Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Blog de dominique Baert
  • : Dominique Baert est maire de Wattrelos (Nord)
  • Contact

Recherche

Articles Récents

23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 10:25
Une réponse parue au J.O.

Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée au Ministre de la Justice sur l'opportunité d'instaurer juridiquement une "créance d'assistance", dans le cadre de l'entraide familiale.

 
Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquer ici.

 

Partager cet article
Repost0
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 09:16
Une réponse parue au J.O.

Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée au Ministre de la Justice sur les considérables, et donc inadmissibles retards de paiement qu'ont à supporter des entreprises qui fournissent des prestations ou interviennent pour le compte du ministère de la Justice.

 
Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquez ici.

 

Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée au Ministre des Affaires sociales et de la santé sur la prise en charge du transport des travailleurs en situation de handicap vers les établissements et services d'aide par le travail (ESAT).

 

Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance la réponse, cliquez ici.

Partager cet article
Repost0
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 16:18
Une réponse parue au J.O.

Ce matin, le Journal Officiel m'apporte la réponse à la question que j'avais posée au Ministre des Affaires sociales et de la santé contre les pratiques qui seraient inacceptables des complémentaires santé, s'agissant de la prise en charge des frais d'optique telles que les dénoncent les opticiens de France.

 
Pour relire l'intégralité de ma question et prendre connaissance de la réponse, cliquez ici.
Partager cet article
Repost0
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 15:24
Adieu Serge, mon ami des « Amis » !

Serge Muret vient de nous quitter. A ma grande surprise et pour ma plus grande peine. Car qui ne connait pas Serge à Wattrelos ? Il avait de nombreux amis, j’en étais.

 

Son regard vif et pétillant, son front haut, sa courtoisie et sa gentillesse, derrière son comptoir comme dans la vie, faisait de lui l’ami de tous. D’ailleurs, son café s’appelait « les Amis », sur la place : une institution de Wattrelos !

 

J’ai connu Serge lorsque j’ai commencé à fréquenter « les Amis », non pas pour y prendre un verre, mais – j’avais 12 ans – pour, chaque dimanche matin, participer au club d’échecs à l’étage. Puis bien sûr, avec le lycée, l’adolescence puis la période étudiante, comme beaucoup de jeunes de Wattrelos, j’avais mon quartier général aux Amis : le juke-box, le flipper, les tables aux pieds de bois, la véranda, les rendez-vous entre copains de fac ou motards. Devenu élu, au sortir des réunions en mairie, il n’était pas rare de traverser la rue pour ma limonade ou ma grenadine préférée, ou ses sandwiches ou croque-monsieur réputés ! On y était bien aux Amis, et on le devait beaucoup à Serge, que tout le monde tutoyait, et à son épouse Liliane, fidèle à ses côtés au bar ou à la cuisine.

 

Serge Muret, c’est toute une époque, c’est une tranche de vie de beaucoup de Wattrelosiens, ou d’habitants des villes alentour. Que de vedettes du show-biz ou du sport, locales ou internationales, sont passées par les Amis : Jean-Noël Cogghe le raconterait bien mieux que moi.

 

Serge, c’était les Amis !

 

Mais c’était aussi un ancien combattant, un militant de l’histoire locale et un soutien au Musée des Arts : je le croisais donc régulièrement dans la vie locale. C’était un Wattrelosien amoureux de sa ville. Et je suis certain que l’annonce de son décès va attrister beaucoup de mes concitoyens, comme il me peine très sincèrement.

 

Mes pensées vont vers son épouse et ses enfants pour les assurer de toute ma compassion et des condoléances du Conseil Municipal.

 

J’avais beaucoup d’amitié et d’affection pour Serge. Adieu l’ami Serge : au bar du paradis, tu rejoindras certains de tes clients qui te diront : allez Serge, mets nous une chope ! Les Amis ont disparu, mais toi, à Wattrelos, tu en garde beaucoup !

Adieu Serge, mon ami des « Amis » !
Partager cet article
Repost0
29 juillet 2016 5 29 /07 /juillet /2016 15:44

L’opération Nos Quartiers d’Eté, portée par le Conseil Régional, en partenariat avec la Ville, trouve chaque année un écho à Wattrelos où plusieurs quartiers accueillent les familles pour une journée de fête.

