Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 10:27

Ce matin, le Journal Officiel publie la question que j'ai posée au Ministre des affaires sociales et de la santé contre les pratiques qui seraient inacceptables des complémentaires santé, s'agissant de la prise en charge des frais d'optique telles que les dénoncent les opticiens de France.

Pour lire l'intégralité de ma question, cliquez ici.
Une question parue au J.O.
Partager cet article
Repost0
26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 07:26
Vote de la réforme du CSM, la droite face à ses responsabilités !

Mardi 26 avril, l’Assemblée Nationale a adopté, par 292 voix pour, 196 contre et 44 abstentions,  le projet de loi constitutionnelle réformant le Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM), élément essentiel du pacte républicain.

 

Ce texte important recouvre deux objectifs indissociables : garantir l’indépendance de la justice et assurer l’impartialité des missions confiées aux magistrats du parquet en renforçant les pouvoirs de discipline et de nomination du CSM à leur égard.

 

J’ai évidemment voté ce texte avec mes collègues socialistes car, à nouveau, il vient concrétiser un engagement, pris en 2012, par le candidat François Hollande qui affirmait sa volonté de garantir l’indépendance de la justice  et de tous les magistrats, de revoir les règles de nomination, de déroulement de carrière et de réformer le CSM.

 

Déjà, en 2013, nous avions voté la loi du 25 juillet qui supprimait les instructions individuelles en mettant fin aux interventions inappropriées de l’exécutif dans l’exercice de l’action publique.

 

Au printemps 2013, également, l’Assemblée Nationale avait voté, en première lecture, ce projet de loi constitutionnelle qui garantissait une majorité de magistrats au sein du CSM, confiait le pouvoir de nomination des personnalités extérieures du CSM à un collège indépendant et imposait un avis conforme du CSM sur les nominations au parquet. Malheureusement, l’opposition de la Droite au Sénat à l’été 2013 n’a pas permis de faire aboutir l’ensemble de ces dispositions novatrices.

 

Afin cependant d’aboutir à un texte de loi constitutionnelle de rassemblement qui soit quand même un progrès, le Président de la République, le gouvernement et la majorité de gauche à l’Assemblée Nationale ont recentré le projet de loi autour de deux articles :
                - l’article 1er, modifiant l’article 64 de la Constitution, dispose que le CSM concourt à l’indépendance de l’autorité judiciaire dont le Président de la République est garant ;
                 - l’article 2, modifiant l’article 65 de la Constitution dispose que les magistrats du parquet sont nommés sur l’avis conforme du CSM.  

 

La Gauche au pouvoir depuis 2012 a toujours respecté scrupuleusement les avis donnés par le CSM, ce qui était loin d’être le cas de la Droite lorsqu’elle dirigeait le pays !

 

Comble du cynisme, ce mardi à l’Assemblée Nationale, la Droite a fait volte-face et refusé de voter le texte que la … Droite sénatoriale avait voté en juillet 2013 !

 

Pour être adopté définitivement, ce Projet de loi constitutionnelle, essentiel pour le respect de la séparation des pouvoirs, nécessite maintenant une révision de la Constitution et doit être validé par une majorité des 3/5ème du Parlement réuni en Congrès. Le vote intervenu aujourd’hui rend a priori possible la convocation du Congrès.

 

A un an de l’élection présidentielle de 2017, c’est à la Droite désormais d’affronter ses vieux démons « d’une justice aux ordres » et de rompre le lien de subordination entre le parquet et la Chancellerie auquel elle tient tant. L’indépendance réelle de la Justice et le service de l’intérêt général sont en jeu.

Partager cet article
Repost0
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 10:24
Avec les Copés in Deux, et Valentin : rions !

