Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 09:43
Voeux au personnel : volonté, énergies et actions pour 2015 !
Voeux au personnel : volonté, énergies et actions pour 2015 !

C’est la première cérémonie des vœux, et la plus importante en fréquentation, celle au personnel municipal, ce mardi à la salle Salengro. C’est sous le ciel étoilé du marché de Noël, et en musique grâce au groupe Rétro-Fanfare, que j’accueille, avec l’Administration municipale, plus de 1 200 agents municipaux et retraités.

 

Avec un vœu-clé pour 2015 : être heureux et rendre heureux !

 

Dans mon discours, je fais bien sûr le point sur la situation de la ville et ses projets.

Voeux au personnel : volonté, énergies et actions pour 2015 !
Voeux au personnel : volonté, énergies et actions pour 2015 !

L’occasion d’abord de reparler de 2014, une année « intense et difficile » : intense, elle le fut pour tous, d’abord avec les élections municipales mais aussi parce que nous avons su être au rendez-vous des grandes réformes de l’Etat (rythmes scolaires, 2e plan de rénovation urbaine), mais aussi porter des grands projets auprès de nos partenaires (lancement du centre-ville, reprise de la route Tourcoing-Beaulieu, collège Neruda, Maison de retraite Saphir, services des urgences de l’hôpital, zone d’activités du Sartel) : on n’a pas chômé en 2014 !

 

Mais l’année connut aussi deux grandes difficultés : la terrible restructuration de La Redoute et la nécessité de faire face à des dépenses qui nous ont été imposées, obligatoires, lesquelles  nous ont mangé une grosse part d’épargne.

 

Dans ce contexte, pour Wattrelos, 2015 sera à la fois contrainte et prometteuse.

 

Contrainte parce que nous ne pourrons que freiner les dépenses, et donc faire des économies (puisque nous ne voulons pas augmenter les impôts) : le défi de gestion est important. Mais 2015 est aussi prometteuse car il faut maintenant donner du contenu aux dossiers du centre-ville, du Sartel, de La Lainière, des Villas ou du contrat-ville : c’est une belle année au service de Wattrelos qui attend élus et agents municipaux !

 

Pour ces agents, 2015 sera volontaire, juste et solidaire. L’avenir de Wattrelos et celui des agents sont liés : si on veut réussir individuellement, il faut qu’il y ait réussite collective, et donc que la ville réussisse ! De surcroît, la Municipalité n’a pas à rougir de son soutien au personnel municipal. Mais dans la situation présente, il faut se serrer les coudes et se concentrer sur l’essentiel : le service aux Wattrelosiens. Tout n’est plus possible, certes, mais si on est solidaire, nous réussirons à être économes tout en préservant les services rendus aux Wattrelosiens

Voeux au personnel : volonté, énergies et actions pour 2015 !

2015, ce sont donc trois mots : volonté, énergies et actions. Une volonté via le programme de l’équipe municipale s’appuyant sur les énergies des agents municipaux pour réaliser des actions au service des Wattrelosiens…

 

Travaillons ensemble, avec cœur et dans la bonne humeur, pour faire de 2015 une année utile pour Wattrelos !

 

Pour lire mon discours, cliquez ici.

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 13:58

Isabelle-de-Me-zerac_1.JPGCe soir, à la demande de la récipiendaire, j'ai à prendre la parole, juste avant Jean-François Mattei, ancien ministre de la santé, qui remet à Isabelle de Mézerac, ancienne élue croisienne, présidente de l'association Spama, les insignes de chevalier dans l'ordre national du Mérite.

 

Quoi qu'elle se déroule à Lille, rue Royale, cette manifestation est un moment républicain solennel car il s'agit d'épingler la médaille d'un ordre national, créé en 1963 par le Général de Gaulle, ordre dont je narre l'origine avant de présenter la récipiendaire.

 

Quand on parle d'elle, on est loin de cette image de la femme qu'Honoré de Balzac évoquait lorsqu'il écrivait « la destinée de la femme et sa seule gloire sont de faire battre le cœur des hommes ».

