Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 17:22

Entre fête d’école et fêtes des voisins, ce soir, je suis aux côtés de Jean-Claude Vanbelle, mon collègue maire de Leers, et de Robert Bedart, son président, à l’assemblée générale de la Mission locale de Wattrelos–Leers.

Pour rituel qu’il soit, l’exercice de l’AG est illustré par les témoignages de jeunes garçons et de jeunes filles qui ont pu bénéficier du soutien et de l’accompagnement de toute l’équipe des salariés de l’association. 1 537 jeunes ont été accompagnés en 2011, et 524 se sont inscrits en 2011. Sur l’année, 1 326 jeunes ont bénéficié d’une proposition, et spécifiquement 577 jeunes ont bénéficié de 1 192 contrats de travail, tandis que 293 ont bénéficié de 347 formations.

Pour ma part, je rappelle la dureté de la période, entre les crises qui ont étranglé la croissance et l’emploi, et les chutes des moyens financiers consacrés par l’Etat ces trois dernières années à l’emploi (Pôle Emploi, Maison pour l’emploi, missions locales…).

Pourtant, les défis sont importants pour notre jeunesse dont, à juste titre, les attentes et les exigences s’accroissent (en matière d’emploi bien sûr mais aussi de logement et d’accès aux soins). Et dans une ville jeune, une ville de jeunes comme l’est Wattrelos, cette préoccupation-là ne peut qu’être forte. La Mission locale est un instrument-clé pour y travailler activement : ce matin, les exemples donnés le soulignent si nécessaire.

Pour faire face à ces enjeux, la mission locale est en situation financière saine : les capitaux propres pèsent 58,3 % du total du bilan fin 2011 au lieu de 57,2 % fin 2010. Elle recevra prochainement son nouveau directeur. Et comme je l’évoque, il n’est pas déraisonnable que nous cherchions avec elle de nouveaux locaux plus larges et plus accueillants.

Côté enjeux, en revanche, dans l’année qui vient, je pense essentiel de se donner trois objectifs : se redonner un rôle information-jeunesse plus prononcé ; continuer à satisfaire les exigences de l’Etat ; continuer à répondre aux attentes du public jeune de Wattrelos-Leers via l’accompagnement, la lutte contre les décrochages et le combat contre les discriminations de toutes sortes (notamment celle du handicap).

 

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 13:01

Lotissement-Lainiere-mai-2012.jpgIl y a deux ans, je posais la première pierre de ce lotissement en compagnie d'Alain Cacheux, président de Lille métropole habitat, le promoteur et bailleur. Ce matin, je le visite en compagnie de son directeur métropolitain, Eric Lausin, mais aussi de mon adjoint au logement Henri Calonne et des membres de la commission d'attribution.


Mais il se termine et, me dit-on, des appartements devraient être livrés après l'été (je traduis donc : en septembre ! C'est en tout cas le souhait du maire...). Le plus tôt sera le mieux car les demandes de logements en attente restent nombreuses et la demande est très forte de pouvoir s'installer (ou de pouvoir rester) à Wattrelos.


Difficile de s'imaginer qu'à l'endroit de ce lotissement, constitué de 53 logements au total (10 maisons en accession avec garage, 23 en location et 20 appartements), soit quasiment le double de ce que LMH possède déjà à Wattrelos (32 logements), se situait autrefois le vieux garage à vélo de La Lainière !

 

Lotissement-Lainiere-mai-2012_2.jpg

La transformation est saisissante et permet, outre l'amélioration de l'offre de logements à Wattrelos, de requalifier ce secteur des rues Watteau-Oran-Miribel-cité Florin qui n'avait pas été traité lors de la rénovation du Crétinier au début des années 90 : nouveaux trottoirs, nouvelles places de parking, nouvel espace de vie, tout simplement.

 

Les constructions que je visite ce matin sont en tout cas de qualité, lumineuses, bien pensées, avec une partie de bardage en bois comme on fait maintenant, et bénéficieront d'un confort très moderne. Un beau projet de 7,8 millions d'euros au total que j'ai d'autant plus de plaisir à voir émerger que la Municipalité l'avait imaginé au début des années 2000 dans le cadre du Grand projet de ville – GPV abandonné par la Droite en 2002, ce qui aura ralenti considérablement sa réalisation...