Le 9ème spectacle des Copés in Deux se sera ouvert sur « le P’tit Bistrot » tenu par Christian, fonctionnaire municipal qui aurait été révoqué, et qui coule des jours paisibles dans son hamac. Son copain Jacques, qui le réveille a « le moral à zéro » (oh mes gins, qu’ch’est dur d’vieillir !) sur l’air de « je n’aurai pas le temps » (de M. Fugain). Autre pilier, Francis, plus romantique, revisite en chansons la java bleue, l’hirondelle des faubourgs, les ponts de Paris, où on trouve un gamin de Paris, qui vient de Pigalle, « un mauvais garçon aux façons pas très catholiques, »… Avec Johnatan, Christian se fait prêcheur dans une chanson à voix « pour avoir un monde sans aucune violence ».

 

 

Avec les Copés in Deux, et Valentin : rions !

Jacques fait ensuite l’éducation sexuelle du même Johnatan sur l’air du « Géant de papier » (« faut foncer un point, ch’est tout ! »). Et pour rester « léger », voilà que Francis raconte ses déboires avec son chien dénommé Baiser… jusqu’à ce qu’il finisse par prendre une chatte, qu’il nommera Minette !

 

Et apothéose, voilà, avec Christian au micro, le « Juke Box Blues » de l’orchestre hunki-tonki (rien à voir avec la Tonkinoise !).

 

Vous avez compris tout cela ? Non ? Tant mieux ! Allez voir les Copés in Deux à leur prochain spectacle, ils ne manqueront pas de vous reprendre certains sketches de cette 1ère partie « Cabaret ».

 

 

Avec les Copés in Deux, et Valentin : rions !

La 2ème partie, c’était l’innommable, l’indémodable, l’inégalable, le babeleux et mauvaise langue, Valentin ! Et le lascar, il fait rire de tout ! D’Adolf Hitler à la gay pride ; de « Meetic, tu cliques, tu niques ! » ; ou de sa belle-mère : pour elle, qui lui a demandé de l’aider à préparer ses obsèques - ce qu’il appelle « l’opération youpi » - il commande un cercueil garni de cuir… pour mettre une peau de vache !

 

 

Avec les Copés in Deux, et Valentin : rions !

Temps fort de cette 2ème partie : le tournage de la série « Tromperie à Wattrelos », avec Valentin, le mari), Yann (du public, l’amant) et Michèle (prise dans le public,… mais mon Adjointe aussi aux Fêtes, dans un rôle de composition, d’épouse et de maîtresse !), avec Christian au plateau de réalisation, et Gégé la tête (dans un cerceau pour faire le lion de la MGM – rugissements garantis !). Plusieurs prises, lente, accélérée pour cet adultère/meurtre/suicide désopilant, pour lequel une mention très spéciale pour Michèle, exceptionnellement en blonde, qui ôte son peignoir, se glisse sous la couverture, et se suicide avec une qualité d’exécution (c’est le mot !) remarquable !

 

Dans son remake de « La Chance aux chansons », Valentin revisite ensuite le rap de Maître Gim’s, ou le Tirelipimpon de Carlos. On y voit aussi Julio Iglesias chanter le « Jules César » du Grand Jojo, ou Johnny Hallyday entonner « le p’tit bonhomme en mousse ! », ou encore Sarkozy qui a « capté la chorégraphie » de la danse des canards ! 

 

 

Avec les Copés in Deux, et Valentin : rions !

Et feu d’artifice en conclusion : le célèbre sketch du cours de saut en parachute par un moniteur belge ! Un grand moment ! Du vrai bon rire !!!

 

Assurément, tous ceux qui auront choisi de passer leur après-midi au CSE ce dimanche, ne l’auront pas regretté. Vue la salle pleine, cela fait du monde heureux ! J’en étais.

Partager cet article
Repost0
23 avril 2016 6 23 /04 /avril /2016 09:21
St Jo, 50 ans de Jumelage avec un collège allemand !

Le collège St-Jo de Wattrelos s’est jumelé, il y a 50 ans, avec l’Oderkierchen gymnasium de Mönchoenglabach, et comme ses responsables l’ont souhaité, en liaison avec Laurence Sueur mon Adjointe aux Relations internationales, c’est bien volontiers que j’ai accepté d’officialiser cet anniversaire par une réception officielle en mairie ce samedi matin.