 

J’ai appris à connaître Madame de Mézerac sur le plan politique en tant qu’adjointe à la culture de la commune de Croix (alors dans ma circonscription). Fût-elle d’un bord politique qui n’est pas le mien, j’ai apprécié de travailler avec elle car elle est profondément humaine, soucieuse d’écouter, de dialoguer et de prioriser intelligemment les décisions. Elle sut ainsi défendre avec opiniâtreté dans sa majorité municipale, et si nécessaire contre l’avis de son maire, le maintien du financement de la Maison des jeunes et de la culture de Croix parce qu’elle savait combien les familles, les jeunes de la ville, ont besoin de cet espace qui a érigé la culture au rang essentiel d’action sociale.

 

Mère d’une famille de cinq enfants, ancienne enseignante qui a dû à plusieurs reprises accompagner son époux à l’étranger à l’occasion de ses mutations professionnelles (Etats-Unis, Mexique), elle s’est beaucoup investie dans les questions familiales, l’éducation de ses propres enfants (avec tous les organismes parascolaires où, à plusieurs reprises, elle a pris des responsabilités), mais aussi pour le handicap, l’enfance handicapée et plus tard pour les soins palliatifs pour lesquels elle a non seulement entrepris une formation universitaire, mais aussi et surtout pris des engagements associatifs majeurs en milieu hospitalier et périnatal en présidant la SPAMA (soins palliatifs et accompagnement en maternité).

 

Femme d’engagement, élue à Croix mais aussi antérieurement à Fontainebleau, Isabelle de Mézerac est une femme de valeurs, très attachée à ce maillon essentiel qu’est l’être humain, de la première enfance jusqu’à la fin de vie. Elle sait ce que sont les difficultés et les drames de la vie, ceux que les familles souvent taisent ou gardent très discrets mais qui ne se surmontent qu’au prix de l’action et de l’amour de bénévoles, qui agissent dans l’ombre mais qui sont tellement indispensables !

 

Isabelle-de-Me-zerac_2.jpgMadame de Mézerac est une de ces femmes-là. Elle agit, a défendu des causes, mobilisé des équipes. Femme solide et de caractère, qui sait ce qu'elle veut et qui, si elle pense que c'est juste, tiendra bon jusqu'à obtenir satisfaction, Isabelle de Mézerac illustre bien cette citation de Gandhi qui, dans Tous les Hommes sont frères, écrivit : «  Qui peut faire appel au cœur des hommes avec plus d'efficacité que la femme ? ». Voilà pourquoi je crois sincèrement que, particulièrement méritante, elle justifie par la sincérité et le dévouement de sa personne, et par son engagement, que la République la distingue. Je sais gré à Marisol Touraine de l'avoir fait, sur ma proposition.

 

Félicitations Isabelle !

 

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 23:26

 

CVDB-2015-blog---Facbk.jpg

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2014 2 30 /12 /décembre /2014 11:40

assemble222Ce matin, le Journal Officiel publie les réponses aux questions que j'avais posées :

  • à la ministre des affaires sociales et de la santé sur l'inadmissible incohérence de la lettre circulaire 2011-105 du 29 juin 2011 de la CNAF relative à la prestation de service unique (PSU) au regard du respect du principe constitutionnel de libre administration des collectivités locales, et de la capacité qu'a une commune à bien gérer ses deniers publics dès lors qu'elle adopte, à juste titre, une tarification dans ses établissements d'accueil du jeune enfant (EAJE) qui soit supérieure pour les contribuables qui résident dans une autre commune à ce qu'elle est pour ses propres résidents. Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquez ici.
  • à la ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur l'inacceptable dérive du comportement de parents qui partent en vacances bien avant la fin de l'année scolaire, et interrompent alors trop tôt la fréquentation des cours de l'école par leurs enfants. Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquez ici.

