Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 15:15

voeux-entreprises1-copie-1En fin de matinée, à l’Hôtel de ville, c’est la dernière du marathon des cérémonies de vœux : celle consacrée aux forces économiques de Wattrelos. Je reçois les dirigeants de nos entreprises, nos partenaires, investisseurs et promoteurs, ou ceux en charge de l’emploi et du développement économique.

 

Ils sont les bienvenus car mes vœux sont, comme chaque année, intéressés : je leur souhaite d’aller bien, que leurs entreprises aillent bien et se développent car alors Wattrelos aussi ira bien et se développera : « Portez-vous bien, et Wattrelos ne s’en portera que mieux », fût-ce sur fond de crise.

 

Pour 2012, le tissu économique et social wattrelosien n'aura pas, heureusement, connu de heurts majeurs. C’est vrai sur le front de l’emploi où avec une hausse de 6,6 % du nombre de chômeurs (3 002, soit + 186 depuis septembre 2011) l’évolution est comparable à Lille et à Tourcoing mais plus favorable qu’à Hem (+ 13,8 %), Roubaix (+ 8,8 %) ou Villeneuve d’Ascq (+ 9,6 %). C’est mieux surtout que la moyenne LMCU (+ 7 ,7 %) ou régionale (+ 9,0 %).

 

Le climat économique aura bien sûr été affecté par le pouvoir d’achat amoindri des ménages et l’avancée de l’investissement des entreprises. Mais en 2012, de gros dossiers ont avancé, côté infrastructures (boulevard André-Cambray, première partie de la liaison habitat-travail), mais aussi administrativement pour des projets économiques.

 

Pour 2013, loin de tout renoncement, la Ville poursuit activement sa mutation sans perdre de temps ni de distance. Prête à rebondir quand les vents meilleurs s’engouffreront enfin dans les voiles !

 

Côté vie municipale, en 2013, on consolide, que ce soit l’assise financière (sans hausse de fiscalité !) ou en poursuivant les investissements (éducation, logement, aménagement avec les dossiers de La Lainière et de la réhabilitation du centre-ville).

 

Côté infrastructures, ça roule… pour les deux gros chantiers, Conseil général et LMCU, de Tourcoing-Beaulieu.

 

Et côté vie économique, 2013 s’ouvre sur quelques lumières « emblématiques et prometteuses ». D’abord, avec la construction au Beck de la nouvelle agence Pôle Emploi (ouverture septembre 2013). Mais aussi avec quelques « beaux dossiers » :

 

Ø une Maison de santé, un véritable pôle santé au Sapin-Vert. L’initiative est purement privée mais je la soutiens de toutes mes forces. Portée par des médecins, elles les regroupent sur un même site avec d’autres professionnels de santé, avec plusieurs disciplines, et avec soit une crèche, soit un béguinage. C’est un très beau projet qui devrait conforter l’intérêt de professionnels de santé d’exercer à Wattrelos. Avec quelques emplois induits bien sûr mais surtout un meilleur service rendu à la population.

 

Ø un centre d’accueil médicalisé pour adultes handicapés par l’association d’action sanitaire et sociale. Celle-ci reprend le projet d’Handas, annulé, ce que j’avais regretté, à côté de l’hôpital de Wattrelos. En jeu, plusieurs dizaines d’emplois supplémentaires non délocalisables, et surtout un équipement sanitaire et social qui conforte le centre hospitalier lui-même. C’est une très bonne nouvelle !

 

Ø Enfin, l’investissement le plus visible, le plus structurant en 2013, sera celui du Sartel, en entrée de ville, par la société Kalix Promotion. Le projet Kalix est le projet que nous attendions, que nous espérions en entrée de ville. C’est le premier site qu’on découvrira en arrivant de Roubaix par le Sartel. Nul doute que ce sera réussi. Cela fait plusieurs mois qu’on travaillait ce dossier. Je suis heureux de pouvoir l’annoncer.