 

Dans quelques mois, il y aura une autre Lainière à Wattrelos puisque, légitimement, c'est le nom que LMH a donné à ce lotissement !

 

 

Partager cet article
Repost0
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 09:37

Pecheurs-Pentecote-2012_2.JPGIl n’y a pas à dire, quand le soleil est là, il y a une autre ambiance ! Ce soir, à l’association de gestion du plan d’eau André-Verbrugghe à Wattrelos, je participe à la remise des prix des concours du week-end.

140 pêcheurs au total pour les trois concours. D’abord le challenge des carpistes d’où sort vainqueur un duo qui, depuis vendredi, me dit avoir pêché plus de 60 poissons ! Pecheurs-Pentecote-2012.JPG

Ce matin, autre discipline, le concours du feeder, plus vive, avec lancer. Et cet après-midi, pour la deuxième année consécutive (et je trouve que c’est une excellente idée !), c’est en couple que les équipes ont été formées (gageons que cela a dû donner lieu à des moments forts sympathiques dans les ménages au bord de l’étang ; mais ce soir, pour la remise des saladiers, et de tous les prix, je n’ai lu sur les visages et entendu que de la bonne humeur !).

A tout le moins, je le confirme, chez les pêcheurs, cela se termine toujours dans la joie et prime avant tout le plaisir d’être ensemble.

 

  Pecheurs-Pentecote_4.JPG Pecheurs-Pentecote_3.JPG

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 22:51

On sent l'effervescence, la pression monter même, dès qu'on entre au théâtre équestre de Christine et Diego, ce soir, dans le parc du Beck à Wattrelos. On devine que ce soir, il va se passer quelque chose.

Et on ne sera pas déçu, loin s'en faut !

L'amour, la passion du cheval qui s'enseigne ici, va se concrétiser : patience récompensée, complicité avec les chevaux, adresse, jeunesse d'artistes aussi, capables de réaliser un spectacle (pour certains, un véritable show, même !) où le talent se mêle avec la relation extraordinaire que le (ou la) cavalier(-ère) entretient avec son cheval… ou son poney.

Ces 4es trophées du spectacle auront été une réussite, une compétition où les jeunes cavaliers auront rivalisé, dans des shows successifs, près de trois heures durant. Trois catégories : amateurs juniors, amateurs seniors et confirmés.

Chez les juniors, ce sont Joye et Franck qui ont emporté les faveurs du jury (et du public) avec un numéro de voltige véritablement époustouflant ! Chez les seniors, le numéro tout feu tout flamme (évidemment, avec du feu !) a ébahi le public dont les applaudissements furent chaleureux. Theatre-equestre-Pentecote_2.JPGTheatre-equestre-Pentecote.JPG

Theatre-equestre-Pentecote_3.JPGMalheureusement, il fallait un classement… Alors, en remettant les coupes aux nominés, je n'ai pas pu m'empêcher de féliciter tous ces véritables artistes et de les remercier pour toute l'énergie et tout l'enthousiasme dont ils et elles ont fait preuve durant le spectacle.

J'ai vu des choses superbes, vraiment…

Il est plus de 23 heuresà présent ; je pars pour Roubaix au festival de l'amitié...

 

 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 09:29

Heure-conte-J-Mace-2012.jpgC’est l’avantage d’avoir un espace polyvalent dans l’école, fût-ce dans sa partie élémentaire : cela permet de superbement valoriser les travaux réalisés par les classes dans une exposition tout à fait remarquable sur le fond comme sur la forme.

Car le travail en maternelle s’est fait sur le thème du conte. Aussi, les nombreux parents présents – comme moi-même - suivront-ils le parcours assez féerique en passant de conte en conte. Et si les enfants ont des regards émerveillés, nous avons tous des tas de souvenirs qui nous reviennent en mémoire.

Pensez donc. Dès l’entrée, rencontre avec les trois petits cochons et leurs bâtisses (photo ci-dessus) : céderont-elles devant le loup ? Il est décidément très présent celui-là, puisqu’on le retrouve dans Pierre et le loup (cf. photo), mais aussi dans Le petit chaperon rouge où, là, le loup est déjà installé dans le lit de mère grand (cf. photo) !