St Jo, 50 ans de Jumelage avec un collège allemand !

Avec au premier rang les deux anciens directeurs, Paul Decornet et Jean-Louis Derycke, Christophe Soares, Directeur de St-Jo, aura dressé, dans cette salle des mariages où sont accrochés les drapeaux de nos villes jumelles, la genèse de ce qui a conduit – après le fait coïncident d’une panne d’un bus allemand qui permit de nouer les premiers contacts – les deux établissements à se jumeler. Il valorisa notamment l’engagement décisif de plusieurs hommes et femmes dans ces échanges, et rappela l’ampleur, et l’étroitesse, des relations, soulignant leur importance pour la formation et la culture de tant de jeunes français et allemands.

 

Les deux directeurs allemands, Bernard Spagnol l’actuel directeur, et Kurt Beaujean, son prédécesseur s’exprimèrent aussi ; ce dernier affirma, avec beaucoup d’émotion, dans un français impeccable, que « l’Allemagne et la France sont les deux moitiés un même cœur, devenues inséparables ».

St Jo, 50 ans de Jumelage avec un collège allemand !

C’est l’idée que j’ai également reprise dans mon discours, soulignant l’attachement qu’apporte la ville à ces échanges entre ces deux établissements, et plus généralement entre la France et l’Allemagne. Après s’être tant fait la guerre, « si français et allemands n’ont pas d’unité d’histoire, ils ont un même destin : l’Europe ! »

 

Nos jeunes ne peuvent pas, ne doivent pas cependant ignorer que la paix est un bien précieux mais récent et encore fragile. Et si aujourd’hui, ils ne connaissent que la paix, c’est une chance que la jeunesse des précédentes générations n’aura pas connu !

 

Wattrelos soutient ces échanges, en dépit des contraintes. Car c’est essentiel. Ils sont une pierre pour que l’Europe ne se disloque pas, mais se renforce au contraire. Pour que l’Europe « ait un corps, une existence saine et solide, il faudra sans doute de longs et pénibles efforts aux hommes et aux femmes de bonne volonté ! ». Assurément, j’en ai devant moi ce samedi matin ! Aussi aux deux directeurs allemands dont les propos ont été une véritable déclaration d’amour à la France, en conclusion de mon intervention, dans une symbolique déclaration d’amitié et de reconnaissance pour leur engagement, j’ai offert une poupée Berlouffes à chacun.

St Jo, 50 ans de Jumelage avec un collège allemand !

Merci à tous ceux qui font vivre ces échanges, et notamment aux familles qui les rendent possibles !

 

Pour lire mon intervention, cliquer ici.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2016 4 21 /04 /avril /2016 14:38

Ayant pris, depuis le 1er janvier 2016, la suite de la prime pour l’emploi (PPE) et du volet activité du revenu de solidarité active (RSA), la prime d’activité, qui concerne les salariés et travailleurs indépendants âgés de 18 ans et plus, est d’ores et déjà un succès incontestable.

 

A peine trois mois après sa mise en place, plus de 2,3 millions de foyers, représentant plus de 3,8 millions de Français, ont bénéficié de ce supplément de pouvoir d’achat qui s’adresse à tous les actifs qui gagnent moins de 1 500€ nets par mois (pour un célibataire). La prévision initiale de 2 millions de ménages est d’ores et déjà dépassée !

 

Cette prime d’activité, issue de la loi du 17 août 2015 sur le dialogue social et l’emploi que j’ai votée, bénéficie aujourd’hui à de nouveaux publics – plus de la moitié des bénéficiaires ne percevaient pas le RSA activité- et représente un droit nouveau pour les jeunes qui sont d’ores et déjà nombreux à la percevoir : près d’un adulte bénéficiaire sur cinq, soit près  de 400 000 personnes, a moins de 25 ans.