Aujourd’hui, c’est à la Mousserie que ça se passe et je m’y rends en compagnie de mon Adjointe à la politique de la ville, Myriam De Smedt, dans l’espace vert qui jouxte la Maison pour tous de la Mousserie, rue Chopin. D’évidence, la journée se passe bien, malgré le temps pas trop ensoleillé, et tout le monde a le sourire : l’équipe d’Acti’Jeunes, qu’épaule celle du Centre social de la Mousserie assure un accueil de qualité et je ne résiste pas au plaisir des demandes de photos, de groupe et individuelles.

C’est la fête de l’été à la Mousserie !

Je fais ensuite le tour des animations : une initiation à la boxe française pour les plus jeunes, les classiques structures gonflables, au nombre de trois – succès garanti – mais aussi un stand de maquillage, de lecture de contes, des jeux de kermesse… Chacun peut trouver son bonheur, et pour retrouver un peu de tranquillité, des tables et des chaises permettent de se poser et de boire un café ou manger une glace : impossible pour moi de ne pas succomber à une belle italienne… au chocolat !

C’est la fête de l’été à la Mousserie !
C’est la fête de l’été à la Mousserie !
C’est la fête de l’été à la Mousserie !
C’est la fête de l’été à la Mousserie !
C’est la fête de l’été à la Mousserie !

Après le Laboureur et les Villas-Couteaux il y a quelques jours, la Mousserie a bien réussi ses quartiers d’été ; rendez-vous prochainement à la Martinoire (5 août), puis à Beaulieu (20 août). Bon été à toutes et à tous !

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 17:00

Parmi le foisonnement de chantiers en cours ou à venir à Wattrelos, ceux relatifs au logement ne sont pas les moins nombreux.

 

Ce matin, je visite aussi l’emblématique projet de 61 logements porté par SIA Habitat, rue Jules-Guesde, sur le site de l’ancienne usine Dubar-Warneton. Une friche ayant suscité, par le passé, l’intérêt d’autres promoteurs qui n’étaient pas parvenus à un taux de commercialisation suffisant pour mener à bien leur projet.

Mercredi 27 juillet : Travaux 2016 (5) : Logement : ça s’accélère !

Cette fois, c’est la bonne : 55 collectifs + 6 maisons en accession seront construits entre la rue Jules-Guesde et le sentier des Hauts-Jardins (derrière la résidence Flandres), dont 48 logements sociaux en collectif répartis sur 3 bâtiments + 13 en individuel (6 maisons en accession + 7 en location). Au total sur l’ensemble de l’opération : 20 T2, 16 T3, 23 T4 et 2 T5.

 

Les travaux de voirie et réseaux divers, ainsi que les fondations des collectifs ont débuté en juillet pour une livraison, me disent les représentants de SIA Habitat, dans un an : quelle rapidité ! Difficile de s’imaginer, en voyant cet imposant site à nu, où de grands mouvements de terre délimitent déjà les accès et les espaces, qu’il ne faudra que quelques mois pour construire tout ça…

Mercredi 27 juillet : Travaux 2016 (5) : Logement : ça s’accélère !
Mercredi 27 juillet : Travaux 2016 (5) : Logement : ça s’accélère !
Mercredi 27 juillet : Travaux 2016 (5) : Logement : ça s’accélère !

Ce chantier s’adosse à d’autres projets en cours ou à venir très prochainement dans la ville :

 

> au Crétinier, rue des patriotes (24 logements) : il s’agit de logements locatifs sociaux en collectif réalisés par la société Tagerim, promoteur privé, pour le compte du bailleur social Habitat 59-62. Le programme comprend 9 T2, 11 T3 et 4 T4. Quelques logements du rez-de-chaussée seront réservés pour des personnes âgées. Les travaux ont démarré.

 

> en Centre-ville, rue Carnot (40 logements). Le Clos du Moulin, tel est le nom du programme conduit par Nexity. Des logements collectifs en accession, de 1 à 4 pièces, en deux petits bâtiments mixant bois et verre, économes en énergie. Les travaux de démolition vont commencer en septembre, et la construction des deux collectifs est prévue pour novembre, avec une livraison espérée fin 2017.