Heure-conte-J-Mace-2012_3.jpgHeure-conte-J-Mace-2012_2.jpg

Bien sûr, nous rencontrerons aussi Hansel et Gretel, Jacques et le haricot magique ou encore La petite poule rousse… Pas de doute, les enfants aiment la balade.

L’équipe de l’école dirigée par Myriam a fait un super boulot !

 

 

Partager cet article
Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 08:02

Paroisse-St-Gerard-2012.jpgLa kermesse de la paroisse Saint-Gérard est une institution dont l’origine se perd dans le temps. Et Michel Lessenne, le président de l’association paroissiale, poursuit opiniâtrement la tâche de Jean Deghin, disparu il y a peu et encore dans toutes les mémoires. Je ne manque pas de saluer son souvenir dans mon (bref) propos cet après-midi.

Mais avant dimanche, il y a eu samedi. Les jeux tout l’après-midi pour les familles et enfants du quartier avec tir à la carabine et jeux gonflables. Et quand le soir arrive, Gégé (Gérald pour l’état civil) se met à ses frites, et dans son nuage de vapeur de friture, nous en prépare des fried chips à faire se pâmer Obama ! Pour moi, et comme pour les centaines de convives présents, ce sera comme tous les ans assiette anglaise et filet américain ! Avec évidemment le top du top, la tombola où on est certain de repartir… avec tout ce dont on n’a pas besoin mais qui fait bien plaisir quand on le gagne. Soirée très conviviale et réussie en écoutant de surcroît les chansons de Mick/Johnny Halliday et les reprises de grandes mélodies romantiques. Quelle soirée ! Paroisse-St-Gerard-2012_2.jpg

Et aujourd’hui, après tous les stands de la chaleureuse braderie de la rue Gabriel-Péri, retour à Saint-Gérard pour le second round. Gégé est toujours à ses fourneaux, ces dames bénévoles toutes souriantes mitonnent les assiettes de viandes et de fromages, il y a toujours la tombola, je suis à table avec le père Ludovic… lequel va découvrir une thérapie par le rire 100 % wattrelosienne : Les Copés in deux.

C’est en effet l’éminente troupe wattrelosienne (elle devrait être remboursée par la Sécurité sociale !) qui a la tâche de faciliter la digestion de la salle bondée… et qui va, comme à l’accoutumée, s’en sortir magnifiquement. En mêlant humour et tendresse, vécu et parodies. Avec un clou : Christian Ladoé en mari ivrogne (un rôle de composition pour lui, certainement !), qui modernise clairement la célèbre eau ferrugineuse du regretté Bourvil. Je n’ai pas pu rester jusqu’au bout, rédaction de profession de foi oblige… mais je le confesse : comme tous ceux qui ont eu la bonne idée de passer leur après-midi à Saint-Gérard, j’ai bien ri !

La kermesse Saint-Gérard ? L’endroit où il fallait être…

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 12:38

Ce midi se tient l’assemblée générale de l’association Un bouchon pour un élan, présidée par Claude Lecluse. Cette association, Claude a décidé de la créer après qu’un accident de circulation eut fait de lui un accidenté de la vie, ou comme on le dit pudiquement une personne à mobilité réduite.

Se déplaçant en fauteuil roulant, suivant des rééducations à notre centre Elan de l’hôpital de Wattrelos, Claude a vite réalisé combien la vie est différente pour celles et ceux qui ne peuvent se déplacer sur leurs pieds. Et combien la ville aussi est différente. Se rendre dans un immeuble, pratiquer un sport, tout devient complexe.

Alors, quand je l’ai rencontré, à la création de son association, l’idée était simple : collecter suffisamment de bouchons pour pouvoir doter la piscine de Wattrelos d’un fauteuil de mise à l’eau pour PMR. Un fauteuil qui donne de la dignité aussi à ces personnes. Et à moi qui lui suggérait qu’une initiative publique (municipale) pouvait permettre de régler le problème, il me répondit un non ferme : il voulait - et c’est tout à son honneur, comme de ceux qui l’entourent - que ce soit une démarche essentiellement associative. AG-Un-bouchon-2012.JPG

Alors des bouchons, ils en ont collecté et stocké ; des manifestations, ils en ont organisées, tout cela pour en obtenir 50, 100, 200 euros.