 

Simple d’usage- le simulateur disponible sur le site de la CAF (www.caf-fr) a enregistré plus de 12 millions de simulations- et d’accès – la procédure de demande de la prime d’activité peut être entièrement réalisée en ligne- la prime d’activité apporte en moyenne un gain de pouvoir d’achat de 164€ par mois.

 

Pour notre seul département du Nord, ce sont près de 110 000 ménages qui perçoivent aujourd’hui cette prime d’activité, une prime qui vient soutenir les travailleurs modestes.

 

Le succès de la prime d’activité prend encore plus de signification à un moment où  le marché du travail affiche enfin  des signes de reprise indéniables : au premier trimestre 2016 avec près de 1,90 million d’embauches, niveau sans précédent depuis 2011, le nombre de déclarations d’embauche hors intérim progresse de 4,8% !

Partager cet article
Repost0
12 avril 2016 2 12 /04 /avril /2016 15:20

Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée au Secrétaire d'Etat auprès du Ministre de la Défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire sur la nécessité d'élargir enfin aux engagés volontaires les conditions d'attribution de la croix du combattant volontaire.

 
Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquez ici.
Une réponse parue au J.O.
Partager cet article
Repost0
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 08:48
Ma Proposition de Loi votée à l'unanimité !

Ca y est, c'est voté ! Ce jeudi, c'est dans l'hémicycle qu'était débattue ma Proposition de loi réformant les procédures de répression des abus sur les marchés boursiers. Suite à la décision du Conseil Constitutionnel annulant les articles 465-1 et 621-15 du Code Monétaire et Financier, il y avait urgence à légiférer, car, sinon, à partir du 1er septembre 2016, en France, il n'y aurait plus eu de possibilité de poursuivre ceux qui fraudent sur les marchés boursiers. La Proposition de Loi ainsi : organise la procédure de répression entre le Parquet National Financier et l'Autorité des Marchés Financiers ; réécrit les articles du CMF en intégrant le droit européen ; augmente fortement les sanctions financières pénales. En l'absence de tout député FdG, EELV et FN, et soutenue évidemment par le groupe socialiste, ma Proposition de Loi a été approuvée, dans son opportunité et son contenu,  par les Radicaux, l'UDI mais aussi les Républicains, et donc votée ce jeudi… à l'unanimité !

 

Pour lire mon intervention dans l'hémicycle, cliquer ici

Partager cet article
Repost0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 09:34
Abus de marché, mon Rapport est publié !

Après la rédaction du discours et les réceptions des jubilaires, mon week-end de Pâques, je l'ai passé à la rédaction et à la relecture du Rapport de la Commission des Finances sur ma Proposition de Loi.

 

Il s'agit de la "Réforme du système de répression des abus de marché".

 

Le Rapport vient d'être publié. Il analyse d'abord la coexistence des poursuites et des sanctions administratives et pénales en matière de lutte contre les abus de marché. Puis, analysant les conséquences de la décision du Conseil Constitutionnel de mai 2015, préconise la mise en conformité de notre droit, avec le droit européen et la Constitution.

 

L'examen de la Proposition de Loi aura lieu dans l'hémicycle ce jeudi 7 avril.

 

Pour lire le Rapport, cliquer ici.

Partager cet article
Repost0
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 10:21
Partager cet article
Repost0
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 09:47
Carnaval : sous le soleil exactement !

 

Pour renouer avec le Carnaval, grande fête populaire, Wattrelos aura en 2016 su taper fort ! Après les très festives et animées soirées de vendredi et samedi soir à Salengro, la réception en mairie de samedi après-midi, le défilé de ce dimanche et la fin d’après-midi animée par les groupes folkloriques ont été hauts en couleur, sans oublier la ducasse qui était noire de monde !

 

 

Carnaval : sous le soleil exactement !