 

> en Centre-ville toujours, sur l’ancien site de la résidence Saphir de la maison de retraite, rue François-Mériaux (44 logements) : IDEEL, pour la SIA, y construira 40 logements locatifs en collectif + 4 maisons individuelles en accession. Le désamiantage et la démolition sont prévus en octobre, la construction aura lieu dans la foulée pour une livraison prévue au 1er semestre 2018.

 

> à la Vieille Place, rue Faidherbe (4 logements) : c’est un projet ancien qui devait compléter l’opération de réhabilitation de la friche Flandria (36 logements). Il se constitue de 4 logements sociaux semi-collectifs dont un PLAI (prêt locatif aidé d’intégration) pour le compte de LMH, dans le cadre des sites associés au programme de renouvellement urbain de Beaulieu. L’ordre de service a été lancé il y a quelques mois, mais une étude complémentaire concernant les fondations a été nécessaire ce qui a occasionné un retard dans le lancement des travaux.

 

> à la Vieille Place toujours, rue Louise-Michel (4 logements) : le projet est porté par Vilogia. Sur un terrain contigu à la résidence Louise-Michel, il construira 4 logements locatifs sociaux, dont 2 PLAI car il s’agit d’un site associé au programme de renouvellement urbain de Beaulieu. Les travaux devraient démarrer à l’automne.

 

> au Touquet, rue des Trois Pierres (16 + 40 à 50 logements). Il s’agit d’un programme mixte public-privé porté par LMH, sur un terrain en friche qui appartenait antérieurement au CCAS de Wattrelos. LMH doit y réaliser 16 logements collectifs sociaux (8 collectifs + 8 individuels) sur une programmation globale de 40 à 50 logements (reprise du reste du projet par un promoteur en cours). S’agissant de sa part de programmation, LMH a obtenu ses deux permis de construire au 1er trimestre 2016 et travaille actuellement sur le descriptif des travaux et des logements en vue de lancer l’appel d’offres d’ici la fin de l’année. Le démarrage des travaux est prévu au printemps 2017. Il s’agit d’un seul et unique projet. La déconstruction des deux maisons murées sera menée concomitamment aux travaux de construction (ces maisons appartiennent à la MEL).

 

Au total, ce sont un peu moins de 250 logements qui sont programmés sur 2016/2017 dans tous nos quartiers !

 

Et encore… Comment, sur un plus long terme, ne pas évoquer le schéma directeur de requalification du centre-ville, qui prévoit une programmation de 900 logements sur le site de l’ancienne usine Saint-Liévin (dont 53 maisons individuelles) auxquels s'ajoute bien sûr la centaine de logements pour la résidence seniors à Socowa ?

 

Les plans s’affinent déjà, la trame viaire est dessinée, le positionnement des gabarits est établi, le nombre de places de stationnement est évalué avec précision… Il avance, ce dossier de requalification du Centre-ville ! Les échanges avec les promoteurs ont débuté : un premier objectif est d’obtenir un engagement de projet pour l’îlot Basanos (l’ancien garage à vélo de l’usine et l’ancienne salle d’arts martiaux) au début de l’année 2017, d'autant plus qu'après des années d'âpres négociations avec GRDF, la municipalité vient d'obtenir le déplacement du poste de gaz qui fait face à la salle Georges Diongre.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 15:25

Le quartier des Villas, on le sait dorénavant, a été validé par l'Etat pour figurer dans le second grand plan national de rénovation urbaine (dit ANRU2). A l'entrée du quartier, les 3 petites barres murées sont enfin en cours de démolition ! Avec l'Etat et la MEL, notamment, la Ville continue de travailler au protocole de configuration, qui permettra de mettre au point ensuite la convention opérationnelle qui financera et lancera enfin les travaux sur le quartier en matière de logements (comme on l'a fait à Beaulieu entre 2004 et 2014).

 

Mais pour l'heure, la nouveauté - et l'actualité immédiate - c'est le pôle économique du quartier, avec la fin des travaux (déjà !) de la nouvelle locomotive commerciale qui va permettre à ce quartier d'avoir un vrai Centre Commercial , le supermarché Lidl !