Mais heureusement, ils ont eu deux sérieux coups de mains récents. D’abord des sapeurs-pompiers de Roubaix qui ont décidé d’apporter un soutien financier. Ainsi que le Rotary Wattrelos-Val de Marque qui, au nom de sa devise Servir d’abord, par Michel Decraene, lui remet ce matin aussi un chèque de soutien (cf. photo).

Alors c’est la bonne nouvelle de la journée : le projet balnéo de l’association Un bouchon pour un élan est bouclé ! AG-Un-bouchon-2012_2.JPGLe rêve devient réalité. Pourquoi ? Parce que ce fauteuil, qui coûte un peu plus de 11 000 euros, est financé. Comment ? D’abord par le chèque de 4 200 euros que me remet ce midi Claude Lecluse (cf. photo), auquel s’adjoint une subvention de 5 000 euros du Ministère de l’intérieur (que je suis allé négocier en octobre dernier auprès du président de la commission des finances de l’Assemblée : une vertu concrète du cumul des mandats !), subvention reçue ce mois, le solde étant pris en charge par la Ville.

De fait, le fauteuil a pu être commandé et sera installé à la piscine de Wattrelos pour cet été, à n’en pas douter.

Il s’additionne à l’achat de fauteuils roulants adaptés aux milieux humides pour la circulation dans les vestiaires et de ceintures de flottaisons pour l’accompagnement dans l’eau. AG-Un-bouchon-2012_3.JPG

Pour les PMR, la piscine sera plus accueillante, offrira plus de dignité ! C’est comme ça que je conçois la ville : sans exclusion et pour tous ! C’est pour cela que j’ai confié, dans ce mandat municipal, une délégation à l’accompagnement des personnes handicapées à Dany Cuchère, une élue humaine, au grand cœur, mais surtout opiniâtre et tenace !

Le mot de la fin, c’est Claude Lecluse qui l’a en disant avec émotion sa « fierté d’être Wattrelosien ». Moi aussi…

 

 

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 16:00

Volant-d-or-Transpole-2012_4.jpgDepuis dix ans, Transpole organise une épreuve biennale baptisée Le volant d'or, challenge interne destiné à mettre en concurrence les meilleurs conducteurs de ses dépôts de Lille, Sequedin... et bien sûr de Wattrelos !

Car Transpole, installé à la Carluyère depuis quelques années, est sur le territoire de la communauté urbaine la première entreprise créatrice de valeur ajoutée, et donc d'emplois. A Wattrelos, elle est la deuxième entreprise de la ville : fin décembre 2012, son dépôt emploiera 550 salariés !

La profession de chauffeur de bus est au demeurant un métier, parmi tous ceux qui ont émergé ces dernières années, capable d'offrir une nouvelle pespective professionnelle aux salariés des emplois industriels d'hier. Volant d'or Transpole 2012 3

Alors ce soir, je ne cache pas ma satisfaction de récompenser, dans les salons de l'Hôtel de ville, les participants à ce Volant d'or, notamment le vainqueur du jour, Sabbar Chihab, conducteur basé au dépôt de Wattrelos !

Ce conducteur... et ses collègues – présélectionnés (il y avait 100 compétiteurs au départ) pour n'avoir eu aucun accident ni aucune réclamation client ces deux dernières années – se sont soumis, durant toute la journée, à une épreuve d'adresse sur le parking des Basanos (slaloms entre piquets), mais aussi au test du client mystère, caché parmi d'autres passagers lors d'un trajet effectué entre Beaulieu et l'Eurotéléport à Roubaix, chargé de noter la qualité de la présentation, de l'accueil et de la relation client de chaque chauffeur. Tout cela après avoir passé avec succès, fin mars, une première étape constituée d'un questionnaire à choix multiples et sur des connaissances à faire valoir en mécanique et en titres de transport !

Bref, notre chauffeur de Wattrelos ne manque pas de mérite pour avoir triomphé de tous ces obstacles ! Il représentera notre agglomération à l'échelon supérieur de la compétition, le Bus d'or, début juin à Paris.

Bonne chance à lui et félicitations à tous ! Volant-d-or-Transpole-2012_2.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 16:12

hongrieLa solidarité est une valeur sacrée pour les Wattrelosiens.