 

Pour Wattrelos, 2013 doit être l’année de la reconquête des anciens sites industriels et, je l’espère, de la reprise de la croissance et des investissements. Bougeons pour que Wattrelos bouge !voeux-entreprise2

 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 15:14

signature-avenir2.jpgCe matin, en mairie de Wattrelos, « l’Etat est là ». Physiquement, par la présence de Marc-Etienne Pinauldt, secrétaire général de la préfecture, sous-préfet de l’arrondissement de Lille, avec qui je vais signer une charte d’engagement (cf. photo) symbolisant la volonté de la Ville de réaliser 20 emplois d’avenir. Mais l’Etat est surtout là politiquement, puisqu’il s’agit de mettre en œuvre un des dispositifs du triptyque de la politique gouvernementale de l’emploi, à savoir, à côté du contrat de génération (loi votée hier) et de l’accord collectif sur la sécurisation de l’emploi, les emplois d’avenir, destinés aux jeunes de moins de 25 ans, peu ou pas qualifiés.

 

L’emploi des jeunes est essentiel. Pourquoi ? Parce qu’une société qui ne donne pas d’espoir à ses jeunes va désespérer son avenir. Or, les jeunes sont les premières victimes de la crise. Dans certains pays européens, plus de 50 % sont sans emploi ; en France plus de 40 % dans certains quartiers.

 

A Wattrelos-Leers plus de 600 jeunes sont inscrits à Pôle Emploi pour un poste à temps complet (catégorie A), 908 au total pour toutes catégories. 1 chômeur sur 5 a moins de 25 ans ! Faire baisser ce chiffre inacceptable, c’est l’enjeu ! Il est politique, social et humain.

 

Voilà pourquoi, à Wattrelos, ville et associations (clubs sportifs, centres sociaux et associations de jeunesse) s’engagent ! Avec la Mission locale en maître d’œuvre, pièce maîtresse du dispositif, et Pôle Emploi à l’action (son directeur régional, Karim Khetib me fait d’ailleurs l’honneur d’être ce matin à nos côtés !).

 

La Ville s’engage sur trois pistes : préparer des prochains départs en retraite dans les services municipaux ; créer de nouveaux métiers (aide à la personne, développement durable…) ; être en partenariat, sur des compétences partagées, avec la Région. Je veux, pour ces jeunes, un effort attentif à la formation. Pour les associations, en sus de ce dispositif, elles pourront tirer parti de la baisse de leurs charges de taxe sur les salaires que nous avons votée en décembre, ce qui pourra les aider à financer leur reste à payer des emplois d’avenir. Ce ne peut qu’être bon pour l’emploi.

 

signature-avenir3Enfin, comme je le dis en conclusion, je souhaite que tous les partenaires de la Ville se mobilisent pour porter des candidatures d’emplois d’avenir professeurs pour les plus diplômés.

 

C’est avec émotion, on les comprend, que Dimitri Malfait (Ville, agent de liaison et de propreté), Samir Mokhtari et Mourad Chelbi (Acti’jeunes) ont signé leur contrat de travail (cf . photo). En avant pour notre jeunesse !

 

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 20:20

hendrix2-copie-1

Ce titre iconoclaste mérite à tout le moins une explication précise.

 

C’est qu’au musée des arts et traditions populaires de Wattrelos se tient une exposition née d’une double rencontre improbable autour de James Marshall Hendrix, dit Jimi Hendrix.

 

D’abord, la rencontre entre deux hommes : Jean-Noël Coghe, ancien grand chronique sur RTL et de Rock & Folk, et Wattrelosien émérite, et Jean Giraud, alias Moebius, dessinateur de bandes dessinées parmi les plus grands, père du célèbre lieutenant Blueberry et du futuriste Incal. Jean-Noël a bien fréquenté Jimi Hendrix dès 1967, et se souvient avec enthousiasme du moment où celui-ci se produisait au Twenty à Mouscron ! C’est d’ailleurs là qu’aura été tirée sa photo d’Hendrix en train de manger, que Jean-Noël retrouvera quelques années plus tard sous le dessin de Moebius sur une pochette de disque (à l’insu donc de son plein gré !), ce qui lui valut un procès (qu’il perdit !), mais qui lui fit gagner un ami et un complice, le dessinateur lui-même, avec qui il écrivit un ouvrage (illustré par Moebius) consacré à Jimi Hendrix.

hendrix1

 

Un bel exemple, comme je le dis ce soir, du « comment d’un conflit on peut faire une amitié ! » (l’inverse, malheureusement, de ce que l’on peut connaître en politique…).  

 

A tout le moins, ce sont les planches issues de cette collaboration entre le journaliste et le dessinateur que cette exposition présente.