 

En cette fin de matinée, je suis attendu par le responsable immobilier Nord de LIDL France, Etienne Coulier (ph. ci-dessous), et ses collaborateurs sur le site : ouverture le mercredi 10 août ! La mise en rayon des produits a déjà débuté ! Ce sera le plus grand LIDL au nord de Paris (1 700 m2) !

Travaux 2016 (4) : Aux Villas, Lidl en locomotive commerciale !
Travaux 2016 (4) : Aux Villas, Lidl en locomotive commerciale !

La surface de vente est impressionnante : on a peine à distinguer le bout du magasin ! Les matériaux utilisés, la luminosité, les abords, tout a été soigné pour offrir aux futurs clients (la zone de chalandise est estimée à 20 000 clients potentiels) un cadre très agréable pour faire leurs courses.

Travaux 2016 (4) : Aux Villas, Lidl en locomotive commerciale !
Travaux 2016 (4) : Aux Villas, Lidl en locomotive commerciale !

La rangée de caisses est déjà en place, ainsi que l’organisation spatiale du magasin : je rencontre son nouveau directeur, Jean-Michel, ainsi que deux employées wattrelosiennes ravies de pouvoir participer à cette aventure ! (ph. ci-dessous).

Travaux 2016 (4) : Aux Villas, Lidl en locomotive commerciale !
Travaux 2016 (4) : Aux Villas, Lidl en locomotive commerciale !

J’ai le plaisir de visiter l’ensemble du bâtiment dans lequel de nombreux ouvriers s’affairent. Pour Wattrelos, la reprise par LIDL de la friche Match est une double bonne nouvelle : d’abord parce que c’est un investisseur privé qui a tout racheté et réaménagé (pas besoin d’initiative publique sur ce dossier) ; ensuite parce que ce magasin sera une véritable dynamique pour le renouveau du quartier.

 

Autre excellente nouvelle, que j'annonce ce matin : l’autre versant du centre commercial, l’ancien bâtiment Atlas, a également été acheté !

 

L’investisseur Fonciariane a en effet acquis la totalité de la surface (5 000 m2) avec l’ambition de la réhabiliter, d’y installer une vaste salle de sport Basic Fit, mais aussi un pôle de restauration (deux cellules de 560 et 413 m2 concernées), avec le maintien de La Halle aux Chaussures, un traiteur et une salle de réception. Un permis de construire global a été déposé et est en cours d’instruction. L’investisseur veut aller vite, et il n’est pas impossible que les travaux soient terminés avant la fin 2016. Avec une révision en profondeur de la façade (complètement relookée), avec de grandes baies vitrées donnant sur le boulevard, ce bâtiment aura, au plus tard pour le tout début 2017, une toute autre image !

 

Avec l’installation sur le site Facotex d’un magasin de fruits et légumes, sur cette période 2016-début 2017, tout le centre commercial des Couteaux, toute la vie commerciale du quartier, aura été refondée en profondeur, comme la majorité municipale s'y était engagée dans son programme électoral.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 14:51

Parmi les gros dossiers de Wattrelos en 2016 (et pour plusieurs années) figure évidemment le Centre Ville qui, depuis fin 2014, fait l'objet d'une création de ZAC par la MEL.

 

Cette reconstruction va s'annoncer dès octobre avec la réalisation successive des deux parkings en face du CSE et de la bibliothèque : cela va changer le Centre Ville.

 

Avec le lancement opérationnel de la ZAC, j'ai pu annoncer qu'en accord avec la municipalité, la SEMVR (l'opérateur) a pu signer avec le groupe Les Essentielles la construction d'une Résidence service séniors sur la friche SOCOWA, face au parc : 100 logements avec services intégrés pour nos ainés, dont les travaux commenceront début 2017.

 

Mais, évidemment, le chantier le plus visible actuellement au Centre Ville, c'est la réalisation de la liaison Tourcoing-Beaulieu, avec précisément en cours la création du rond-point du Saint Liévin. Et même s'il a pris du retard pour cause d'intempéries, c'est officiel, le rond-point sera ouvert à la circulation le 8 août puisqu'il ne reste plus que les enrobés à réaliser. 