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2014 2 23 /12 /décembre /2014 11:34

assemble222Ce matin, le Journal Officiel publie les réponses aux questions que j'avais posées :

  • au ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique sur la fongibilité des dispositifs français et européen de résolution de crise systémique bancaire. Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquez ici.
  • à la secrétaire d'État, auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, sur la question du transport des travailleurs handicapés depuis leur domicile vers les établissements ou services d'aide par le travail (ESAT). Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquez ici.

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 10:50

McDo-inauguration-7.JPG McDo-inauguration-6.JPG

 

C'était promis : la date est respectée au jour près ! A côté du patron, Christophe Mulliez, je peux procéder ce midi à l'inauguration (nous procèderons à la coupure symbolique du ruban devant la jeune équipe d'équipiers) du restaurant McDonald's qui s'implante à l'entrée de Wattrelos, au Sartel. L'immeuble est clair, lumineux, spacieux, aux couleurs pastels de l'enseigne et l'équipe me paraît très motivée.

 

Comme je le rappelle dans mon intervention, est-il une enseigne à la fois plus connue et plus caricaturée que McDo ?

 

Connue, elle l'est assurément. Quand vous voyagez en France et dans le monde, quand vous sortez de la gare ou de l'aéroport, que ce soit à Moscou, à Madrid ou en Argentine, le grand M s'affiche devant vos yeux, confirmant une implantation mondiale de la marque. Sur la carte planétaire, il manquait un petit drapeau : voilà, c'est fait, McDo est à Wattrelos depuis aujourd'hui !

 

Caricaturée, elle l'est aussi, si j'en juge par les tweets que j'ai lus ou les mails que j'ai reçus, dans lesquels, stupidement, McDo est associé dans des slogans à malbouffe, capitalisme et même Israël ! A tous ces bobos écolos altermondialistes mangeurs de soja biodégradable, j'objecte que moi, j'aime le cassoulet, les moules-frites, le filet américain et les frites, et le hamburger-frites. Donc McDo, j'aime ça aussi !

 

De fait, sincèrement, ce matin, de cette ouverture, je suis particulièrement heureux.

 

D'abord parce que cette implantation est une nouvelle enseigne de restauration sur ma ville. A côté des pizzerias, couscous, restaurations classiques, elle offre un nouveau produit, un nouveau cadre qui a ses fans : enfants, parents, grands-parents, nul doute, apprécieront rapidement. Et avec ses deux lignes de drive (qui représenteront vite plus de la moitié du chiffre d'affaires), le restaurant s'installera rapidement dans le paysage wattrelosien. Ouverture à partir de 10 h 30 demain, 23 décembre !

 

Ensuite parce que ce restaurant est la première pierre d'un projet économique lancé il y a un peu moins de deux ans et qui, sur ces grands terrains en déshérence dans ce quartier du Sartel (sinistré par la fermeture dans les années 90 des filatures du Sartel), va  installer une nouvelle zone d'activités commerciales et de négoces, ce qui à la fois renforce notre économie locale et améliore significativement notre entrée de ville par le pont Albert 1er !

 

McDo-inauguration-3.JPGEnfin parce que, qui dit création d'entreprises dit création d'emplois. Une soixantaine de postes ont été créés par Mc Do ; plus de la moitié sont occupés par de jeunes Wattrelosiens, à temps complet ou partiel, grâce au partenariat de la ville, la Mission locale et Pôle emploi. Rien que pour cela, cela vaut la peine ! Quand je les vois ce midi tous alignés pour la photo et fiers dans leur tenue d'équipier, je ne doute pas d'avoir eu raison !

 

McDo-inauguration-4.JPG

 

Alors bonne chance à toutes et à tous, bonne chance à Anthony, le boss du resto (ph. ci-dessous), et merci de m'avoir permis de manger la toute première frite ! Comme je l'ai dit, elle est belgo-compatible : il est vrai que ce McDo sera dorénavant le 1er de France… en venant de Belgique !

 

McDo inauguration-2 McDo-inauguration-5.JPG

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 14:40

Mosco à BFM 2 Mosco à BFM 3


Si ce midi j'étais à la salle Amédée-Prouvost pour participer à la remise des trophées 2014 des Amis de la Bourle, juste avant leur traditionnel banquet de Noël, en cette fin d'après-midi, changement de décor et de sujet : je rejoins Pierre Moscovici, commissaire européen chargé de l'économie et de la fiscalité, pour participer à l'émission d'Apolline de Malherbe (cf. photo ci-dessus) sur BFM.