Pour tout cela, un atout maître : le soleil, chaud et généreux ! Du monde, il y en a eu tout au long d’un cortège que nous avons fait démarrer plus tôt (à la demande de nos amis allemands, pour qu’ils puissent rentrer à une heure correcte sur Eschweiler, et aussi pour commencer plus tôt la fête à Salengro). Pour ma part, c’est en colonel de l’armée américaine -en matière de costume j’ai fait cette année un investissement durable -, avec casquette, que je me suis protégé des confettis qui immanquablement ont été généreusement déversés dans les rues… et sur ma tête et celle des élus qui m’entourent.

 

 

Carnaval : sous le soleil exactement !

Comme chaque année, après une animation, faite de chansons agréables et entrainantes par l’association NordSud, ce sont les motards d’Amitié Motards qui, en tenues de Moyen-Age, ouvrent le cortège, précédant nos 3 géants wattrelosiens. Côté groupes folkloriques, on a retrouvé avec bonheur les Joyeux Corsaires, Wattrelos Circus, les Busos (qui s’étaient munis d’un canon à confettis), le Magix Percussion, ou les inégalables D’glingués qui nous font plonger dans le plaisir - coloré - des bandes dunkerquoises.

 

 

Carnaval : sous le soleil exactement !

Pour les assos, cette année elles se sont mobilisées, et personne n’oubliera les animaux (et d’adorables petits cochons de la Ferme Pédagogique, les bambins de Barbamômes, les indiens des 5 quartiers, les escrimeurs du Club d’Escrime, les personnages de dessins animés des centres sociaux, ou de bande dessinée des « Bulles Carrées », ou les superbes tenues et la pompe à eau de Touscan.

 

 

Carnaval : sous le soleil exactement !

Remarquables aussi les chars, tel celui de Venise des Miss, celui des deux princes allemand et français, ou le drakkar – confectionné par les ateliers municipaux – du Conseil Municipal des Enfants, ou encore ceux de nos amis belges.

 

 

Carnaval : sous le soleil exactement !

Bien sûr, même s’ils étaient un peu moins nombreux qu’à l’accoutumée, nos amis allemands d’Eschweiler étaient présents avec leurs beaux costumes et leurs bonbons, ainsi que les Gilles et Marins (renforcés – solidarité associative wattrelosienne remarquable ! – par des copains d’autres associations).

 

 

Carnaval : sous le soleil exactement !
Carnaval : sous le soleil exactement !

Le défilé aura de surcroît été rythmé cette année par des Band’As, celle de Wattrelos (qui fêtait son 25è anniversaire), des Lou Pigalloux en direct du Sud-Ouest, et du Drum Band de Tourcoing (lequel nous aura animé ensuite la salle Salengro, avec « les yeux d’Emilie », dans un partenariat improvisé – et très animé – avec nos D’glingués !). Tous ceux-là  se sont trouvés et en auront, c’est évident, été heureux ! Et nous aussi, car nous aurons tous profité ici à Wattrelos de leur enthousiasme et de leur bonne humeur.

 

 

Carnaval : sous le soleil exactement !
Carnaval : sous le soleil exactement !

Voilà c’est dit ! Chaud, très chaleureux, et avec beaucoup de bonne humeur : tel était le millésime 2016 du Carnaval de Wattrelos. Oh, je ne me fais pas d’illusion, il y aura sans doute des grincheux, mais je leur dis aussitôt : où étiez-vous lors des soirées du Carnaval de vendredi, samedi et dimanche, où étiez-vous lors de la réception en mairie ? Et si vous voulez que le Carnaval 2017 soit plus beau encore, mobilisez-vous, avec votre asso, avec des amis faites un char, déguisez-vous, c’est cela le Carnaval de Wattrelos, un Carnaval où l’on peut être acteur, et pas seulement spectateur.

 

 

Carnaval : sous le soleil exactement !
Carnaval : sous le soleil exactement !

Bravo à Michèle Coquelle, mon Adjointe, et à son équipe : votre premier Carnaval aura vraiment été une belle fête !

Partager cet article
Repost0