Travaux 2016 (3) : Au giratoire Saint Liévin, ça va rouler le 8 août !

Une très bonne nouvelle, tant ce point de passage est stratégique dans le schéma routier de notre ville - les longues files de voitures patientant chaque jour aux feux tricolores de chantier l'attestent. Sur ce giratoire, et sur la nouvelle route qui descend vers la Broche de Fer (encore un chantier, elle aussi : elle doit ouvrir en 2017), je me promène brièvement ce matin avec mes équipes et celles de la MEL, chargée de leur réalisation.

Travaux 2016 (3) : Au giratoire Saint Liévin, ça va rouler le 8 août !

A la faveur d'une accalmie dans les travaux, nous rencontrons… des chèvres et un bouc (ph. ci-dessous) ! En pleine ville ! Décidément, à Wattrelos, la nature sait conserver quelques droits.

Travaux 2016 (3) : Au giratoire Saint Liévin, ça va rouler le 8 août !

Le rond-point proprement dit impressionne par sa taille : gageons qu'il contribuera à réduire la vitesse. Il est bordé de pavés et son aménagement intérieur sera soigné et végétalisé, avec la plantation d'un arbre notamment.

 

De l'autre côté du giratoire, rue Vallon, les travaux de connexion vers Beaulieu avancent : il s'agit là de réaliser une chaussée en béton coulé en place, une technique qui permet d'éviter le compactage et les vibrations dans un environnement sensible (en raison de la mauvaise qualité des sols). Le carrefour Vallon-Lefebvre est fermé jusqu'au 9 septembre : là encore, le trafic est perturbé… mais beaucoup moins durant cette période des vacances d'été que si les travaux avaient été entrepris dans le courant de l'année !

 

Cette nouvelle phase de la liaison Tourcoing-Beaulieu (la route qui monte de la Broche de Fer + le giratoire + la rue Vallon reconstruite) coûte 7 millions d'euros (voirie, aménagements paysagers et éclairage public), entièrement pris en charge par la MEL.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 11:00

Avec le secteur des Villas/Couteaux (ANRU 2), et le Centre Ville, le quartier du Touquet est l'un de ceux où, en 2016, ont été ou seront conduits nombre de chantiers.

 

D'abord, bien sûr, ce fut la réalisation à la veille de l'été des deux parkings près de la boulangerie, construits par la Métropole Européenne de Lille : l'éclairage public, et les plantations y sont en cours d'installation. Ce sera évidemment plus propre que les deux espaces de stationnement en schiste qui s'y trouvaient depuis plusieurs années.

Travaux 2016 (2) : Au Touquet, ça bouge !

Dès la rentrée s'engagera la construction de cette salle de sports dont le quartier est dépourvu, espérée depuis longtemps. 8 mois de chantier à partir de septembre pour cet équipement sportif de 425 m², dont les abords seront aménagés en jeux pour enfants et avec un boulodrome. La MEL et l'Etat, ensemble, ont apporté près de 70 % pour ce nouvel équipement municipal de quartier.

 

Au printemps 2017, LMH, qui a obtenu ses deux permis de construire, devrait engager la réalisation rue des 3 Pierres d'un programme immobilier de 16 logements collectifs : les maisons murées actuellement encore sur le site seront démolies cet été.

 

Si Wattrelos a décidé d'égayer chacun de ses quartiers de fresques murales, le Touquet St Gérard n'avait pas encore la sienne. Ce sera chose faite dans les prochains mois puisque la commande a été passée à un jeune wattrelosien talentueux, Kévin Bricout (qui avait réalisé la fresque du Conservatoire de musique) par une peinture sur le mur du (sinistre) poste électrique à l'entrée de la rue du Vieux Bureau. Cofinancée par ERDF à hauteur de 2500 euros, cette fresque devrait représenter, en miroir (car elle est juste devant elle), l'Eglise Saint Gérard, bâtiment identitaire du quartier !