 

Deux heures d'émission politique, entre réactions à l'actualité européenne et française, et débat, pendant la deuxième heure, avec Eric Woerth, député UMP, ancien ministre du budget de Sarkozy, et récemment désigné chargé de l'économie dans le nouvel organigramme de l'UMP.

 

Mosco à BFM 1 okS’agissant de la situation française, Pierre Moscovici ne croit pas à la déflation et souligne les efforts réalisés entre l'assainissement des finances publiques et l'amélioration de la croissance. Mais c'est au niveau européen que la croissance doit être stimulée : d'où l'importance du plan Juncker : 315 Mds € d'investissements sur trois ans ! Sur la base de 21 Mds € de dotations publiques et 70 Mds € d'emprunts, c'est par un effet de levier de trois ans donc que peuvent être financés des investissements tournés vers la recherche et la croissance.

 

« Il faut une Europe forte pour une France forte, et une France forte pour une Europe forte » a rappelé le commissaire européen. C'est pour la force de l'Europe, d'ailleurs, qu'il a défendu avec fougue sa visite à Athènes pour aider à consolider cette économie : « Je travaille pour l'Europe, je travaille pour la Grèce, dans une phase où nous pouvons arriver à de vrais progrès".

 

De fait, Pierre Moscovici aura beaucoup insisté sur l'impérieuse nécessité de réorienter l'Europe et de faire redémarrer la croissance, car les opinions publiques l'attendent : « Il est minuit moins cinq à l'horloge européenne : nous devons présenter des résultats ! ».

 

Défendant son bilan de ministre face à Eric Woerth et dénonçant les contradictions du député UMP (qui est, dans l'histoire budgétaire de notre pays, soit dit en passant, le ministre du budget qui, après Sarkozy sous Chirac, aura augmenté la dette de l'Etat le plus fortement !), il aura aussi vivement dénoncé le french bashing, ou plus exactement le government bashing, etappelé l'opposition à faire preuve de responsabilité : une fois les élections passées, pourquoi ne pas savoir identifier les réformes qui sont indispensables pour l'avenir du pays et les soutenir, plutôt que de les rejeter systématiquement, comme s'apprête à le faire l'UMP pour la loi Macron ? Une posture que Pierre Moscovici estime irresponsable au moment même où la France « a besoin de réformes manifestes et majeures car c'est un pays qui a décroché en compétitivité ».

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 21:45

Villas.jpgAh, que cela fait plaisir ! C'est une bonne, très bonne nouvelle pour Wattrelos. Cela fait plusieurs années qu'on y pensait, cela fait des mois qu'avec l'Etat, les services lillois de l'Equipement, la Communauté urbaine et le Ministère de la Ville, on y travaillait, c'était un engagement électoral de mars dernier et la nouvelle est tombée ce soir :  le quartier des Villas à Wattrelos figure, comme mon équipe et moi le souhaitions, parmi les nouveaux quartiers prioritaires de la politique de la ville à partir du 1er janvier 2015, et sera donc éligible du nouveau programme de renouvellement urbain 2014-2024, dit ANRU2 (par opposition à la première phase de l'ANRU, 2004-2014 qui se termine, et pour laquelle Wattrelos avait porté le dossier de Beaulieu  !).

 

En termes simples, cela veut dire que ce que nous avons fait hier pour Beaulieu, nous allons pouvoir – enfin – le faire demain pour le secteur des Villas !

 

Ce quartier figure parmi les 55 quartiers d'intérêt régional signalés, inscrits dans le volet territorial du contrat de plan Etat-Région, qui bénéficieront d'une enveloppe régionale déléguée par l'agence (l'ANRU) au préfet de région, enveloppe majorée de 2 M€. Le cadrage, tant opérationnel que financier, est maintenant à définir mais c'est vraiment une excellente nouvelle pour notre ville, et surtout bien sûr pour ce quartier et ses habitants qui en ont bien besoin. En route pour l'ANRU2 !