 

La seconde rencontre que met à nu celle-ci, c’est celle entre la photo et la bande dessinée ! Et c’est extraordinaire : comment des photographies réalisées dans des moments de repas et de conversations, figeant des expressions, peuvent devenir support de dessins de bandes dessinées, sur fond souvent futuriste, et même pochettes de 33 tours ! C’est l’autre aspect de cette exposition, la rencontre entre deux arts.

 

Hendrix3A voir, pour le plaisir et pour la nostalgie, que l’on aime ou pas cet artiste mémorable qui jouait de la guitare avec ses dents (moi, je n’ai jamais su…), et qui nous a légué un Hey Joe que chacun connaît !  

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 16:12

Poubelles.jpgSi apprendre à jeter devient un jeu pour les enfants, peut-être les citoyens qu’ils seront demain seront eux aussi propres ! C’est le raisonnement qu’avec Daniel Lefebvre, mon adjoint à la propreté, aux parcs et jardins qui m’accompagne ce matin, j’ai en lançant officiellement l’installation dans les cours de récréation de nos écoles primaires des poubelles ludiques en forme d’oursons. 

 

Si la première poubelle de ce type fut installée, pour cause d’inauguration, fin septembre au groupe scolaire Brossolette, c’est à Jean-Zay, dans la cour de l’école élémentaire, comme de la maternelle, que les deux premiers ours ont été installés cette semaine. 

 

Certains conseils d’école (dont ceux des deux écoles Jean-Zay, maternelle et primaire) et le conseil municipal des enfants avaient expressivement émis le souhait de poubelles plus incitatives que les traditionnels - et peu attrayants - sacs plastique cerclés. 

 

Encore fallait-il en dégager les moyens, et trouver le bon produit, qui offre un rapport qualité-prix satisfaisant. 

 

C’est ce qui a été fait. Cette opération, pour que chaque école maternelle et élémentaire puisse avoir sa poubelle, coûte 17 810 euros, et a été rendue possible grâce à une subvention que j’ai obtenue (sur la loi de finances 2012) l’an dernier au titre de la réserve parlementaire pour 8 000 euros. 

 

poubelles-2.jpg

Quand aux nounours, le choix était le bon. Après une semaine d’installation, la directrice de l’école maternelle Jean-Zay, Brigitte Martinage, me le confirme avec son large sourire : « Il n’y a plus un papier dans la cour » ! Ses enfants, pourtant tous petits, prennent un soin particulier à aller ramasser ce qui traîne pour le mettre à la poubelle ! C’est-y pas beau ? C’était en tout cas notre pari et le but recherché… 

 

Eduquer à la propreté, c’est aussi éduquer tout court. Pourvu qu’ils retiennent ce message quand ils seront grands… Et pour ceux qui pourraient trouver que la propreté coûte cher, qu'ils se souviennent que la saleté coûte plus cher encore... à nettoyer !

 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 14:47

Mme ROSSEL3Elle était de toutes les fêtes, de tous les banquets, de toutes les animations, de tous les repas de clubs.

 

Au carnaval, elle était sur le char du Nouvel Age, toujours parée des plus beaux déguisements ;  pour la fête de son quartier du Touquet Saint-Gérard, elle était bien sûr du défilé.

 

Elle jouait des costumes et des maquillages avec constance, elle aimait la vie et aimait donner de la bonne humeur autour d’elle, elle adorait que les gens s’amusent et soient heureux, elle faisait partie de ces bénévoles toujours prêts, toujours volontaires pour être de la fête, pour aider, aussi longtemps que sa santé lui a permis, à l’organisation ; elle a aidé des années durant (depuis 2001) à faire vivre aux côtés de son fils, Claude, et de sa belle-fille, Danièle, le club du Nouvel Age du Touquet Saint-Gérard (dont elle a été membre plus de 25 ans).

 

Elle a contribué à mettre des couleurs à la vie de bien de nos aînés, elle était une étoile au firmament des figures connues et reconnues de son quartier, le Touquet Saint-Gérard.

 

Mais dimanche, brutalement, l’étoile s’est éteinte. Victoria Rosselle s’en est allée en quelques jours à peine. A 87 ans, elle paraissait inusable il y a peu encore, infatigable. Militante de l’animation, passionnée de l’engagement, fidèle politiquement aux idéaux de progrès et d’un attachement viscéral à Wattrelos et à son quartier, Victoria était une femme de caractère et de volonté. Partout elle était, partout on la respectait. 