 

Enfin, précisément, s'agissant du devenir de cette église à laquelle la municipalité et les habitants du quartier sont attachés compte tenu de son rôle historique dans la vie du quartier mais aussi de son caractère architectural affirmé et emblématique dans l'urbanisme local, nous suivons avec intérêt, et vigilance, le projet de reconversion que porte le diocèse. L'intention est louable, et le maître de métier qui en sera l'âme technique, M. Hoarau, est un professionnel du bâtiment passionné et enthousiasmant. Mais, pour la municipalité, outre son attention au bouclage financier du projet, il est : nécessaire qu'un partenariat soit trouvé avec l'AEP, l'association paroissiale qui, depuis des décennies, se dévoue sans compter pour l'entretien du site et l'animation du quartier, et qui à ce titre doit pouvoir continuer à disposer de la salle paroissiale ; impératif que cette salle et  le parking adossé soit préservés, et non bradés à quelque intérêt de promoteur immobilier friand de droits à construire que ce soit. Il n'y a pas lieu d'accroître la densification urbaine sur cette partie du quartier.

Travaux 2016 (2) : Au Touquet, ça bouge !

Tels sont les grands axes des principaux dossiers en cours sur le quartier du Touquet St Gérard, et que j'ai présentés ce mercredi 27 juillet à la presse.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2016 3 27 /07 /juillet /2016 10:28
Travaux 2016 (1) : foisonnement de chantiers !

En cet été 2016, cela fait deux ans qu'a commencé le mandat municipal 2014/2020. Ce mandat, l'équipe que je conduis le vit dans un contexte pas facile : la réduction des dotations aux collectivités locales affecte bien sûr les ressources de la ville ; ville par ailleurs frappée par le traumatisme économique (et demain financier) de la restructuration de La Redoute.

 

Malgré cela, la majorité municipale tient ses engagements électoraux. Sur le programme électoral de 2014, sur les 144 actions programmées, 29 sont déjà réalisées et 52 sont en cours ; 56 % des engagements pris sont déjà tenus ou entamés, à peine après 2 ans de mandat ! Et encore, sur les parties du programme sur le logement, les grands projets, les écoles ou les sports, les pourcentages de ce qui est fait ou en cours sont compris entre 80 et 100 % !

 

Tout cela, nous l'avons fait en respectant deux engagements fondamentaux pris lors des élections de mars 2014 : pas de hausse des impôts ; stabilisation, voire réduction de l'endettement. Et je précise : pas de hausse des impôts, mais pas non plus de forte hausse des cantines, ni de TAP payants !

 

Pourtant, en rencontrant la presse (comme chaque année, … sauf l'an dernier) ce matin, avec Henri Gadaut, mon 1er Adjoint, et Catherine Osson, mon Adjointe à l'Urbanisme et aux Travaux, je peux faire le constat en cet été 2016 que le programme municipal avance à marche forcée.

 

C'est vrai, Wattrelos connaît un foisonnement de chantiers, des chantiers qui concernent des thèmes et des quartiers différents. Un tel nombre de chantiers en même temps, depuis que je suis maire j'ai rarement connu !

 

Dans cette rencontre avec la presse, il y a nombre de gros dossiers que je n'ai pas évoqué, même s'ils m'occupent aussi au quotidien : la résidence Saphir de la Maison de retraite à l'Hôpital et la Maison de Santé du Sapin-Vert que nous inaugurerons vers la fin octobre ; le Foyer Médicalisé pour Autistes dont les travaux s'engageront cet automne ; le Projet Médical Partagé de l'Hôpital à boucler pour le 1er janvier ; l'avenir de la piscine, encore à préciser ; ou la reconversion du site actuel de la Redoute pour lequel la bonne nouvelle est que j'ai reçu il y a quelques semaines un investisseur qui, après démolition, envisage une très grosse plate-forme logistique de 100.000 m², ce qui suppose, au demeurant, que les autorités belges terminent leur raccordement routier de l'autre côté de la frontière.

 

Pour autant, déjà, dans les dossiers de cet été il y a de "beaux projets", que ce soit en matière économique (Centre Commercial des Couteaux), sportive (salle de sports du Touquet), d'espaces publics (parkings du Centre Ville) ou d'accompagnement de nos aînés (accord trouvé pour une Résidence service séniors en face du parc urbain).

Partager cet article
Repost0