 

Pour lire la lettre que m'a adressée ce jour Patrick Kanner, ministre de la ville, de la jeunesse et des sports, cliquer ici.

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 11:15

Cet après-midi, c’est la dernière lecture du projet de loi de finances pour 2015, et si je participe naturellement, en tant que vice-président de la commission des finances, aux débats et votes en commission et en séance publique sur les articles de la loi de finances, en première et deuxième lecture (voire, le cas échéant, en commission paritaire avec le Sénat), un point motive particulièrement ma vigilance : l’évolution des dotations aux collectivités locales.

 

On le sait, dans le cadre du redressement des finances publiques de l’Etat, le Gouvernement a décidé de réduire les dotations des collectivités locales (qui sont une dépense pour l’Etat mais une recette pour les collectivités en question !) de 11 Mds € sur trois ans, soit 3,67 Mds € par an. Il s’agit là de la baisse globale mais pour éviter que les communes qui ont le moins de richesses et / ou le plus de besoins sociaux, n’aient des difficultés insurmontables à boucler leur budget, le Gouvernement, de gauche, a décidé d’augmenter significativement les dotations de péréquation (verticale : la DSU ; horizontale : le FPIC). C’est ainsi que dans le projet de loi de finances pour 2015, le Gouvernement augmente de 210 M€ le FPIC (dont la dotation va passer de 570 à 780 M€ !), et la DSU de + 120 M€ (la hausse double donc par rapport à 2014, où elle était de + 60 M€ !).

 

Mais, avec mon collègue et ami François Pupponi, député-maire de Sarcelles, et d’autres députés socialistes sensibles à la situation financière des communes les plus pauvres, depuis la première lecture du PLF, nous poussons l’idée d’augmenter davantage la DSU (dotation de solidarité urbaine) : c’est ainsi que nous avions fait voter en première lecture, il y a plus d’un mois, un amendement qui porte à + 180 M€ l’augmentation de la DSU.

 

Malheureusement, au Sénat, cet amendement a été vidé de son contenu.

 

Voilà pourquoi, hier, lundi soir, en commission des finances, et ce soir dans l’hémicycle, nous défendons à nouveau notre amendement qui augmente l’effort de péréquation de l’Etat vers les collectivités locales : la DSU augmente de 180 M€ au lieu de 120 M€, et la DSR (dotation de solidarité rurale) de 117 M€ au lieu de 78 M€ ! La péréquation pour les communes augmente ainsi de 99 M€, et pour nos communes urbaines qui perçoivent la DSU, cela signifie 60 M€ de plus !

 

Malgré l’avis négatif du président de la commission des finances et du Gouvernement, cet amendement est voté !

 

C’est une excellente nouvelle pour nos villes, notamment Roubaix et Wattrelos dont la dotation de solidarité urbaine augmentera. J’avais promis dans la campagne législative de me battre pour les dotations de nos villes : je le prouve !

 

Surtout qu’en plus, lors de ce débat budgétaire, j’ai tout fait pour faire renoncer au projet de supprimer les fonds départementaux de péréquation de taxe professionnelle : au congrès des maires, le Premier Ministre a annoncé leur maintien. Ouf : tant mieux, là aussi, pour nos villes…


Partager cet article
Repost0
16 décembre 2014 2 16 /12 /décembre /2014 10:49

assemble222Ce matin, le Journal Officiel publie la question écrite que j'ai posée à la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes sur la priorité nationale que devrait être la prévention du suicide.

 

Pour lire l'intégralité de ma question, cliquez ici.

 

Le J.O. publie également la réponse à la question que j'avais posée à la secrétaire d'Etat auprès du ministre des affaires étrangères et du développement international, chargée du développement et de la francophonie, sur l'aide au développement des pays les plus pauvres pour lesquels la France a affiché des engagements spécifiques.

 

Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquez ici.


Partager cet article
Repost0