 

Je me souviens de la fête, organisée à son insu par ses nombreux amis (la salle du club était trop petite pour les accueillir toutes et tous !), et de son émotion lorsqu’une fois arrivée, les yeux bandés, dans un silence absolu, on lui enleva son bandeau et qu’elle découvrit la foule… avec son maire au premier rang ! Mme-rossel2

 

Nous avions l’un pour l’autre une réelle et profonde affection, et nous nous croisions chaque fois avec un bonheur partagé. Lors du dernier forum des associations, je l’avais mise à l’honneur pour saluer son parcours et son engagement en lui remettant, sous les applaudissements, la médaille de l’Assemblée nationale. Ses yeux embués d’émotion d’alors me resteront à jamais en mémoire. Et son affection ne quittera pas un coin de mon cœur…

 

Adieu, amie fidèle.

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 12:04


office-tourisme.jpgIl vient de fêter ses 20 ans, notre office de tourisme de Wattrelos, et il est en pleine forme. Présidé par Edith Marchal, dirigé par Rita Catena, il ne cesse de déployer des initiatives, et à force d’idées et d’un travail de qualité, il était temps de le faire grandir officiellement !

 

Voilà pourquoi, dans le cadre de la réforme de classement porté par l’arrêté du 12 novembre 2010, et après que le Conseil municipal en ait exprimé la volonté lors de sa réunion du 15 octobre 2012, j’avais saisi le préfet de région, par dossier en date du 23 octobre, pour demander que le classement de notre office de tourisme soit revu à la hausse et qu’il prenne une étoile de plus ! Ce ne serait que reconnaissance pour le travail superbement accompli depuis vingt ans par toutes les équipes qui se sont succédé !

 

Et la bonne nouvelle vient de tomber ! Par lettre du 3 janvier, que je viens de recevoir, le préfet me notifie son arrêté qui reclasse l’office de tourisme de Wattrelos en catégorie III !

 

C’est une belle réussite pour toute l’équipe. Bravo au conseil d’administration, à la directrice, et à toutes ses collaboratrices !


Partager cet article
Repost0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 14:16

Après l’Hôtel de ville de Roubaix, direction un restaurant à Lys-lez-Lannoy pour le traditionnel repas de nouvel an de l’association des paralysés de France, avec mon adjointe Dany Cuchère, puis, juste à côté pour le banquet du Nouveau Roubaix.

 

Un quart d’heure de retour à la maison (pour sortir Albert et grignoter un petit quelque chose), et départ pour le concert de l’association Nordsud. Celui-ci aura, comme à l’habitude, été une réussite, qui aura ravi le public dans la salle comble du centre socio-éducatif. 

 

lutteokabbé-wosCertes, je me suis échappé quelques instants pour aller remettre des médailles (cf. photo) au championnat de zone de l’association roubaisienne de lutte sur son site roubaisien. Puis pour aller partager la galette des rois lors des vœux du cercle culturel et de loisirs Saint-Marcel à Beaulieu. Si malheureusement la fève n’est, cette année, pas passée par moi, elle couronne plusieurs têtes, dont celle de notre curé de Saint-Maclou, Daniel-Marie (cf. photo), couronne que le maire très républicain que je suis s’amuse à lui ceindre dans la bonne humeur !   

 

cricrisheilaRetour ensuite au spectacle de mes amis de Nordsud qui n’auront pas été avares ni de chansons ni de saynètes patoisantes de leurs frères de scène, nos Copés in deux de la Ladoë family. Entre deux, il y aura aussi eu le concours de Jean Gomane, chanteur bien connu. Si tout cela finit un peu avant vingt heures, tour à tour, les artistes auront touché au cœur avec des chansons superbes (rien à faire, Adios amor de Sheila, chanté par Daniela, m’émeut toujours autant !), séduit par des interprétations talentueuses, ou fait rire avec des sketches ou des parodies désopilantes !

  

Avoir écouté et surtout vu chanter Les gondoles à Venise par Daniela (Sheila) et Ringo (Christian Ladoë…) reste un moment d’anthologie ! De même, je crains que plus aucun mari ne regardera les pieds de sa femme de la même façon, après avoir entendu le biau Jacques remixer le magnifique Let it be des Beatles en… Lav’ tes pis, et tant d’autres garlouzettes à la Jules et Léopold… 

nordsudPfontainecricri

Tout ça aussi, c’est formidable ! Formidable d’imagination et de talents, à la wattrelosienne !

