieuse sans doute, acquérir un ballon rose, lui accrocher une carte de couleur verte, y inscrire l’adresse d’une dénommée M.A. résidant à Lille et le lâcher en espérant qu’il parvienne à sa destinataire…

Humour potache car il est vrai qu’avec le soleil, généreux, et la qualité des exposants, cette place est une vraie réussite et la bonne humeur des premiers visiteurs fait plaisir à voir (cf. photo). Marche-fleurs-2012.jpg

Comme faisait très plaisir à voir la participation de la ferme pédagogique, et la très belle contribution de nos serres municipales et espaces verts !

Une balade à déguster sans modération… Malheureusement, moi, je ne peux m’y promener trop longtemps car j’ai plusieurs mariages à célébrer, avant et après des fêtes d’écoles…

 

 

Partager cet article
Repost0