Ils ont souvent l'occasion de l'exprimer et ce soir encore, je suis présent aux côtés des bénévoles de l'association franco-hongroise Kossuth et de son président Olivier Simoens, en compagnie de mon adjointe aux relations internationales Juliette Keraudy, pour saluer le départ de deux camionnettes chargées de matériel médical à destination de notre ville jumelle hongroise Mohàcs.

Des matelas, des lits, des cannes, etc. – 30 000 euros de matériel au total ! – mais aussi des cartons de vêtements donnés spontanément par les Wattrelosiens seront acheminés sur les bords du Danube dans des maisons de retraite et dans un institut pour personnes déficientes mentales, là où les moyens manquent cruellement.

C'est un bien joli geste, renouvelé pour la troisième fois déjà par l'association Kossuth, auquel la Ville participera en finançant un voyage supplémentaire avant la fin de l'année car la totalité du matériel collecté ne peut l'être en une seule fois !

Bravo à ces admirables bénévoles qui véhiculent – c'est le cas de l'écrire – une excellente et fidèle image de Wattrelos... et bonne route à eux !

 

 

Partager cet article
Repost0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 11:54

img02320-.jpgOn n'a pas tous les jours 20 ans !

Ce matin, c'est donc la fête de l'office de tourisme – dans l'école Jean-Macé attenante qui fut inaugurée le même jour que l'office, le 14 mars 1992 – sous forme de salon des saveurs. C'est-à-dire un marché indoor de produits régionaux répartis en stands que je visite en compagnie de la présidente de l'office, Edith Marchal, et de sa directrice, Rita Catena, mais aussi de nombre d'élus et de personnalités.

Un rayon de soleil accompagne cette visite et, dans mon allocution dans la cour de l'école, je veux avant tout saluer les directrices et directeur qui ont fait de l'office ce qu'il est aujourd'hui : Nathalie Bohée qui a tracé le sillon, Eric Bavay qui a développé l'institution et Rita Catena, spécialiste de l'histoire patrimoniale de notre ville, qui fut vite à mes yeux et à celle de sa présidente la candidate naturelle à la succession d 'Eric (car cela existe, un candidat naturel !) et qui est le visage actuel de l'office depuis l'an dernier. img02343-.jpg

Je veux aussi saluer tous les bénévoles qui ont oeuvré et oeuvrent encore pour la rayonnement de notre ville via l'office, et bien sûr le regretté président Roland Duflot et aujourd'hui Edith Marchal, élue opiniâtre à la tête de l'office depuis 2006 dont la volonté force l'admiration. Quand il faut se réunir, qu'il faut proposer, ils sont présents, dévoués, attachés à la promotion de notre patrimoine.

Enfin, je veux saluer cet office de tourisme, issu d'une première cellule tourisme fondée en 1987, créé en 1992 donc, et dont la vocation est d'accueillir, d'informer les Wattrelosiens et les visiteurs extérieurs, mais aussi de mettre en valeur Wattrelos. C'est vrai, on a peu de bâtiments historiques, mais nous avons des choses à montrer et une richesse humaine incroyable. Nous sommes une ville où nous vivons notre patrimoine, où nous nous promenons dans notre patrimoine même, et ce en liaison avec notre musée des arts et traditions populaires et l'association de recherches historiques de Wattrelos. img02334-.jpg

Les milliers d'habitants qui ont habité et habitent Wattrelos sont son vrai patrimoine ; ils ont fait notre ville et l'ont développée ; nous en sommes aujourd'hui les respectueux héritiers et pour préparer l'avenir de notre commune, nous ne devons jamais oublier d'où nous venons.
Alors ce matin, pour les 20 ans de l'office, il y a à l'école Jean-Macé du bon vivre, du bien vivre, des commerçants de chez nous et d'ailleurs, des confiseries, des fromages, des pains, des crêpes... la vie quoi ! Cela aussi, la convivialité, le goût d'être ensemble, c'est notre patrimoine, notre façon de vivre à nous autres, Wattrelosiens.
Alors bon anniversaire à l'office de tourisme. 20 ans, c'est l'âge de la majorité, l'âge qui autorise les projections... alors poursuivons le chemin !

Partager cet article
Repost0