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 14:01

En effet, c’est une tradition, et elle est particulièrement bien fournie cette année. A la fin de la cérémonie des vœux aux associations de Wattrelos, j’épingle celles et ceux de mes concitoyens, au nom du ministre de la jeunesse et des sports, qui se sont vus attribuer dans l’année une médaille de la jeunesse et des sports et de la vie associative. C’est l’occasion de mettre à l’honneur des bénévoles méritants qui, depuis fort longtemps, se dévouent pour leur club sportif, ou leur association.
 

Le crû 2013 est dense et m’aura permis de distinguer des responsables de trois associations.       

 

medaille-christineD’abord, Jean-Zay gymnastique, avec tout d’abord la médaille d’argent pour son emblématique présidente (qui vient de passer le relais à Florence, il y a à peine quelques semaines), Christine Parisseaux (cf. photo) : elle est dans le club depuis 1990 ; présidente depuis 2005, elle aura été monitrice fédérale, juge, et est surtout d’un infatigable dévouement pour accompagner les jeunes dans leurs compétitions, les encadrer et les former.Mr-bonte Un bel exemple, pour une véritable chef d’équipe qui, dans la passion de la gym aura aussi emmené sa famille, à commencer par son époux philatéliste Christian Bonte (médaille de bronze). 

 

 

 

tir1tir2tir3tir4

Ensuite, des habitués : la section tir de l’amicale du centre, dont je distingue ce midi avec la médaille d’argent Fabien Alleene (fils du président, secrétaire du club), et Sébastien Prouveur (vice-président, responsable arbitrage). Ainsi que Chantal Alleene et Bernadette Stanzczyk (membres du bureau), médailles de bronze. 

      

martine-forezEnfin, c’est la surprise, car je n’ai reçu la notification du préfet en date du 1er janvier 2013 que ce jeudi, alors je l’ai expressément ajoutée à notre liste des médaillés du jour : Martine Forez. Figure discrète mais maillon indispensable de l’Entraide sportive (que préside Roland Merlin) dont elle est secrétaire (et où elle s’occupe des dossiers des sportifs blessés), après avoir été celle de l’Entente cycliste. Une belle médaille de bronze bien méritée !   


Partager cet article
Repost0
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 13:51

La date est souvent retenue longtemps à l'avance sur le calendrier de nos merveilleux bénévoles associatifs wattrelosiens : en fin de matinée, comme chaque année, le maire présente ses vœux et ceux du Conseil municipal qui l'entoure, en présence cette année de Richard Olszewski, mon député suppléant, et de Mehdi Massrour, conseiller général, aux représentants des associations wattrelosiennes.

 

Voeux-aux-assos-2013.jpgTapis rouge à l'entrée de la salle du CSE et saxophone d'ambiance pour accueillir ces bénévoles qui, par leur engagement, par toutes ces associations qu'ils font vivre, font la vie et l'âme de Wattrelos !

 

Recevoir les associations, c'est d'abord un spectacle : celui de ce matin aura été offert par la troupe Evasion (ph. ci-contre). Des artistes, assurément, plein de talent et d'humour qui, à plus d'une vingtaine sur scène, auront offert un show féérique, annonçant ainsi remarquablement leur prochain spectacle de fin mars !

 

Voeux-aux-assos-2013_1.jpgMais mettre à l'honneur les associations, c'est aussi donner la parole à l'une d'entre elles. Cette année, c'est à la dynamique et dynamisante Laurence Sueur, pharmacienne de son état, mais surtout présidente du comité des fêtes du Touquet Saint-Gérard, que j'ai proposé cette mission. Elle aura su s'en tirer avec maestria, parler avec amour de son quartier et de son équipe, des projets du comité, et même inviter la salle à participer à sa nouvelle initiative, avec sa nouvelle association, un Raidlouffes la veille des… Berlouffes !

 

Facile alors pour moi, ensuite, de vanter les mérites de nos associations wattrelosiennes et de nos bénévoles, militants de la vie sociale et de « la vraie fraternité humaine ». Comme je le dis avec force : « A Wattrelos, nous avons peut-être un revenu par habitant parmi les plus faibles de la métropole, mais nous avons le potentiel associatif individuel et collectif parmi les plus forts » ! Soyons en fiers, assurément !

 

Voeux-aux-assos-2013_2.jpgOui, dirigeants de nos associations, engagés d'un moment ou de toute une vie, « les maillons de la chaîne que constituent les habitants d'une ville comme Wattrelos, pour être unis, ont tant besoin du lien social que vous créez, que vous maintenez, que vous transmettez de génération en génération » !

 

Cela vaut bien une réception et une cérémonie des vœux spécifique. Cette année, j'ai voulu mettre le projecteur sur nos quartiers. D'abord pour mettre à l'honneur tous ces membres discrets de nos comités des fêtes, comme celui présidé par Laurence, qui sèment, par leurs initiatives, du bonheur à proximité ! Mais aussi pour rappeler que Wattrelos, c'est cette addition de quartiers qui est son histoire, qui explique aussi notre état d'esprit, car « ici, on est d'un quartier comme on est d'un pays, on est de Wattrelos comme on est d'une planète. Le quartier, c'est le petit village qui, à côté d'autres petits villages, forme le grand villach' qu'est Wattrelos ».

 

Le temps ensuite de médailler, au nom du ministre, d'actifs bénévoles de Jean-Zay gymnastique, de la section tir de l'amicale du centre et de l'Entraide sportive, et nous pouvons enfin trinquer à la nouvelle année ! Félicitations à nos médaillés et à tous nos bénévoles.

 

Très bonne année 2013 à nos assos

 

Pour lire mon discours, Discours voeux associations 2013 Cliquer iciVoeux-aux-assos-2013_3.jpg

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 20:00

voeux-hopital1.jpgCe soir, dans la salle de restauration du centre hospitalier, se tient la cérémonie traditionnelle des vœux. L’occasion pour moi, en tant que président du conseil de surveillance, d’adresser au personnel des « vœux sereins et confortés », pour chacun bien sûr, mais aussi pour notre hôpital.

 

Et là aussi, je n’hésite pas à placer (mais cette fois avec humour) mon  propos sous le signe du « changement ».

 

D’abord, parce qu’en France, le changement pour le secteur hospitalier en 2013, ce devrait être la grande loi sur la santé publique annoncée par Marisol Touraine. J’espère que ce texte saura conforter l’hôpital public dans la concurrence qui l’oppose au privé comme dans ses missions, mettre à plat la politique tarifaire pour aujourd’hui et pour demain, et lutter contre les inégalités sanitaires, géographiques, culturelles ou sociologiques.

 

Ensuite, parce qu’à l’hôpital de Wattrelos, en 2013, le changement, ce sera d’abord une histoire d’hommes. Le directeur intérimaire, arrivé il y a un an, Michel Thumerelle, s’en va, pour prendre la direction effective de l’hôpital de St-Amand. Pour prendre la direction du centre hospitalier de Wattrelos, c’est Laurent Barret, jeune directeur adjoint (hors classe) à Armentières, diplômé de Sciences-Po Paris, qui arrive en poste dès le 1er février : l’homme est de qualité, il réussira ! Tous mes vœux l’accompagnent.

 

Enfin, parce qu’il y a du changement côté sous pour l’hôpital. L’actualité en 2013, c’est la maison de retraite, avec le lancement de la reconstruction du bâtiment Saphir. Et là, il y a de bonnes nouvelles : avec l’engagement du Conseil général (confirmé hier après par Jacques Marissaux, son vice-président, dans le bureau duquel j’étais, à Lille, avec Mehdi Massrour, notre conseiller général), et la subvention exceptionnelle qui vient d’être accordée à ma demande par Michèle Delaunay, ministre des personnes âgées, c’est plus de 30 % du coût total du projet qui est déjà subventionné ; c’est une bonne base de départ !

 

voeux-hopital2.jpgEt comme un bonheur peut ne pas venir seul, je peux remettre ce soir au directeur de l’hôpital (cf. photo), un arrêté de subvention (au titre de la réserve parlementaire, à ma demande), du rapporteur général de la commission des finances de l’Assemblée nationale de … 30 000 euros (l’an dernier, j’avais obtenu un soutien de 10 000 euros, ce qui avait permis d’acheter une nouvelle ambulance !).

 

Ces étrennes seront investies dans un nouveau matériel d’équipement médical !

 

De bonnes nouvelles, pour l’hôpital de Wattrelos, en ce début 2013…


Partager cet article
Repost0